Accueil  >  

Cancer

21-09-2016

Curcumine : la meilleure épice anticancer (1/2)

La curcumine est, parmi tous les nutriments, celui dont les effets sur le cancer sont les mieux documentés dans la littérature scientifique. La curcumine est un dérivé du curcuma, le pigment qui donne au curry sa couleur jaune-orangé.C'est un composé qui a été l'objet de nombreuses études, et dont les...
À ne pas louper également :
10-06-2014

Le DIM (di-indolylméthane) module positivement le métabolisme des œstrogènes

Les légumes crucifères, brocolis, choux, choux-fleurs sont la source de puissants phytonutriments capables de modifier le métabolisme des œstrogènes chez l'homme comme chez la femme et, ainsi, de prévenir certains cancers hormono-dépendants. Le plus intéressant d'entre eux est le di-indolylméthane (DIM). L'intérêt pour les phytonutriments extraits des légumes crucifères remonte...
À ne pas louper également :
15-11-2013

Le resvératrol potentialise les effets de la radiothérapie sur le traitement des mélanomes

Selon une étude, publiée dernièrement dans "the journal of surgical research", et réalisée par des chercheurs de l'Ecole de médecine de l’université du Missouri, le resvératrol aurait la capacité de stimuler la radiothérapie pour plusieurs types de cancer. La radiothérapie est utilisée pour améliorer localement le contrôle du mélanome (cancer...
À ne pas louper également :
14-11-2013

Un taux de mortalité par cancer du sein 30% inférieur pour celles qui prennent un...

La revue "Breast cancer research and treatment" vient de publier un article qui a enregistré une diminution du risque de mortalité par cancer du sein invasif chez les patientes ayant utilisé des suppléments de multivitamines et minéraux (MVM). Les chercheurs américains ont analysé les données de 7728 femmes participants à...
À ne pas louper également :
22-11-2012

Une nouvelle étude vient confirmer l’intérêt d’un complément multivitaminé sur la réduction du risque de...

L’objectif de cette étude était de déterminer si la supplémentation quotidienne en vitamines et minéraux, sur le long terme, diminuait le risque de cancer chez les hommes âgés de 50 ans et plus. Cette étude randomisée, nommée Physicians'Health Study II, a été réalisée à grande échelle, en double aveugle, sur...
À ne pas louper également :
<<  <   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   >  >>
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
> Continuer