Sorry, this article does not exist in this language. Click to see it in french.Content-type: text/html La vitamine D associée à la protection contre le cancer du côlon - Vitamins - Nutranews
Welcome   >  Vitamins  >  La vitamine D associée...
01-06-2011

La vitamine D associée à la protection contre le cancer du côlon

L'analyse de données provenant de neuf études révèle qu'à chaque augmentation de 10 nanogrammes par millilitre de vitamine D est associée une diminution de 15 % du risque de cancer colorectal.

La connaissance d'un lien entre la consommation de vitamine D et la protection contre le cancer remonte aux années 1940 lorsque Franck Apperly a démontré une association entre la latitude et les décès par cancer, suggérant que la lumière du soleil conférait « une immunité relative contre le cancer ».

Depuis, de nombreuses études ont suggéré l'existence d'une association entre la vitamine D et un risque plus faible de certains cancers.

Le Dr Philippe Autier et son équipe, de l'Institut international de recherche et de prévention de Lyon, ont analysé les données provenant de trente-cinq études épidémiologiques sur les niveaux de 25(OH) D et le cancer colorectal, de la prostate et du sein.

L'analyse a montré qu'à chaque augmentation de 10 nanogrammes par millilitre de 25(OH)D était associée une diminution de 15 % du risque de cancer colorectal et une diminution de 11 % du risque de cancer du sein. Cependant, lorsque les chercheurs ont restreint leur analyse aux seules études prospectives, le risque de cancer du sein ne diminuait que de 3 % alors que les données provenant d'études de cas contrôlés indiquaient une réduction de 17 %. Aucune association n'a été observée entre les niveaux de vitamine D et le cancer de la prostate.

Pour les chercheurs, de nouvelles études randomisées doivent être organisées pour évaluer si le statut en vitamine D est un facteur de risque ou un marqueur du risque de cancer colorectal, pour tester si une augmentation du niveau de 25-hydroxyvitamine D influe sur le risque de cancer colorectal et pour déterminer quelle augmentation est nécessaire pour réduire suffisamment le risque de cancer pour que ce soit une mesure utile de santé publique.

(International Journal of Cancer, 15 March 2011, Issue 6, Pages 1414-1424)
Order the nutrients mentioned in this article
Vitamin D3 1000 UI

Healthy individuals now require a minimum dose of 1000 IU a day.

www.supersmart.com
Vitamin D3 5000 IU

To help prevent the risks of vitamin D deficiency
Fat-soluble vitamin in oil form = increased bioavailability

www.supersmart.com
Further reading
10-04-2019
Vitamin C: was Linus Pauling right?
Would you put your faith in a man who was twice awarded the Nobel Prize in two different categories? One of only two people (the...
Read more
28-06-2017
Nutrition: how to keep your brain well-nourished
As the control centre of the central nervous system, the brain has to deal with a constant flow of data, processing millions of bytes of...
Read more
30-04-2018
Scientists discover why the body’s use of...
A newly-published study in The Journal of the American Osteopathic Association shows that the body may be unable to make proper use of vitamin D...
Read more
Follow us
Please choose your language
enfrdeesitnlpt

Free

Thank you for visiting our site. Before you go

REGISTER WITH
Club SuperSmart
And take advantage
of exclusive benefits:
  • Free: our weekly science-based newsletter "Nutranews"
  • Special offers for club members only
> Continue