Accueil  >  Les adaptogènes : ces...
29-05-2019

Les adaptogènes : ces extraits naturels qui ont des pouvoirs extraordinaires

Photographie d'une racine de ginseng

On en parle de plus en plus, et pour cause ! Les plantes adaptogènes (1) ont la capacité extraordinaire d’aider l’organisme à lutter contre toutes les formes de stress : physique, psychique, infectieux, métabolique (c’est-à-dire lié à l’ensemble des évènements chimiques et biologiques de l’organisme) et même neuroendocrinien (lié au système nerveux et aux glandes endocrines).

On dit d’une plante qu’elle est adaptogène si elle répond à trois des stress précédemment cités ; par ailleurs, toutes les plantes adaptogènes présentent des propriétés qui permettent de lutter contre la fatigue et de défendre le système immunitaire.

La liste des plantes adaptogènes

Le ginseng (Panax Ginseng), famille des araliacées

Le ginseng est le plus connu et le plus exploité des adaptogènes. Il est utilisé sous plusieurs formes : frais, en poudre ou encore sous forme d’extrait. Ses indications sont multiples :

  • Favoriser l’effort physique : il améliore la résistance à l’effort, notamment lors d’une épreuve d’endurance.
  • Stimuler les fonctions intellectuelles et la mémoire, tout en apportant davantage de résistance au stress.
  • Diminuer les taux de glycémie (sucre dans le sang) et de lipémie (graisses dans le sang) ; cependant, il est peu recommandé pour les personnes obèses car il peut favoriser le stockage des graisses dans l’organisme.
  • Améliorer l’hypotension : il est indiqué chez les personnes qui souffrent d’une tension artérielle trop basse.
  • Favoriser le système immunitaire, en particulier pour les infections causées par des virus ; ses propriétés adaptogènes sont utiles également en complément de la chimiothérapie.

Et celle liste est non exhaustive ! Toutefois, il existe des contre-indications : le ginseng ne doit pas être administré aux femmes enceintes, aux jeunes enfants, aux personnes souffrant d’hypertension artérielle, d’obésité, de diarrhée ou de mastopathie (affection des glandes mammaires).

La bryone blanche (Bryona Alba), famille des cucurbitacées

Son effet adaptogène est lié à une molécule en particulier, la cucurbitacine-R-diglycoside. Elle offre à la bryone des propriétés utiles dans les affections que l’on traite habituellement avec des corticoïdes : inflammations, allergies, polyarthrite, asthme, rhumatisme...

L’ashwagandha (Withania Somnifera), famille des solanacées

L’ashwagandha présente de nombreuses indications, liées à ses activités à la fois stimulantes et anti-stress. On l’utilise en cas de fatigue physique ou psychique, mais aussi d’insomnie, d’infection, de rhumatisme...

Les échinacées (famille des astéracées)

Les échinacées stimulent le système immunitaire en général : elles sont indiquées pour prévenir les infections et raccourcir leur traitement.

Le ganoderme luisant (Ganoderma Lucidum)

Il s’agit d’un champignon également appelé reishi, dont l’utilisation est indiquée dans un grand nombre de situations : fatigue, douleur, affections des muscles, infections, allergies, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, cholestérol, diabète...

Le quinquina (Cinchona Officinalis), famille des rubiacées

Cette plante d’Amérique du Sud est utilisée depuis longtemps dans le traitement du paludisme et de la fièvre en général. Elle permet aussi de lutter contre la fatigue, les troubles digestifs ou d’appétit, et les troubles du rythme cardiaque.

Le quinquina ne doit pas être administré aux femmes enceintes, ainsi qu’aux personnes sous anti-coagulants.

D'autres adaptogènes à l’étude

Il existe d’autres plantes qui présentent un caractère adaptogène (2) : rhodiola (Rodhiola Crenulata), maca (Lepidium Meyenii), éleuthérocoque (Acanthopanax Senticosus), schisandre (Schisandra Chinensis)... La grande famille des adaptogènes n‘a pas encore livré tous ses secrets !

Références

  1. P. Goetz. Mode d’emploi du ginseng et d’autres adaptogènes. Phytothérapie. Vol 4, pp 113-116, 2004.
  2. Lian-ying Liao, Yi-Fan He, Hong Meng, Yin-mao Dong, Pei-gen Xiao. A preliminary review of studies on adaptogens: comparison of their bioactivity in TCM with that of ginseng-like herbs uses worldwide. Chinese Medicine. Vol 13, n°1, 2018.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Ginseng 30%

La plante leader incontestée de la médecine chinoise

www.supersmart.com
Super Ashwagandha

Un extrait de Withania somnifera pour apporter force, vitalité et bien-être

www.supersmart.com
Schisandra Chinensis 250 mg

Extrait 10 :1 standardisé 9% schizandrine

www.supersmart.com
Reishi Extract 500 mg

Le « champignon de l’immortalité » en extrait normalisé en principes actifs

www.supersmart.com
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer