Accueil  >  Acides gras essentiels  >  Des acides gras oméga-3...
07-02-2018

Des acides gras oméga-3 pour réduire le risque d’allergie

omega-3 allergie Une nouvelle étude de l’Institut Karolinska en Suède révèle que de hauts niveaux d’acides gras oméga-3 chez les enfants de 8 ans sont associés à un risque réduit d’asthme ou de rhinite à l’âge de 16 ans1. L’étude est parue dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology.

A l’heure actuelle, les chercheurs n’ont toujours pas identifié les mécanismes pathologiques qui déclenchent les allergies. De nombreux facteurs de risques sont connus comme la pollution de l’air, l’exposition à la fumée secondaire pendant la petite enfance, le délaissement de l’allaitement, l’aseptisation de l’environnement et … le déséquilibre oméga-3 / oméga-6.
On sait depuis plusieurs décennies maintenant que l’alimentation occidentale fournit un excès d’acides gras oméga-6 et un déficit d’acides gras oméga-3. Le rapport entre les deux, qui devrait se situer entre 1/1 et 4/12-3, serait actuellement de 10/1 à 30/1. Autrement dit, notre consommation exceptionnelle d’oméga-6 (qu’on trouve surtout dans les huiles végétales et les aliments transformés) nuit à l’utilisation optimale des oméga-3 par l’organisme. En effet, on ne le répète pas assez, le peu d’acides gras oméga-3 apportés par l’alimentation entre en compétition avec les oméga-6 pour être assimilés correctement par l’organisme. Si les oméga-6 sont trop nombreux, ils monopolisent les enzymes, les vitamines (vitamines B3, B6 et notamment) ainsi que les minéraux (magnésium et zinc) nécessaires à l’absorption des oméga-3.

Rééquilibrer nos apports d’acides gras polyinsaturés

Ce déséquilibre favorise le développement des troubles cardiovasculaires et des maladies inflammatoires2, mais aussi des maladies telles que l’asthme et les allergies si l’on en croit cette nouvelle étude. Il est donc urgent de rééquilibrer nos apports et de montrer l’exemple à nos enfants. Pour cela, il existe 3 solutions pratiques :
1) Augmenter l’apport d’acides gras oméga-3 (poissons gras, crevettes, graines de lin, graines de chia, graines de citrouille…).
2) Réduire les sources d’oméga-6, et notamment les produits gras transformés, les volailles nourries au maïs ou au soja, la viande de porc et de nombreuses huiles végétales.
3) S’aider de suppléments d’oméga-3 contenant soit de l’acide docosahexaénoïque (Super DHA), soit de l'acide eicosapentaénoïque (Super EPA), soit un mélange des deux (Super Omega 3).

Il semble que la troisième option soit devenue la plus fiable dans notre société moderne : avec la pollution aux métaux lourds, l'agence de sécurité alimentaire (Anses) recommande désormais de ne pas consommer plus de deux portions de poisson par semaine.



Références
1. Magnusson J, Ekström S, Kull I, Håkansson N, Nilsson S, Wickman M, Melén E, Risérus U, Bergström A. Polyunsaturated fatty acids in plasma at 8 years and subsequent allergic disease. The Journal of Allergy and Clinical Immunology, December 2017 DOI: 10.1016/j.jaci.2017.09.023
2. Kris-Etherton PM,et al. Fish consumption, fish oil, omega-3 fatty acids, and cardiovascular disease. Circulation. 2002 Nov 19;106(21):2747-57. Texte intégral : http://circ.ahajournals.org
3. Simopoulos AP. Essential fatty acids in health and chronic disease. Am J Clin Nutr. 1999 Sep;70(3 Suppl):560S-569S. Review. Texte intégral : www.ajcn.org
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Super DHA 310 mg

310 mg de DHA et 43 mg d'EPA par softgel

www.supersmart.com
Super EPA 285 mg

285 mg d'EPA et 39,19 mg de DHA par softgel.

www.supersmart.com
Super Omega 3 - 500 mg

EPA et DHA : un des produits les plus naturels, les plus purs, les plus puissants et les plus stables du marché

www.supersmart.com
A découvrir aussi
14-03-2017
Dermatite atopique : l’intérêt des prébiotiques et...
Entre 30% et 40% de la population mondiale serait touchée par une allergie. Aux origines multiples, celle-ci peut se manifester sous différentes formes telles qu’une...
Lire plus
10-05-2017
Diabète de type 1 : de nouveaux...
Des chercheurs chinois pourraient avoir fait une découverte majeure pour le traitement du diabète. En effet, les premières conclusions de leurs travaux semblent confirmer l’intérêt...
Lire plus
23-05-2017
Pollution urbaine : des solutions naturelles pour...
Les derniers mois ont été marqués par de nombreux pics de pollution aux particules fines. A chaque alerte, les autorités de santé publique ont multiplié...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer