Accueil  >  Vitamines  >  Choisir des suppléments nutritionnels...
30-01-2017

Choisir des suppléments nutritionnels efficaces et de qualité

Qualite-Supplement L'augmentation rapide de la consommation de suppléments nutritionnels s'accompagne d'un accroissement tout aussi rapide du nombre de produits sur le marché. Face à cette myriade de suppléments nutritionnels de fabrication locale ou d'importation, sous des centaines de marques différentes, se pose le problème de choisir des produits efficaces et sûrs.

Il faut avant tout privilégier des suppléments nutritionnels fabriqués à partir de matières premières de qualité pharmaceutique et/ou de phytonutriments standardisés, selon de bonnes pratiques de fabrication. Ensuite, la présence de molécules dont l'efficacité a été démontrée, la forme chimique la mieux absorbable, une dose appropriée, la forme galénique la mieux adaptée… sont quelques-uns des critères qui font la différence entre un supplément nutritionnel sûr et efficace et un autre qui ne l'est pas.

Dans sa définition première, le rôle d'un supplément nutritionnel est de compléter les apports fournis par l'alimentation. Il contient un ou plusieurs ingrédients incluant des vitamines, des minéraux, des extraits de plantes ou d'autres végétaux, des acides aminés, des acides gras essentiels, des enzymes probiotiques, des protéines

AQR et doses efficaces

Pour certains nutriments, les nutriments dits essentiels, existent les AQR, apports quotidiens recommandés (en anglais : RDA, Recommended Daily Allowance). Ils correspondent, en fait, aux quantités de vitamines et de certains minéraux que vous devez absolument consommer pour éviter des carences et les maladies qui les accompagnent, comme le scorbut, le béribéri ou la pellagre. C'est la quantité minimale indispensable de nutriments pour le maintien des fonctions biologiques et de la santé d'individus bien portants.

Or, les besoins en nutriments essentiels peuvent être augmentés par des situations particulières comme, par exemple, une naissance prématurée, des troubles métaboliques, des infections, des maladies chroniques, des traitements médicamenteux. Des facteurs environnementaux comme le stress, la pollution, le soleil… peuvent également accroître ces besoins.
Définis pour éviter les maladies liées aux carences, les RDA ne constituent pas un guide pour nous maintenir en bonne santé, énergiques et robustes ni pour écarter de nous les maladies liées au vieillissement. D'autant plus que les besoins de chaque individu sont spécifiques.

Plus de 20 000 études (à la National Library of Medicine, aux États-Unis) mettent en valeur les effets bénéfiques pour la santé de vitamines et de minéraux pris à des doses beaucoup plus élevées que les RDA. Ce que les Américains appellent le No Adverse Effect Level (NOAEL), c'est-à-dire dose sans effet négatif observé, correspond à une dose suffisamment sûre pour qu'aucun effet négatif n'ait été observé à cette dose prise sur une longue période. Cette dose est déterminée comme sûre par une analyse minutieuse en profondeur de toutes les données scientifiques disponibles dans le monde entier depuis plusieurs années.

Pour les autres nutriments entrant dans la composition des suppléments nutritionnels, il faut se fier aux tests de toxicité réalisés fréquemment par certains fournisseurs et aux études cliniques pour savoir à quelles doses ils sont efficaces et sans danger.

Les bonnes pratiques de fabrication (ou GMP, Good Manufacturing Practices)

Les fabricants de suppléments nutritionnels ont la responsabilité de s'assurer et de garantir que les produits qu'ils mettent sur le marché sont efficaces et sans danger. Cela signifie qu'ils doivent s'assurer que, depuis l'achat des matières premières, en passant par chaque étape de fabrication, jusqu'au stockage et à la mise entre les mains du consommateur, une qualité optimale est assurée.

Un grand nombre de fabricants de suppléments nutritionnels suivent ce que l'on appelle les «bonnes pratiques de fabrication pharmaceutique», plus rigoureuses que celles recommandées à l'industrie des suppléments nutritionnels. La réglementation des bonnes pratiques de fabrication s'inspire de la systématique des normes ISO-9001. Elle a pour but de spécifier les conditions et critères concernant l'installation et l'organisation de l'entreprise, sa gestion, les procédés et conditions de mise en œuvre, les procédures, les responsabilités, les équipements et les dispositions devant être respectées afin de pouvoir garantir la qualité de base.

Ces bonnes pratiques de fabrication sont à la base du contrôle sanitaire des produits. Il s'agit de tout un ensemble de règles portant l'attention sur l'environnement de la production, la manipulation et la transformation des matières premières, ainsi que sur les pratiques assurant un contrôle de l'hygiène et des conditions de travail. Elles utilisent l'approche Hazard Analysis and Critical Control Points ou HACCP (analyse des risques aux points critiques de contrôle) qui est une approche d'identification des dangers, de leur analyse et de leur contrôle. Elle a été conçue dans les années soixante aux États-Unis par la NASA afin de limiter les risques de contamination des aliments des astronautes.

C'est une approche structurée de contrôle de la sécurité des produits, depuis le lieu de production ou de culture (dans le cas des produits végétaux) des matières premières jusqu'à l'absorption par le consommateur. Sa mission est d'identifier les éléments du processus de production susceptibles d'être à la base de contaminations (biologiques, chimiques ou physiques), de manière à être capable de mettre en place les moyens adéquats permettant de garantir une maîtrise efficace des risques. C'est en s'appuyant sur la base de ces bonnes pratiques dans la chaîne de fabrication que les risques aux points critiques du processus sont identifiés, suivis et contrôlés, garantissant la sécurité du produit final.

Le guide ISO 9000-2000 établi par l'Organisation internationale de standardisation (ISO) permet d'établir un système de gestion totale de la qualité afin d'assurer la conformité d'un produit avec les exigences du consommateur. Lorsque les caractéristiques sanitaires d'un produit sont identifiées et que le système de la sécurité sanitaire des suppléments nutritionnels est défini, un système global de gestion de la qualité peut être mis en place.

Le contrôle et la certification du respect des différentes exigences énoncées dans les «cahiers des charges» répartis en chapitres et annexes sont assurés par des organismes extérieurs accrédités par les services de l'État.

Des matières premières de qualité pharmaceutique

De la qualité des matières premières dépend en grande partie celle du produit fini. La presse se fait encore trop souvent l'écho de suppléments nutritionnels contenant des impuretés, trop de traces de métaux lourds, des toxines…

Utiliser des matières premières de qualité pharmaceutique signifie que l'on a une connaissance et que l'on a vérifié leurs qualités chimiques, biologiques et microbiologiques. Les achats de matières premières doivent être faits selon des règles strictes qui apportent ces garanties.

Un certificat d'analyse, communiqué par le fournisseur au fabricant, doit accompagner chaque ingrédient acheté. Il donne des informations sur l'identité, la qualité, la pureté et l'origine de la matière première livrée. Cela permet également au fabricant d'avoir la certitude que cette matière première répond à ses critères de sélection. Selon le type de matière première et le stade de fabrication, un tel certificat peut inclure des informations comme :
    - l'identité du produit avec son nom, le numéro de lot, le fabricant, la date de fabrication, la date de péremption ;
    - la source du produit avec le pays d'origine, le nom scientifique ou botanique, la partie de la plante (racine, feuille, tige, fleur, fruit, résine, écorce, graine…), l'indication qu'il est d'origine botanique ;
    - le type de produit : matière brute, poudre, granules, extrait végétal, extrait standardisé, l'indication qu'il a une monographie officielle ;
    - la méthode d'identification ;
    - les propriétés chimiques : odeur, couleur, goût, apparence, densité, taille des particules, pH, solubilité, index de viscosité et de réfraction…
    - méthodes et essais chimiques : composants actifs ou marqueurs, pureté, titration…
    - impureté : matières étrangères, métaux lourds, toxines naturelles, résidus de pesticides/fongicides…
Des échantillons permettent ensuite au fabricant de vérifier que la matière première est bien en conformité avec le certificat d'analyse. L'examen de plusieurs échantillons provenant de différents lots permet également d'évaluer les variations susceptibles d'intervenir. C'est particulièrement important lorsqu'il s'agit de matières végétales. Ainsi, selon le stade auquel elle a été cueillie et le procédé de séchage utilisé, la couleur de l'échinacée sera verte, jaune ou marron. Dans la poudre de palmier scie, les acides gras totaux peuvent varier de 7 à 14 % selon l'état de maturité du fruit.

Certains fournisseurs de matières premières effectuent également des recherches et sont alors à même de certifier, preuves à l'appui, que leur ingrédient est efficace, agit comme ils l'affirment et le fait sans aucun danger pour le consommateur. Ces preuves incluent notamment tests de toxicité, de pharmacocinétique, de biodisponibilité …
…
Des extraits végétaux standardisés…
…
Les préparations à base de plantes que l'on peut trouver sur le marché des suppléments nutritionnels sont loin d'être toutes de même qualité ou de même efficacité. Certaines utilisent le nom de plantes connues simplement pour des raisons marketing. Les suppléments ne contiennent alors pas forcément les principes actifs que vous êtes en droit d'attendre. Seuls les extraits standardisés apportent dans chaque unité consommée une quantité appropriée de principes actifs.

Un processus de standardisation garantit une concentration de principes actifs précisément identique d'une fabrication à l'autre. Tout un enchaînement de dosages et de contrôles particulièrement rigoureux est utilisé pour s'en assurer. Ainsi, par exemple, dans le cas du Panax ginseng, la méthode de chromatographie liquide haute pression donne des informations sur la quantité des différents principes actifs, les ginsénosides, et leur concentration dans l'extrait de ginseng fabriqué. Cette méthode est utilisée à la fois pour la standardisation de la substance active, pour les contrôles qualité et l'analyse des produits finis.

Choisir les formes chimiques les plus efficaces

Si la définition des doses et le choix de matières premières de qualité sont importants, les fabricants doivent aussi faire attention aux formes chimiques des nutriments qu'ils choisissent. Le choix des molécules, des extraits végétaux, des associations de molécules… n'est pas non plus anodin. De ce choix dépend l'efficacité du supplément nutritionnel.

Certaines de ces formes peuvent être plus puissantes, mieux absorbables ou, encore, avoir une meilleure biodisponibilité que d'autres. Certains ingrédients aussi, pour une meilleure absorption, ont besoin d'autres nutriments. C'est notamment le cas de la chrysine, mieux absorbée associée à un extrait de poivre appelée la pipérine. …
…
Certains nutriments peuvent avoir des formes chimiques qui offrent des avantages additionnels en comparaison à d'autres formes. Un mélange de tocotriénols, par exemple, a des bénéfices que l'on ne trouve pas dans la forme tocophérol de la vitamine et réciproquement. De même, la vitamine E de source naturelle a une biodisponibilité beaucoup plus importante que la vitamine E synthétique. Il en est de même pour l'ester-C qui semble avoir une meilleure biodisponibilité que d'autres formes de vitamine C. C'est encore vrai avec l'acide alpha-lipoïque. Lorsque l'on prend un supplément nutritionnel contenant de l'acide alpha-lipoïque synthétique, les deux énantiomères sont absorbés par le sang et transportés vers les cellules. Mais le (R)-ALA a une bien meilleure biodisponibilité que le (S)-ALA et la quantité totale d'acide (R)-alpha-lipoïque délivrée dans le plasma au cours du temps est 60 à 85 % plus grande que celle de la forme (S) qui atteindra finalement elle aussi le plasma. Plus important encore, les études montrent que la forme naturelle de l'acide alpha-lipoïque est bien mieux acceptée par les tissus.
Selon les sels minéraux utilisés, les minéraux ont une biodisponibilité plus ou moins élevée et sont donc plus ou moins bien assimilés par l'organisme. Sous forme d'orotates, ils ont notamment une biodisponibilité particulièrement importante.

Prendre un probiotique composé de microbactéries vivantes qui ne survivraient pas à leur voyage dans le tube digestif et arriveraient mortes là où doit s'exercer leur action ne présente guère d'intérêt.

L'activité biologique de certains principes actifs dépend de leur biodisponibilité qui varie largement en fonction des sources dont elle ils sont extraits. C'est par exemple le cas de la quercétine. La biodisponibilité de quercétine provenant d'oignons et de thé a été examinée. Neuf sujets ont reçu une alimentation sans quercétine pendant douze jours, puis, les quatrième, huitième et douzième jours ont pris un supplément d'oignons frits (riches en glucosides de quercétine équivalents à 89 mg de quercétine) ou du thé (riche en rutinoside de quercétine équivalent à 100 mg de quercétine) ou 100 mg de quercétine. Les chercheurs ont constaté que l'absorption des glucosides de quercétine était de 52 %, celle du rutinoside de quercétine de 17 % et celle de l'aglycone de quercétine de 24 %. …
…
L'évaluation de la sécurité et des bénéfices pour la santé …
…
Les scientifiques utilisent différentes approches pour évaluer les risques de toxicité des suppléments nutritionnels et les bénéfices santé potentiels, y compris l'histoire de leur utilisation et des études de laboratoire utilisant des cellules ou des modèles animaux. Des études sur l'homme (études d'observation ou essais cliniques) peuvent apporter des informations en rapport avec la façon dont le supplément nutritionnel doit être utilisé. Les chercheurs peuvent aussi conduire une revue systématique de la littérature scientifique pour résumer et évaluer un groupe d'essais cliniques correspondant à certains critères. Une méta-analyse est une revue qui inclut des données d'analyses statistiques combinées provenant de plusieurs études. Tout cela permet d'obtenir des informations fiables sur l'efficacité et la sécurité d'un supplément nutritionnel.
Par contre, il faut se méfier des seuls témoignages personnels qui ne sont admis ni dans les articles scientifiques ni devant les tribunaux, pas plus que pour évaluer la fiabilité d'un nouveau supplément nutritionnel. …
…
Les différents types d'études

¤ Les études d'intervention
Les meilleures études de cette catégorie sont les essais cliniques contrôlés randomisés. Dans ce cas, des sujets similaires les uns aux autres sont assignés de façon aléatoire à recevoir ou à ne pas recevoir l'intervention ou, en d'autres termes, le ou les suppléments nutritionnels à évaluer. Dans un essai contrôlé en double aveugle ou en double insu, ni les médecins ni les patients ne savent qui reçoit un traitement ou un placebo. Une telle étude permet notamment de déterminer si un nouveau supplément nutritionnel qui s'est avéré prometteur en laboratoire et sur l'animal est efficace et sans danger pour retarder ou prévenir l'arrivée de telle ou telle maladie liée au vieillissement.

¤ Les études d'observation
Elles peuvent être prospectives ou rétrospectives. Dans les études prospectives, les investigateurs recrutent des sujets et les observent avant que le résultat ne soit obtenu. Dans une étude rétrospective, les investigateurs revoient des enregistrements des sujets et les interviewent après que le résultat ait été atteint.
Les études de cohorte comparent les résultats de sujets ayant reçu une exposition spécifique avec ceux de sujets ne l'ayant pas reçue.
Dans les études de cas contrôlés, des sujets souffrant d'une maladie sont comparés à des sujets en bonne santé (le groupe témoin).
Dans les études transversales, à un moment donné, un certain nombre d'individus atteints d'une maladie et ayant été exposés à quelque chose de spécifique est comparé à un certain nombre d'individus en bonne santé et non soumis à cette exposition spécifique.

¤ Études in vitro et animales
Ces études donnent souvent des informations sur les mécanismes d'action et la spécificité d'un principe actif ou d'un supplément nutritionnel, ainsi que sur le processus responsable. …
…
Selon la forme galénique utilisée, des ingrédients identiques peuvent avoir une efficacité très différente. Le bon choix de la forme galénique favorise la conservation des principes actifs en les protégeant contre les facteurs d'altération, modifie la durée de l'activité du principe actif, masque les odeurs ou saveurs désagréables. Ainsi, dès qu'il s'agit de nutriments liposolubles, les capsules molles ou softgels sont la forme à privilégier car ils seront toujours mieux absorbés sur un support lipidique.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Saw Palmetto 320 mg

320 mg extrait standardisé de palmier scie

www.supersmart.com
Ginseng 30%

La plante leader incontestée de la médecine chinoise

www.supersmart.com
Chrysine 500 mg

Inhibiteur de l'aromatisation de la testostérone en oestrogènes

www.supersmart.com
Bioperine 10 mg

Extrait de poivre noir (Piper nigrum) pour maximiser l’absorption des aliments

www.supersmart.com
Natural E 400

400 UI de d-alpha tocopherol forme naturelle de la Vitamine E

www.supersmart.com
Gamma E Tocopherols

Une combinaison naturelle de tocophérols pour faire le plein de vitamine E

www.supersmart.com
Ester C 600 mg

Une forme non acide de Vitamine C brevetée conçue pour durer plus longtemps

www.supersmart.com
CoQ10 + Tocotrienols 100 mg

La synergie CoQ10-tocotrienols, clef de la santé cardiovasculaire !

www.supersmart.com
R-Lipoic Acid 100 mg

La forme naturelle et biocompatible de l'acide alpha lipoïque

www.supersmart.com
Calcium Orotate

Associé à 50 mg d'orotate de magnésium pour accroître son efficacité

www.supersmart.com
Probio Forte™

Un puissant mélange de probiotiques pour restaurer l'équilibre intestinal : 8 milliards de micro-organismes par gélule.

www.supersmart.com
Super Quercetin 500 mg

Une source pure, une concentration optimale et de plus vastes propriétés

www.supersmart.com
A découvrir aussi
19-11-2018
Une bombe dans vos intestins
Un tube digestif mal entretenu, peuplé de bactéries et de champignons opportunistes et pathogènes (en particulier Candida albicans ), pollué par des aliments mal digérés,...
Lire plus
19-09-2016
Les probiotiques, de nombreux effets préventifs et...
Les résultats cliniques publiés depuis une quinzaine d'années soulignent les multiples effets bénéfiques des probiotiques. Ils semblent avoir des effets préventifs et curatifs, notamment dans...
Lire plus
14-03-2017
Dermatite atopique : l’intérêt des prébiotiques et...
Entre 30% et 40% de la population mondiale serait touchée par une allergie. Aux origines multiples, celle-ci peut se manifester sous différentes formes telles qu’une...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer