Accueil  >  Ostéoporose  >  Une nutrition optimale pour...
17-10-2017

Une nutrition optimale pour des os en bonne santé

osteoporose Chaque année, le 20 octobre, a lieu la Journée Mondiale de l’Ostéoporose. Créé en 1998 à l’initiative de la Fondation Internationale de l’Ostéoporose, cet événement a pour objectif de promouvoir la prévention des maladies osseuses métaboliques, dont fait partie l’ostéoporose1. L’enjeu de cette journée est de taille car cette maladie des os reste encore aujourd’hui sous-diagnotiquée. A l’heure actuelle, l’ostéoporose est souvent diagnostiquée lorsque les premières complications surviennent. Les experts scientifiques estiment que cette maladie silencieuse concerne plusieurs dizaines de millions de personnes2 et occasionne près de dix millions de fractures chaque année3. Autant dire que la prévention de l’ostéoporose est devenue une priorité pour de nombreux spécialistes. Comment préserver son capital osseux ? Comment améliorer la densité osseuse ? Comment prévenir les conséquences de l’ostéoporose ? Faisons le point sur les derniers résultats de la recherche grâce à un article paru dans la revue spécialisée Current Osteoporosis Reports4.

Un apport optimal en calcium pour préserver son capital osseux

Couvrir ses besoins en calcium pour prévenir l’ostéoporose
Quand on parle de la santé osseuse, on pense souvent au calcium. Entrant dans la composition des os, ce minéral est indispensable à la minéralisation, à la croissance et à la santé osseuse. C’est pourquoi la prévention des maladies osseuses, dont l’ostéoporose, passe avant tout par un apport optimal en calcium. Or, il n’est pas rare de constater un manque en calcium. Liée à l’âge ou causée par certaines mauvaises habitudes alimentaires, la carence en calcium peut être évitée ou traitée à l’aide de compléments alimentaires. En supplémentation nutritionnelle, le calcium est proposé sous différentes formes comme l’orotate de calcium.

Améliorer l’absorption du calcium grâce à la vitamine D et la vitamine K
Avant de pouvoir se fixer au niveau des os, le calcium doit être absorbé au niveau de l’intestin. C’est à ce niveau qu’interviennent la vitamine K et la vitamine D. Parfois surnommée la « vitamine du soleil », cette dernière est principalement synthétisée sous l’action des rayons ultraviolets du soleil. Malheureusement, les conditions ne sont pas toujours propices à la synthèse de la vitamine D. De plus, celle-ci n’est pas équivalente chez tous les individus, notamment avec l’âge. Un apport complémentaire par l’alimentation devient alors nécessaire. Si la vitamine D est présente dans certains aliments du quotidien, des compléments alimentaires ont également été élaborés pour prévenir ou traiter une carence. Ces formulations sont conçues à partir de vitamine D3, une forme hautement biodisponible de vitamine D.

Soutenir le métabolisme du calcium grâce au potassium et au magnésium
Comme la vitamine D, d’autres nutriments ont été identifiés pour capitaliser sur le calcium présent dans l’organisme. Parmi ces molécules, on retrouve deux minéraux indispensables à l’organisme : le potassium et le magnésium. D’après plusieurs études, un apport optimal en magnésium et en potassium permet d’améliorer la densité osseuse. Cela s’explique par les rôles de ces minéraux dans le métabolisme du calcium. Le potassium favorise la rétention du calcium au niveau des reins tandis que le magnésium est considéré comme un régulateur du calcium. C’est pourquoi une supplémentation en potassium et en magnésium peut également être envisagée pour prévenir les maladies osseuses, telles que l’ostéoporose.

Des nutriments spécifiques pour améliorer la densité osseuse

Les effets bénéfiques du silicium au niveau des os
Souvent moins connu que le calcium, le potassium et le magnésium, le silicium est également un minéral bénéfique pour la santé des os. C’est en tout cas ce qu’ont révélé plusieurs études menées depuis les années 1970. Une analyse a notamment mis en avant une amélioration de la densité osseuse chez des personnes supplémentées en silicium. Associée à un apport optimal en vitamine D et en calcium, une supplémentation en silicium présente plusieurs bienfaits pour la prévention et le traitement des maladies des os, dont l’ostéoporose. En supplémentation nutritionnelle, le silicium est disponible pour le renforcement osseux sous une forme hydro-soluble : l'acide orthosilicique.

La découverte des protéines morphogénétiques osseuses
Les minéraux ne sont pas les seuls nutriments intervenant dans la densité osseuse. En effet, les chercheurs ont également étudié le rôle des protéines pour lutter contre la perte osseuse. Chez des personnes âgées, une consommation faible en protéines a été associée à un risque plus important de fractures. Depuis une quarantaine d’années, des protéines spécifiques sont également très étudiées pour prévenir et traiter l’ostéoporose : les protéines morphogénétiques osseuses. Découvertes par le chirurgien orthopédiste Marshall Urist, ces protéines ont fait l’objet de nombreuses publications scientifiques5. Dans la prestigieuse revue Science, les protéines morphogénétiques osseuses ont été associées à un phénomène d’auto-induction des os. En d’autres termes, ces protéines sont capables de régénérer les os. Pour capitaliser sur cette avancée scientifique majeure, il est possible de retrouver un complexe de protéines morphogénétiques osseuses au sein du catalogue de SuperSmart : Bone Morphogenetic Proteins.

De puissants antioxydants naturels pour prévenir le risque de fracture

Les effets ostéoprotecteurs des antioxydants
Si les nutriments présentés précédemment sont importants pour la formation osseuse, d’autres molécules ont été identifiées pour leurs effets protecteurs au niveau des os. C’est le cas de plusieurs antioxydants naturels. Parmi eux, on retrouve différents caroténoïdes tels que le bêta-carotène, la lutéine, la zéaxanthine ou le lycopène. Réunis au sein du puissant complexe Carottol™ de SuperSmart, ces antioxydants ont révélé des effets ostéoprotecteurs lors de plusieurs études in vitro et in vivo. Lors d’une étude de cohorte, une supplémentation en lycopène a permis une diminution de 34% du risque de fracture non vertébrale.

Les bienfaits de la vitamine C au niveau des os

Comme les caroténoïdes, d’autres puissants antioxydants naturels ont élégamment été étudiés pour leurs effets ostéoprotecteurs. La vitamine C a par exemple révélé une double activité protectrice au niveau des os. D’une part, son activité antixoydante permet de supprimer l’activité des ostéoclastes, qui sont responsables de la destruction des os. D’autre part, la vitamine C favorise la différenciation des ostéoblastes, qui sont les cellules impliquées dans la formation osseuse. Une étude a montré qu’un apport optimal en vitamine C pourrait réduire jusqu’à 70% le risque de fracture. Autant dire que la vitamine C présente un grand intérêt pour la santé osseuse et la prévention des factures. Pour un apport optimal, il est possible de miser sur des suppléments en vitamine C comme la formulation dernière génération Liposomal Vitamin C.

L’activité protectrice du resvératrol

De la même façon que la vitamine C, le resvératrol pourrait également prévenir la perte osseuse en inhibant la formation des ostéoclates et en favorisant la différenciation des ostéoblastes. Menée pendant 16 semaines auprès d’hommes adultes, une étude a révélé une augmentation de la densité osseuse chez le groupe supplémenté en trans-resvératrol.

Toutes ces études et ces découvertes confirment l’importance d’une nutrition optimale pour maintenir les os en bonne santé. C’est d’ailleurs sur la base de ce constat que les équipes de SuperSmart ont élaboré le produit Super Bone Formula, une formule optimisée pour préserver et améliorer la densité osseuse. Celle-ci contient notamment du calcium, de la vitamine K, de la vitamine D et du magnésium. Pour une efficacité optimale, elle peut être associée à d’autres formulations évoquées dans cet article, notamment à celles contenant des antioxydants.



> Sources :
6. International Osteoporosis Foundation, World Osteoporosis Day, worldosteoporosisday.org 7. O Johnell et JA Kanis, An estimate of the worldwide prevalence and disability associated with osteoporotic fractures, Osteoporos Int, 2006, 17:1726.
8. EFFO and NOF, Who are candidates for prevention and treatment for osteoporosis? Osteoporos Int, 1997, 7:1.
9. Shivani Sahni et al., Dietary approaches for bone health: lessons from the Framingham Osteoporosis Study, Curr Osteoporos Rep., Août 2015, 13(4): 245–255.
10. L Grgurevic, M Pecina, S Vukicevic, Marshall R. Urist and the discovery of bone morphogenetic proteins, Int Orthop, Mai 2017, 41(5):1065-1069.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Super Bone Formula

Une formule exceptionnelle de soutien à la fonction osseuse

www.supersmart.com
Calcium Orotate

La meilleure forme possible de calcium

www.supersmart.com
Complete K

Une formule exceptionnelle combinant les 3 meilleures formes de vitamine K

www.supersmart.com
Vitamin D3 1 000 UI

Forme biodisponible de la vitamine D3 au dosage adapté pour tous.

www.supersmart.com
Potassium Orotate 150 mg

Minéral essentiel sous sa forme la plus assimilable

www.supersmart.com
OptiMag

Une association unique et synergique de magnésium à la biodisponibilité exceptionnelle.

www.supersmart.com
Orthosilicic Acid

Un complément de silicium pour la santé osseuse et la détoxification

www.supersmart.com
Bone Morphogenetic Proteins

Une arme naturelle pour favoriser la formation et la réparation des tissus osseux et cartilagineux

www.supersmart.com
Liposomal Vitamin C 335 mg

Une forme de vitamine C naturelle et liposomale pour une absorption inégalée

www.supersmart.com
Carottol

Complexe de caroténoïdes naturels à large spectre

www.supersmart.com
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer