Accueil  >  Foie et Détoxification  >  Le printemps : pensez...
09-04-2013

Le printemps : pensez à votre cure détox

Toutes les médecines alternatives s’accordent à le dire : à chaque changement de saison, l’organisme a besoin d’un petit coup de pouce pour drainer les toxines et toxiques accumulés lors de la saison précédente. Pendant une dizaine de jours consécutifs, il faudra donc revoir le contenu des assiettes et faciliter le travail des émonctoires par l’usage de certains compléments phytonutritionnels.

La pollution chimique environnementale (additifs alimentaires, résidus de pesticides, produits ménagers) , une mauvaise hygiène de vie (alimentation déséquilibrée, stress, sédentarité) ou encore la prise chronique de médicaments sont de grandes sources de déchets qui mettent les émonctoires à rude épreuve et diminuent l’énergie vitale de l’organisme.

En premier lieu, il est important de revoir le contenu des assiettes en privilégiant à chaque repas plusieurs sources végétales : fruits frais ou secs, légumes frais crus ou cuits, aliments céréaliers complets à index glycémiques bas et en favorisant toujours durant cette période des sources de protéines d’origine végétale plutôt qu’animale avec des légumes secs et du soja sous toutes ses formes. Les boissons quant à elles, devront être consommées en abondance et surtout sans alcool, sans caféine et sans sucre ajouté.

Conjointement à ces modifications nutritionnelles, il est quasiment indispensable d’avoir recours à des plantes et nutriments pour faciliter le drainage hépatique et l’élimination rénale des toxines et toxiques hors de l’organisme. Nous avons sélectionné les plus efficaces en cette période de printemps.

- Le Desmodium adscendens
Cette plante herbacée originaire d’Afrique équatoriale améliore considérablement le travail du foie. Utilisée souvent en complément des traitements conventionnels en cas d’hépatites pour éviter la « jaunisse », elle protège et régénère les hépatocytes, tout en normalisant les taux de gamma-GT et de transaminases (ASAT et ALAT).

- Le triphala :
Ce légendaire supplément de la médecine ayurvédique est un mélange en proportions spécifiques de trois fruits : harada (Terminalia chebula), amla (Emblica officinalis) et behada (Terminalia belerica) doués de propriétés astringentes qui nettoient en douceur le côlon et créent un environnement biochimique favorable dans l’intestin, puis dans l’ensemble de l’organisme, en soutenant les mécanismes naturels d’élimination.

- Le chardon marie (Silybum marianum)
Cette plante de la famille des astéracées, proche cousine de l’artichaut, est utilisée depuis l’antiquité comme draineur, dépuratif et surtout revitalisant hépatique. Elle est surtout préconisée pour la prévention et le traitement des cirrhoses et des hépatites mais également pour régénérer les cellules endommagées lors d’intoxications par des substances naturelles ou synthétiques. Ses composants actifs, les flavonoïdes regroupés sous le terme de silymarine, agissent directement sur la régénération des hépatocytes et la stimulation de l’élimination des toxines.

- Le Chrysanthellum américanum
Originaire des hauts plateaux africains et d’Amérique du sud, cette plante contient trois types de flavonoïdes. Elle protège les cellules du foie et active surtout la sécrétion biliaire, ce qui facilite l’évacuation des micro-calculs. Elle est généralement utilisée pour son action hépatoprotectrice vis-à-vis de l’alcool et ses propriétés stimulantes au niveau du système digestif.

- Le radis noir (Raphanus sativus)
Connu pour « nettoyer » l’organisme en raison des divers composés soufrés que renferme sa racine, il draine le foie et active la sécrétion et l’élimination de la bile. Il sera donc l’allié idéal en cette période printannière.

- L’extrait de feuilles d’artichaut
Riche en cynarine, il est utilisé traditionnellement pour ses propriétés cholérétiques, c'est-à-dire qui augmentent la sécrétion de bile, et cholagogues puisqu’il achemine la bile vers les intestins, drainant de ce fait naturellement les toxines et toxiques hors de l’organisme

