Accueil  >  Diabète de type 2...
11-06-2019

Diabète de type 2 : les dernières recommandations nutritionnelles

Photographie d'une nutritionniste et d'une personne diabétique

Le diabète de type 2 touche plus de 10 % des occidentaux aujourd’hui (1). C’est une maladie chronique qui évolue et dont les symptômes sont longtemps silencieux. En plus de l’activité physique et des traitements médicamenteux, une alimentation adaptée est indispensable pour contrôler le diabète.

La glycémie, principale préoccupation du diabétique

Le contrôle du niveau de glycémie (taux de sucre dans le sang) est assuré essentiellement par l’insuline, une hormone produite par le pancréas. Dans le cas du diabète de type 2, on observe deux anomalies majeures :
  • le pancréas a des difficultés à sécréter l’insuline ;
  • les cellules ne réagissent plus suffisamment à l’insuline : elles deviennent insulino-résistantes.
L’élévation permanente de la glycémie peut entraîner des complications graves au niveau des nerfs, des yeux, des reins, du cœur, des vaisseaux ou encore des dents. Il est nécessaire de surveiller le diabète en réalisant les examens recommandés de façon régulière, mais aussi de parvenir à le contrôler en prenant les médicaments prescrits par les professionnels de santé, en ayant une activité physique régulière et en adoptant une alimentation spécifique.

Les aliments à limiter au maximum lorsqu’on est diabétique de type 2

Des chercheurs (2-3) ont mis en évidence des liens évidents entre le risque de développer ou d‘aggraver un diabète et la consommation des aliments suivants :
  • la viande rouge : viande de bœuf, mouton et cheval ;
  • la viande transformée : la charcuterie en général, la viande séchée, salée ou fumée... ;
  • les boissons avec du sucre ajouté : sodas, limonades et tonics, thé glacé industriel, boissons aromatisées aux fruits, boissons sportives ou énergisantes, eau aromatisée avec un sirop... ;
  • l’alcool : il doit être consommé avec modération, même l’alcool dit « peu sucré », car il peut déclencher une hypoglycémie (taux de sucre trop faible dans le sang).

Les aliments et suppléments nutritionnels à favoriser pour le contrôle du diabète de type 2

Côté aliments :
  • les céréales complètes : riz complet, pâtes complètes, pain complet, etc. Limiter donc les céréales raffinées ou le pain blanc qui ont tendance à faire grimper la glycémie ;
  • les fruits ;
  • les aliments riches en fibres : en plus des céréales complètes et des fruits, on cite les légumes crus et cuits, les noix et graines et les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots rouges, haricots azuki, fèves de soja…) ;
  • les aliments riches en acides gras insaturés (ou « bonnes graisses ») : poissons gras (saumon, hareng, maquereau...), fruits secs, huile d’olive...
Côté compléments alimentaires : ils ont un effet sur le diabète, de façon directe (en influant sur les mécanismes de la maladie), ou de façon indirecte en régulant le surpoids ou l’obésité, qui sont des facteurs de risque du diabète de type 2. Pour rappel, tout complément alimentaire à visée thérapeutique doit être pris sous contrôle médical, pour limiter tout effet secondaire ou interaction avec un traitement médicamenteux.

On compte :

  • la cannelle, qui contribue à réduire la glycémie en agissant sur la résistance à l’insuline, chez les diabétiques mal contrôlés ;
  • la curcumine : extraite du curcuma, elle aurait un rôle préventif sur le prédiabète ;
  • l'acide alpha-lipoïque : un antioxydant puissant que l’organisme synthétise naturellement, dont les effets peuvent être multipliés grâce à une supplémentation. Il limiterait les complications nerveuses du diabète, ou neuropathie diabétique ;
  • le vinaigre de cidre: sous sa forme liquide originelle, il pourrait réduire l’hyperglycémie que l’on observe naturellement après les repas. Il n’aurait pas le même effet sous forme de comprimé ;
  • le ginseng (panax ginseng, araliacées) : pris avant un repas, il limite l’hyperglycémie. Comme il s’agit d’une plante adaptogène, elle ne procure un effet physiologique que si vous prenez effectivement un repas ;
  • le lactosérum, ou petit lait : en boire juste avant un repas à haute teneur en glucides pourrait en limiter les conséquences chez les diabétiques de type 2 bien contrôlés ;
  • la silymarine : un flavonoïde (polyphénol aux propriétés antioxydantes) que l’on trouve dans les graines de chardon-marie (Sylibum Marianum, astéracées). La silymarine semble avoir des effets protecteurs sur les atteintes rénales causées par le diabète ;
  • l’inuline : il s’agit d’un glucide que l’on retrouve dans de nombreuses plantes (chicorée, artichaut, pissenlit, topinambour…). Il joue aussi un rôle de fibre alimentaire, développe la flore bactérienne intestinale et, pour son rôle dans le diabète, limite l’élévation de la glycémie ;
  • les autres compléments hypoglycémiants : la berbérine, que l’on tire notamment du Vinettier (Berberis Vulgaris, berbéridacées) ; le fenugrec, (Trigonella Foenum-graecum, fabacées) une graminée dont on utilise les graines ; le gymnéma (gymnema sylvestre, apocynacées), plante utilisée dans la médecine ayurvédique (traditionnelle indienne) ; le D-ribose, un sucre que l’on trouve dans nos cellules ; le mûrier blanc (Morus Alba, moracées) est utilisé traditionnellement en Asie pour diminuer la glycémie chez les diabétiques ; le picolinate de chrome, une forme de chrome assimilable par l’organisme ; la vitamine D, que l’on trouve en supplément, mais aussi dans l’huile de foie de morue, et les poissons gras en général.
D’autres éléments pourraient avoir un effet positif également, mais les études cliniques manquent pour le confirmer solidement : le ginkgo biloba, l’extrait de café vert, la glucosamine (une molécule synthétisée par l’organisme humain que l’on retrouve aussi dans la carapace des insectes et des crustacés), le ganoderme luisant (un champignon), le jus de griotte, le coenzyme Q10, présent naturellement dans l’organisme ; l’ashwagandha et la rhodiole, des plantes adaptogènes.

Pour contrôler le diabète de type 2 : une alimentation équilibrée et variée, une activité physique régulière et la prise régulière du traitement.

Des règles simples peuvent être adoptées : limiter au maximum les boissons sucrées, la viande rouge et la viande transformée et « toute prête ». Favoriser les produits laitiers et les aliments riches en fibres et bonnes graisses, et pourquoi pas s’accorder un coup de pouce à l’aide de compléments alimentaires ? L’équilibre ne se construit pas en un jour : votre alimentation doit être variée et adaptée à vos habitudes de vie. Respecter les recommandations tout en sachant se faire plaisir, voici la clé d’un diabète bien contrôlé !

Références

  1. Fosse-Edorh S, Mandereau-Bruno L, Piffaretti C. Le poids du diabète en France en 2016, synthèse épidémiologique. Santé Publique France. 2018.
  2. Lukas Schwingshackl, Georg Hoffmann, Anna-Maria Lampousi, Sven Knüppel, Khalid Iqbal, Carolina Schwedhelm, Angela Bechthold, Sabrina Schlesinger, Heiner Boeing. Food groups and risk of type 2 diabetes mellitus: a systematic review and meta-analysis of prospective studies. Journal of European Epidemiology. Vol. 32, pp 363–375. 2017.
  3. Theodoros Thomas, Andreas F. H. Pfeiffer. Foods for the prevention of diabetes: how do they work? Diabetes Metabolism Research and Reviews. Vol. 28, pp 25-49. 2012.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Carbo Defense

Complexe hypoglycémiant à large spectre.

www.supersmart.com
Glucofit™

Un extrait de Banaba pour faire diminuer naturellement la glycémie

www.supersmart.com
Super Curcuma 500 mg

Extrait de curcuma breveté et conçu pour une absorption optimale des curcuminoïdes (29 fois plus assimilables que les produits conventionnels)

www.supersmart.com
Sodium R-Lipoate 300 mg

Un sel de sodium de l’acide R-alpha-lipoïque pour une biodisponibilité maximale

www.supersmart.com
Ginseng 30%

La plante leader incontestée de la médecine chinoise

www.supersmart.com
Undenatured Whey Protein Isolate 1kg

La meilleure protéine assimilable…pas uniquement réservée aux sportifs !

www.supersmart.com
Silyplus 120 mg

Une forme de silymarine, brevetée et 10 fois mieux absorbée, pour la santé du foie

www.supersmart.com
Berberine 500 mg

Un extrait pur à 97 % issu de l’épine-vinette (Berberis vulgaris) pour la santé cardiovasculaire

www.supersmart.com
Gymnema sylvestre 500 mg

Un extrait de feuilles de Gymnema pour abaisser naturellement la glycémie

www.supersmart.com
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer