Accueil  >  Santé des yeux  >  Les suppléments spécifiques qui...
20-07-2015

Les suppléments spécifiques qui protègent de la cataracte

cataracte Aux côtés de la DMLA et du glaucome, la cataracte est une pathologie oculaire qu’il ne faut pas prendre à la légère. En plus des aliments spécifiques qui fournissent des nutriments protecteurs au quotidien, il faut miser sur des suppléments de dernière génération qui ciblent préférentiellement le cristallin.

Dans un premier temps, il est donc judicieux de remanier le contenu des assiettes en ajoutant de manière quotidienne ou pluri-hebdomadaire des aliments qui fournissent des substances clés pour l’équilibre physiologique oculaire :
    - Des fruits de couleur rouge – violette comme les myrtilles, le cassis, les baies rouges, même en versions surgelées, afin de fournir des flavonoïdes et plus particulièrement des anthocyanosides qui luttent très efficacement contre les radicaux libres au niveau des yeux et qui possèdent de surcroît des propriétés anti-éblouissements.
    - Des légumes verts foncés, et en particulier les épinards, le chou vert frisé, le cresson, les blettes, la roquette, les brocolis et des aromates comme le basilic et le persil frais. Leur teneur en lutéine et zéaxanthine, deux caroténoïdes xantophylles souvent couplés dans les aliments, agissent en effet comme des « filtres solaires » et améliorent également sensiblement les réactions des yeux à l’éblouissement.
    - Du foie ou des abats d’animaux pour leur richesse en vitamine A, indispensable à une bonne vision nocturne et/ou des fruits & légumes de couleur orangée selon la saison tels les carottes et leurs jus, les patates douces, les potirons et les poivrons rouges pour le bêta-carotène, précurseur de la vitamine A.
    - Des crevettes roses ou du saumon pour l’apport en astaxanthine.
    - Et enfin des amandes, des graines de tournesol, de l’huile de germe de blé et de noisettes, pour la précieuse vitamine E.
En parallèle, des suppléments spécifiques peuvent être pris, en prévention ou en traitement, afin de lutter contre cette pathologie invalidante qu’est la cataracte.

Quels suppléments pour prévenir la cataracte ou la stabiliser ?

Pour bien comprendre la cataracte, il faut visualiser le cristallin, une lentille naturelle de l’œil située derrière l’iris. Ce cristallin parfaitement transparent peut progressivement s’opacifier de manière partielle ou totale, et de façon irréversible, à partir de 65-70 ans pour la forme dite sénile mais peut débuter en même temps que la presbytie, vers 45 ans.
Cette opacification est reliée au stress oxydatif à ce niveau et à des modifications dans le transport des éléments nutritifs de l’humeur aqueuse à l'intérieur du cristallin qui est constitué de fragiles protéines, particulièrement sensibles aux phénomènes oxydatifs.
Certains facteurs de risques vont prédisposer à cette maladie. Parmi eux, on peut noter l'exposition directe et prolongée aux rayons ultraviolets solaires, le tabagisme, un diabète mal contrôlé, une alimentation pauvre en végétaux et certains médicaments de la calasse des corticoïdes et des antidépresseurs.

Comme la cataracte est avant tout une agression du cristallin par les radicaux libres, il faut se supplémenter avec des substances puissamment anti-radicalaires.
La lutéine et la zéaxanthine sont deux caroténoïdes xanthophylles que l’organisme ne sait pas synthétiser. Selon plusieurs études, un apport journalier en ces deux antioxydants spécifiques serait associé à une diminution de la cataracte, à raison de 10 mg de lutéine et de 2 à 3 mg de zéaxanthine par jour.

La taxifoline, ou dihydroquercétine, est un flavonoïde extrait du mélèze sibérien. Près de 600 études ont mis en évidence ses fortes capacités antioxydantes dont certaines d’entre elles, effectuées sur des diabétiques de type 2, indiquent que cette substance est capable de prévenir la formation de la cataracte en inhibant l’activité d’une enzyme du cristallin. 60 mg par jour répartis au cours des trois repas suffisent à stabiliser ou à prévenir cette maladie.

L’astaxanthine, qu’elle soit issue de l’algue Haematococcus pluvialis ou de l’huile de Krill, le nom générique des minuscules crevettes peuplant les eaux froides de l’Antarctique, est un puissant caroténoïde antioxydant spécifique qui protège le cristallin contre les effets néfastes des radicaux libres. La dose généralement recommandée est de 3 à 4 mg par jour à prendre lors d’un repas apportant des lipides pour une meilleure biodisponibilité.

D’autres nutriments à visée oculaire, sous forme de complexes, sont aussi indispensables si la consommation de fruits et légumes colorés n’est pas suffisante chaque jour. Ces complexes regroupent le plus souvent des extraits de baies (cassis, airelles, myrtilles, canneberges, fraises, sureau, framboises…) riches en anthocyanines et anthocyanosides protecteurs.

Le glutathion réduit est aussi indispensable pour limiter les attaques radicalaires au niveau du cristallin. Sa prise protège les protéines du cristallin, les membranes et les enzymes des lésions oxydatives engendrées par les radicaux peroxydes. La prise de 500 mg de L-glutathion réduit est donc envisageable pendant trois mois minimum ou celle de 1,8 g de N-acétyl-cystéine afin de fournir la cystéine indispensable à la synthèse de L-glutathion.

La L-carnosine a également un rôle à jouer dans cette pathologie. Elle agit en effet contre la glycation, c'est-à-dire la « caramélisation », des protéines présentes dans le cristallin. Les études animales ont montré son efficacité dans le traitement des cataractes séniles et pour ralentir leur développement à raison de 500 mg trois fois par jour au moment des repas. Elle s’avère donc particulièrement intéressante pour les diabétiques qui ont des taux sanguins régulièrement élevés de glucose.

Une dernière substance qui peut être prise en synergie des précédentes est la L-ergothionéine, un acide aminé dérivé de la L-histidine qui renferme un atome de soufre. Toutes les recherches effectuées avec cette substance totalement sûre ont constaté ses propriétés remarquables vis à vis du stress oxydatif au niveau du cristallin. Parmi les vitamines les plus efficaces dans ce domaine, on note aussi :
    - la vitamine C, puisque dans le cristallin, elle est à une concentration 30 fois plus importante que dans le sang. C’est la vitamine antioxydante par excellence et les études montrent que les personnes supplémentées ont un risque plus faible de développer une cataracte1, à raison d’environ 500 à 1000 mg par jour. De plus, la vitamine C permet de recycler le L-glutathion et de le maintenir ainsi sous sa forme réduite.
    - Il existe également une relation inverse entre la fréquence de la cataracte et le statut en vitamine E. Cette vitamine liposoluble serait en effet capable de réduire le degré et l'importance du développement de cette maladie de par son important pouvoir antioxydant à raison de 400 UI d’alpha tocophérol par jour.
    - La vitamine B6 enfin, sous forme de Pyridoxamine, une des trois formes naturelles de cette vitamine, agit de son côté en inhibant la formation des produits de glycation avancés (AGE) dans le cristallin en stimulant l’activité de l’aldose réductase et en réagissant avec des précurseurs des AGE.

Références :
Jacques PF1, Taylor A, Hankinson SE, Willett WC, Mahnken B, Lee Y, Vaid K, Lahav M. Long-term vitamin C supplement use and prevalence of early age-related lens opacities. Am J Clin Nutr. 1997 Oct;66(4):911-6.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Bilberry Extract 100 mg

L'extrait de myrtille améliore la microcirculation et soulage la fatigue visuelle

www.supersmart.com
Smart Eyes™

Gouttes ophtalmiques avec 1 % de N-acetyl L-carnosine

www.supersmart.com
Macula Plus

Forme améliorée
Protections visuelle et maculaire renforcées
Biodisponibilité et stabilité maximales

www.supersmart.com
OptiVision

Nouvelle formulation exhaustive et synergique, plus complète et plus puissante, pour une protection avancée et synergique de la fonction visuelle

www.supersmart.com
Lutein 20 mg

Forme la plus puissante et purifiée de l'important nutriment lutéine

www.supersmart.com
Reduced Glutathione 500 mg

Le plus important antioxydant endogène

www.supersmart.com
Taxifolin 10 mg

Utilisée en Russie avec des bénéfices multiples et diversifiés

www.supersmart.com
Carnosine 500 mg

Puissant nutriment anti-glycation

www.supersmart.com
L-Ergothioneine 5 mg

Un antioxydant de nouvelle génération aux propriétés multiples et sans précédent

www.supersmart.com
Triple C

Trois formes synergiques de vitamine C: Acide ascorbique + Ascorbate de calcium + Palmitate ascorbique

www.supersmart.com
Natural E 400

400 UI de d-alpha tocopherol forme naturelle de la Vitamine E

www.supersmart.com
Pyridoxamine 100 mg

Une forme naturelle de la vitamine B6, puissante inhibitrice de la glycation

www.supersmart.com
A découvrir aussi
08-03-2011
Améliorer la protection de l'œil
On connaît depuis plusieurs années les effets bénéfiques de la lutéine, de la zéaxanthine et de la mésozéaxanthine sur la santé de l'œil. Elles protègent...
Lire plus
Format PDF
11-07-2016
Rien que pour vos yeux
N'attendez pas de commencer à perdre la vue pour vous soucier de vos yeux. Et si vous voyez des taches sombres ou que votre vue...
Lire plus
16-10-2017
Les carottes préservent votre vue mais les...
S’il est bien établi maintenant que les fruits et légumes rouges et orange, tels que la carotte, la patate douce et les tomates, réduisent le...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer