Accueil  >  Ayurveda  >  Médecine ayurvédique : les...
21-08-2017

Médecine ayurvédique : les multiples bienfaits du gymnéma sylvestre

gymnema sylvestre Si vous ne connaissez pas encore le gymnéma, cette plante médicinale va vous surprendre par ses nombreux bienfaits pour la santé. Plante grimpante originaire d’Asie, le gymnéma sylvestre (Gymnema sylvestris) ) est utilisé à des fins thérapeutiques depuis plusieurs milliers d’années. Dans la médecine ayurvédique, elle est connue sous le nom de gurmar, un terme qui fait référence à son utilisation traditionnelle contre le diabète. En plus de son activité hypoglycémiante confirmée par plusieurs études scientifiques, cette plante ayurvédique a révélé de nombreuses autres propriétés ces dernières années. Découvrez tous les bienfaits du gymnéma sylvestre grâce à un article paru dans la revue BioMed Research International1.

L’activité hypoglycémiante du gymnéma sylvestre

Des effets bénéfiques pour réguler la glycémie
Le Gymnema sylvestris) est une plante ayurvédique connue pour agir sur le taux de glucose au sein de l’organisme. Dans les traités de l’Ayurveda, elle est décrite comme une « destructrice du sucre ». Bien que tous les mécanismes d’action de cette plante ne soient pas encore élucidés, des études scientifiques récentes ont permis d’identifier plusieurs composés aux propriétés hypoglycémiantes tels que les acides gymnémiques et la gurmarine. Des travaux ont montré que ces principes actifs permettaient de lutter contre les envies de sucre en se fixant à des récepteurs spécifiques au niveau des papilles gustatives. De la même façon, ces molécules ont la capacité de se fixer à des récepteurs intestinaux, ce qui a pour effet de limiter l’absorption du sucre par l’organisme. D’autres études scientifiques suggèrent que les acides gymnémiques pourraient également imiter ou stimuler l’activité des incrétines, des hormones gastro-intestinales impliquées dans la sécrétion d’insuline.

L’efficacité confirmée du Gymnema sylvestris contre l’hyperglycémie
Le Gymnema sylvestris a fait l’objet de plusieurs études pour confirmer son activité hypoglycémiante. Des chercheurs se sont notamment intéressés à l’efficacité des acides gymnémiques pour réguler la glycémie. Leur étude a montré que ces principes actifs naturels permettaient de réduire le taux de glucose sanguin jusqu’à 60% dans les 6 heures qui ont suivi la prise. C’est d’ailleurs pour cette forte activité hypoglycémiante que le gymnéma sylvestre a suscité l’intérêt de la communauté scientifique pour lutter contre l’hyperglycémie, un phénomène impliqué dans plusieurs troubles métaboliques dont le diabète et l’obésité. Certaines études suggèrent également que le gymnéma pourrait présenter un fort intérêt pour soutenir la perte de poids.

Un intérêt thérapeutique contre le diabète et l’obésité
Pour évaluer l’efficacité de cette plante ayurvédique en cas de troubles métaboliques, plusieurs études sur des modèles animaux ont été réalisées. Des chercheurs ont par exemple suivi les effets d’une supplémentation en extrait Gymnema sylvestris auprès de rats obèses. Lors de cette étude, les scientifiques ont pu constaté une amélioration de plusieurs paramètres biologiques dont les taux de transaminases comme l’alanine aminotransférase et la glutathion peroxydase. Participant à la gluconéogenèse et à la cétogenèse, ces enzymes sont connues pour être présentes en quantité importante lors de diabète. Par conséquent, en permettant de réduire les taux de ces deux enzymes, le gymnéma sylvestre pourrait ainsi permettre de lutter contre le diabète.

L’activité hypolipémiante du Gymnema sylvestris

Une action bénéfique contre le mauvais cholestérol
En plus de ses propriétés hypoglycémiantes, le gymnéma sylvestre a fait l’objet de plusieurs études scientifiques sur ses propriétés hypolipémiantes, et plus particulièrement sur son activité hypocholestérolémiante. Des chercheurs ont par exemple évalué les effets d’une supplémentation en extrait de Gymnema sylvestris auprès de rats soumis à un régime alimentaire riche en cholestérol. Lors de cette étude, chez les rats recevant la supplémentation, les scientifiques ont constaté une diminution du taux de lipides et une augmentation du taux de HDL-cholestérol, plus connu comme le « bon cholestérol ». A l’inverse, chez les rats ne recevant pas la supplémentation, une augmentation des triglycérides et du cholestérol a été constatée. Cette étude a ainsi permis aux chercheurs de mettre en évidence l’activité hypolipémiante et hypocholestérolémiante du gymnéma.

Un intérêt préventif contre l’hyperlipidémie et les maladies coronariennes
La découverte des propriétés hypolipémiantes et hypocholestérolémiantes du gymnéma ouvre des perspectives prometteuses pour la prévention et le traitement de plusieurs maladies. En effet, en permettant de réduire les taux de lipides, cette plante ayurvédique pourrait contribuer à lutter contre l’hyperlipidémie, un phénomène mis en cause dans les maladies coronariennes. D’après les études menées à ce sujet, le Gymnema sylvestris pourrait notamment éviter l’excès de lipides et le dépôt de cholestérol au niveau des artères coronariennes. Des études complémentaires sont en cours pour approfondir ces résultats.

De nombreux effets protecteurs à l’étude

Bien que l’activité hypoglycémiante et l’action hypolipémiante du gymnéma sylvestre soient les plus documentées à ce jour, d’autres bienfaits de cette plante sont également étudiés par les chercheurs. Certains d’entre eux lui attribuent par exemple une activité antimicrobienne et une activité antibactérienne efficace contre plusieurs souches pathogènes : Staphylococcus aureus, Escherichia coli et Bacillus subtilis. Certaines études ont également montré que cette plante ayurvédique pourrait présenter une activité cytotoxique pour lutter contre le développement de cellules cancéreuses. Il semblerait que le Gymnema sylvestris possède aussi des propriétés anti-inflammatoires, qui seraient dues à sa composition en tannins et en saponines. Cette herbe ayurvédique aurait un effet immunomodulateur, qui permettrait de réguler l’activité du système immunitaire. D’une manière générale, elle pourrait ainsi contribuer à renforcer les défenses immunitaires de l’organisme. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreuses études sont toujours en cours sur le potentiel thérapeutique du gymnéma sylvestre. Cette plante est notamment étudiée pour la prévention et le traitement de différentes affections comme l’arthrite, la maladie de Parkinson, les caries ou encore plusieurs troubles digestifs.

Si la plante Gymnema sylvestris était essentiellement connue pour son activité hypoglycémiante pour réguler le taux de glucose sanguin, son potentiel thérapeutique s’avère en réalité beaucoup plus large. En plus de lutter contre l’hyperglycémie, elle s’est notamment révélée bénéfique contre l’hyperlipidémie et l’hypercholestérolémie. D’autres recherches ont également montré qu’elle pourrait contribuer à renforcer les défenses naturelles de l’organisme. Très prisée en naturopathie, cette plante ayurvédique est aujourd’hui proposée en supplémentation sous la forme d’un extrait de Gymnema sylvestris standardisé pour contenir 75 % d'acides gymnémiques.



> Source :
1. Pragya Tiwari, et al., Phytochemical and Pharmacological Properties of Gymnema sylvestre: An Important Medicinal Plant, Biomed Res Int. 2014; 2014: 830285.
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Gymnema sylvestre 500 mg

Extrait standardisé 75 % acides gymnémiques, améliore la fonctionnalité du pancréas

www.supersmart.com
A découvrir aussi
06-06-2017
Obésité et surpoids : les effets bénéfiques...
Lutter contre le surpoids et l’obésité est devenu un véritable enjeu de santé publique1. Concernant près de 2 milliards de personnes dans le monde, l’accumulation...
Lire plus
10-05-2016
J'ai tout essayé, impossible de maigrir
Si vous cherchez à perdre du poids sans y parvenir, c'est sans doute qu'il vous manque un ingrédient. Cet ingrédient, ça peut-être une bonne flore...
Lire plus
05-08-2016
Maigrir sans lever le petit doigt
Voici une solution simple pour brûler des calories sans devoir bouger ou faire des séries d'exercices épuisants. Les chercheurs ont découvert que le corps augmentait...
Lire plus
Suivez-nous