Accueil  >  Vitamines  >  La carence en vitamine...
30-10-2017

La carence en vitamine D, un risque de maladie inflammatoire ?

Vitamine D Le saviez-vous ? Selon l’Académie de Médecine Française, près de 80% de la population occidentale manquerait de vitamine D1. Or, il est reconnu que ce nutriment participe à de nombreuses fonctions au sein de l’organisme. Si la vitamine D est souvent connue pour son rôle clé dans la santé osseuse, elle est également impliquée dans le système immunitaire. A ce titre, une étude vient de mettre en lumière une augmentation du risque de maladie inflammatoire en cas de carence en vitamine D. Faisons le point sur ces nouveaux résultats et l’importance de la vitamine D pour défendre l’organisme !

Recherche de nouvelles pistes thérapeutiques pour le traitement des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin

Avec une prévalence en augmentation ces dernières années, les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, telles que la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, font actuellement l’objet de nombreuses études. Parmi celles-ci, plusieurs ont mis en évidence des facteurs de prédisposition génétique. D’autres facteurs de risque potentiels, dont la carence en vitamine D, ont également été identifiés. Pour approfondir le lien entre la carence en vitamine D et le développement de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, une équipe de recherche a entrepris une vaste analyse de la littérature scientifique sur le sujet. Ils ont notamment étudié toutes les études évoquant la maladie de Crohn et la vitamine D et tous les travaux menés sur la vitamine D et la rectocolite hémorragique.

Lutter contre la carence en vitamine D pour prévenir et traiter les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin

Parue dans la revue Alimentary Pharmacology & Therapeutics2, l’analyse des chercheurs a d’abord mis en évidence une déficience en vitamine D fréquente, voire commune, chez les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Ce premier constat laisse à penser qu’une supplémentation en vitamine D pourrait être une piste thérapeutique d’avenir contre ces maladies inflammatoires. Pour confirmer cette hypothèse, les chercheurs ont ensuite étudié des publications scientifiques parues sur la supplémentation en vitamine D. Ils ont constaté que plusieurs études réalisées sur des modèles animaux avaient d’ores et déjà conclu à une réduction du risque de maladie inflammatoire lors d’un apport adéquat en vitamine D. Cette conclusion a également été confirmée par une étude randomisée contrôlée menée auprès de patients atteints de la maladie de Crohn. Les auteurs de cette étude ont montré qu’une supplémentation en vitamine D pourrait contribuer à réduire le risque et la fréquence des récidives de la maladie de Crohn.

Cette étude ouvre des perspectives prometteuses pour la prévention et le traitement des maladies chroniques de l’intestin. Une supplémentation en vitamine D pourrait en effet contribuer à réduire le risque de développement de la maladie de Crohn et de la rectocolite hémorragique. Si des études devraient apporter de nouvelles preuves scientifiques dans les prochains mois, les données scientifiques actuelles rappellent également l’importance de la vitamine D, les risques d’une carence et l’intérêt d’une supplémentation nutritionnelle. Préconisés pour lutter contre la carence, les suppléments en vitamine D sont aujourd’hui disponibles sous différentes formes et à différents dosages : des gélules dosées à 1000 UI, des gélules dosées à 5000 UI ou encore en spray dosé à 2000 UI.


> Sources :
1. Académie nationale de médecine, Statut vitaminique, rôle extra osseux et besoins quotidiens en vitamine D - Rapport, conclusions et recommandations, 29 mai 2012.
2. V Pratap Mouli, AN Ananthakrishnan, Review article: vitamin d and inflammatory bowel diseases, Alimentary Pharmacology & Therapeutics, Janvier 2014; 39(2).
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Vitamin D3 1 000 UI

  • Traite la carence fréquente en vitamine D, le psoriasis et le rachitisme.
  • Prévient les chutes, l'ostéoporose et la faiblesse musculaire.
  • Dosage de 1000 UI.

www.supersmart.com
Vitamin D3 5000 UI

Pour pallier les dangereux déficits en vitamine D.
Vitamine liposoluble sous forme huileuse = biodisponibilité augmentée

www.supersmart.com
Vitamin D3 Spray 2000 IU

Sous sa forme la plus absorbable pour prévenir les maladies chroniques.

www.supersmart.com
A découvrir aussi
13-03-2017
Un manque de vitamine E associé à...
Souvent méconnue, la vitamine E joue des rôles essentiels au sein de l’organisme. Malheureusement, les apports en cette vitamine E sont insuffisants pour de nombreuses...
Lire plus
08-05-2017
Vitamines B : leurs bénéfices pour la...
Si on croit souvent à tort qu’il existe une seule vitamine B, on en dénombre en réalité huit formes différentes. Réunies sous les termes de...
Lire plus
28-06-2017
Nutrition : comment bien nourrir son cerveau...
Véritable centre de contrôle de notre système nerveux central, notre cerveau doit traiter quotidiennement des millions d’informations. Face à ce flux permanent de données, cet...
Lire plus
Suivez-nous