D’autres substances nutritionnelles peuvent aussi compléter les effets des plantes énumérées ci-dessus :
    - Les substances lipotropes qui se fixent sur les graisses et permettent soit leur dégradation dans le foie, soit leur élimination hors du foie. La méthionine, la choline, la bétaïne et l’inositol sont donc des protecteurs hépatiques qui favorisent la détoxification en augmentant l’activité de certaines enzymes spécifiques.
    - La N-AcétylCystéine (NAC) est aussi un excellent agent détoxiquant du foie tout comme la SAM-e qui soutient la synthèse hépatique du glutathion, un antioxydant essentiel. En effet, le L-glutathion réduit, de par la présence de son groupement thiol, est le principal nutriment du foie qui permet de neutraliser les agents toxiques et les polluants. En transformant ces agents en composés solubles, ils peuvent aisément être éliminés hors de l’organisme par la bile ou les urines.
    - La curcumine permet quant à elle de contrecarrer l’action hépatotoxique de substances xénobiotiques en augmentant la capacité de détoxification du foie et les niveaux de l’enzyme glutathion-S-transférase et de l’UDP glucuronyl transférase, importantes pour les réactions de phase II.
    - L’AHCC (Active Hexose Correlated Compound) améliore d’une manière générale la détoxication hépatique et est surtout utilisé pour améliorer les symptômes liés aux pathologies hépatiques graves (hépatites ou cirrhose).
Eliminer les toxines et toxiques liposolubles avec des plantes hépatoprotectrices doit être la première intention. Toutefois, cela s’avère parfois insuffisant, surtout pour déloger de l’organisme les toxines hydrosolubles. Il convient donc d’avoir également recours à des plantes ayant un effet draineur-diurétique comme les sommités fleuries de la Reine des prés (Filipendula ulmaria) et les feuilles de pissenlit (Taraxacum officinale) qui favorisent l’élimination rénale des déchets tout en conservant le potassium au sein de l’organisme. Et pour parfaire ce processus de détoxication, le recours à la Chlorella pyrénoïdosa, une algue unicellulaire microscopique d'eau douce, permettra de faciliter l’élimination des toxiques de l’organisme, et en particulier les métaux lourds, qui peuvent perturber le fonctionnement optimal des organes.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Inositol Hexanicotinate (IHN) 500 mg

Une forme améliorée de vitamine B3 contre le cholestérol HDL

www.supersmart.com
CDP Choline 250 mg

Forme améliorée et biodisponible de l'important nutriment choline

www.supersmart.com
Chrysantellum americanum 400 mg

Un extrait hépatoprotecteur de Chrysantellum americanum

www.supersmart.com
N-Acetyl Cysteine 600 mg

Un précurseur du glutathion, l’un des antioxydants endogènes les plus puissants

www.supersmart.com
Reduced Glutathione 500 mg

Le maître des antioxydants endogènes à l’état réduit

www.supersmart.com
SAM-e 200 mg

Un antidépresseur et anti-inflammatoire naturel à base de SAMe (S-adenosyl-L-methionine) redoutablement efficace

www.supersmart.com
Triphala internal cleanser 750 mg

Le légendaire détoxicant ayurvédique

www.supersmart.com
Chlorella 200 mg

Très riche en chlorophylle naturelle et acides nucléiques.

www.supersmart.com
Desmo Forte™

Un extrait liquide de Desmodium adscendens pour soutenir la fonction hépatique

www.supersmart.com
L-Selenomethionine 200 mcg

La forme de sélénium avec la meilleure biodisponibilité

www.supersmart.com
Water Retention Formula

Une formulation naturelle efficace pour éliminer l’excès d’eau, les déchets tissulaires et les amas disgracieux.

www.supersmart.com
Super Curcuma 500 mg

Un extrait de curcuma breveté et conçu pour une absorption optimale des curcuminoïdes (29 fois plus assimilables que les produits conventionnels)

www.supersmart.com
A découvrir aussi
03-01-2018
Les 8 secrets des personnes qui ne...
Chaque année, les mêmes personnes semblent passer miraculeusement entre les gouttes des épidémies de grippe ou de gastro-entérite. En réalité, la chance n’a rien à...
Lire plus
22-02-2017
Lutter contre la constipation chronique et garder...
A l’époque de Louis XIV, grand constipé devant l’éternel, les médecins qui le suivaient avaient pris pour habitude de lui demander « Comment allez-vous ?...
Lire plus
24-06-2019
Le PEA, l’antidouleur naturel universel
Plus connu sous les initiales PEA, le palmitoyléthanolamide est un puissant principe actif naturel découvert en 1957. Depuis sa découverte, cette substance fait régulièrement l’objet...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer