Accueil  >  Anti-âge  >  Plus de 50 ans...
30-01-2019

Plus de 50 ans ? Vous êtes à risque de carence de ces deux vitamines fondamentales

carence vitamines B9/B12 Une nouvelle étude menée par des chercheurs à partir des données du TILDA (The Irish Longitudinal Study on Ageing) a montré qu’une proportion importante de personnes occidentales de plus de 50 ans manquaient cruellement de vitamine B12 et de vitamine B9 (qu’on appelle aussi folate).


Le constat est clair : une personne sur huit serait carencée en vitamine B12, une personne sur sept le serait en vitamine B9. Une large proportion de personnes se situent par ailleurs en dessous des apports recommandés sans qu’on puisse dire qu’elles sont carencées : on parle de niveaux insuffisants de vitamine B12/B9. Les auteurs de l’étude ont montré également que la prévalence de ces manques augmentait avec l’âge. Ils sont plus marqués chez les fumeurs, chez les personnes qui vivent seules et chez celles qui bénéficient de faibles revenus.


Ces deux vitamines sont pourtant essentielles à la fonction cognitive, à la santé du cerveau, à la production de cellules sanguines et de l’ADN. De nombreuses études ont démontré que des niveaux insuffisants de folates et de vitamine B12 étaient liés à un faible état de santé à long terme. « C’est l’étude la plus large, la plus représentative et la plus claire qui porte sur les niveaux de vitamine B12 et de folate en Irlande et elle est parfaitement extrapolable à l’ensemble du monde occidental, fait remarquer le professeur Anne Molloy, l’une des auteurs de l’étude. Elle met en évidence des niveaux de folate très surprenants chez les personnes de plus de 50 ans. » Aux Etats-Unis, l’enrichissement systématique en folates de certains aliments a permis de prévenir des millions de cas de carences en seulement 20 ans sans provoquer le moindre effet secondaire (1) … C’est ce qu’on appelle la fortification. Les auteurs de l’étude font remarquer qu’un tel programme pourrait être intéressant dans les autres pays occidentaux. En attendant, la supplémentation reste toujours une solution individuelle, sûre et efficace pour restaurer les niveaux de ces deux vitamines.

Se supplémenter en vitamine B12 : une évidence avec l’âge

Contrairement à de nombreuses autres vitamines, la vitamine B12 n’est disponible que dans très peu d’aliments, essentiellement des produits d’origine animale comme la viande, le poisson, les produits laitiers ou les œufs. Cette relative rareté pose de sérieux problèmes aux végétariens et a fortiori aux végétaliens qui n’ont pas d’autre choix que de se supplémenter tant que dure leur régime alimentaire.


En revanche, chez les personnes de plus de 50 ans qui mangent de la viande, c’est plutôt la forte diminution de l’assimilation (2) et l’augmentation des besoins en vitamine B12 qui imposent la supplémentation. Avec l’âge, le transport assisté de la vitamine B12 à travers la paroi de l’estomac devient en effet plus lent et se trouve rapidement limité (3). Une efficacité qui se réduit encore avec d’autres facteurs : la colonisation de l’estomac par Helicobacter pylori (4), une bactérie qui contamine sournoisement une personne sur deux dans le monde, la consommation d’alcool et la prise de médicaments (notamment ceux qui visent à lutter contre le reflux gastro-œsophagien, le stress, les ulcères, la dyspepsie, le diabète, l’hypertension artérielle mais aussi les traitements contraceptifs). En parallèle de ces gros ralentissements dans le transport, les besoins en vitamine B12 augmentent avec l’âge ! Le niveau de stress oxydatif auquel l’homme est quotidiennement confronté (stress chronique, inflammation chronique, anxiété, troubles du sommeil, pollution, produits toxiques, alimentation nuisible, faible activité physique) exige des quantités de vitamine B12 nettement supérieures à la moyenne dont il ne dispose pas toujours. Au bout de quelques années, il en résulte logiquement un épuisement progressif des réserves et le début des problèmes…


Mais il existe une solution. Un très faible pourcentage (de l’ordre de 1 %) peut réussir à passer au travers de la paroi intestinale sans l’intermédiaire de transporteurs, ce qui peut être utile lorsque des quantités très importantes sont ingérées (en cas de consommation d’abats par exemple ou de suppléments concentrés) (5).


Pour rétablir rapidement des niveaux suffisants de vitamine B12, il suffit donc de prendre 1 comprimé par jour de méthylcobalamine (la forme de vitamine B12 la mieux assimilée avec l’hydroxocobalamine) pendant plusieurs semaines, et de renouveler ensuite cette cure régulièrement. Celle-ci va permettre de maximiser le mécanisme de diffusion passive et contrer les pertes d’efficacité du transport chez les personnes de plus de 50 ans.

La vitamine B9 pour lutter contrer les méfaits du vieillissement

La vitamine B9, appelée également acide folique ou folate, est une substance incontournable, officiellement reconnue pour son optimisation de la formation des cellules sanguines et impliquée dans la prévention de nombreux troubles liés à l’âge comme l’hypertension, la dépression, le déclin cognitif, l’accident vasculaire cérébral et les maladies cardiovasculaires. On en trouve essentiellement dans la viande (surtout les abats) et les légumes, mais la cuisson, la mise en conserve et la congélation diminuent drastiquement sa teneur.


Pour retrouver des niveaux appropriés de vitamine B9 et jouir de ses propriétés, 2 comprimés par jour de SuperFolate pendant au moins 6 semaines.


Sans des niveaux adéquats de vitamine B12 et de vitamine B9, rien ne peut bien fonctionner dans le corps humain. On note à long terme, l’apparition d’un nombre impressionnant de défaillances et la contribution au développement de plusieurs pathologies : affaiblissement généralisé de l’organisme (faible immunité, faiblesse musculaire, épuisement, manque d’envie et de tonus, douleurs…), troubles nerveux (irritabilité, dépression, engourdissement, fatigue, agitation, démence, risque de maladie neurodégénérative…), pertes de facultés visuelles et auditives (6) …


L’étude en question :
Eamon J. Laird, Aisling M. O’Halloran, Daniel Carey, Deirdre O’Connor, Rose A. Kenny, Anne M. Molloy. Voluntary fortification is ineffective to maintain the vitamin B12 and folate status of older Irish adults: evidence from the Irish Longitudinal Study on Ageing (TILDA). British Journal of Nutrition, 2018; 120 (01): 111 DOI: 10.1017/S0007114518001356


Références

  1. Williams J, Mai CT, Mulinare J, Isenburg J, Flood TJ, Ethen M, Frohnert B, Kirby RS, Centers for Disease C, Prevention. Updated estimates of neural tube defects prevented by mandatory folic Acid fortification – United States, 1995-2011. MMWR Morb Mortal Wkly Rep 2015;64(1):1-5.
  2. Michael J Shipton and Jecko Thachil, Vitamin B12 defi ciency – A 21st century perspective, Clinical Medicine 2015 Vol 15, No 2: 145–50
  3. Allen LH, Casterline J. Vitamin B-12 deficiency in elderly individuals: diagnosis and requirements. Am J Clin Nutr 1994;60:12-14.
  4. Nicole Tegtmeyer, Silja Wessler, Vittorio Necchi, Manfred Rohde, Aileen Harrer, Tilman T. Rau, Carmen Isabell Asche, Manja Boehm, Holger Loessner, Ceu Figueiredo, Michael Naumann, Ralf Palmisano, Enrico Solcia, Vittorio Ricci, Steffen Backert. Helicobacter pylori Employs a Unique Basolateral Type IV Secretion Mechanism for CagA Delivery. Cell Host & Microbe, 2017; 22 (4): 552 DOI: 10.1016/j.chom.2017.09.005
  5. Elia M. Oral or parenteral therapy for B12 deficiency. Lancet 1998;352:1721-2. View abstract.
  6. Houston DK, Johnson MA, Nozza RJ, et al. Age-related hearing loss, vitamin B-12, and folate in elderly women. Am J Clin Nutr 1999;69:564-71.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Methylcobalamine 1 mg

La forme de vitamine B12 la plus optimale pour l'organisme

www.supersmart.com
SuperFolate 200 mcg

Une nouvelle génération d’acide folique reconnue sûre et efficace par l’EFSA et la FDA

www.supersmart.com
A découvrir aussi
25-07-2016
Cette découverte pourrait vous faire gagner 10,...
La recherche sur la longévité humaine a franchi une étape historique.Ignorés des médias occidentaux, des chercheurs russes ont mis au point une substance capable d'allonger...
Lire plus
02-09-2016
L'étonnante découverte d'un chercheur russe sur les...
En 1947, le chercheur russe Nicolaï Lazarev s'aperçut qu'il existait une catégorie de plantes qui, consommées par l'être humain, augmentent sa résistance aux diverses sortes...
Lire plus
02-08-2016
La PQQ peut rajeunir vos cellules
Le premier supplément nutritionnel anti-âge qui booste et génère de nouvelles mitochondries et assure ainsi la longévité de toutes les cellules. Que sont les mitochondries...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer