Accueil  >  Détoxification  >  Détoxification : les effets...
03-05-2017

Détoxification : les effets protecteurs de l’artichaut

Artichaut A table, l’artichaut est apprécié pour son goût atypique. Saviez-vous que cette plante possède de nombreuses vertus pour la santé ? Excellente source de fibres, de potassium et de vitamine B9, l’artichaut renferme également de nombreux antioxydants. Ce pouvoir antioxydant naturel a fait l’objet de nombreuses études scientifiques durant ces dernières années. Cette composition exceptionnelle confère à l’artichaut plusieurs bienfaits pour l’organisme, notamment au niveau digestif et hépatique. Nous avions d’ailleurs évoqué son intérêt pour faciliter la digestion dans un article précédent Au niveau du foie, des chercheurs iraniens se sont récemment intéressés à ses effets hépatoprotecteurs contre les intoxications au plomb1. Découvrons leurs résultats prometteurs pour détoxifier le foie.

Le pouvoir antioxydant de l’artichaut face à la toxicité du plomb

Le pouvoir antioxydant naturel de l’artichaut a suscité l’intérêt des chercheurs iraniens pour lutter contre les effets néfastes du plomb. Ce dernier constitue l’un des polluants les plus dangereux dans notre environnement. De nombreuses études ont confirmé sa toxicité pour l’organisme. Une fois absorbé, ce métal lourd peut s’accumuler rapidement au niveau de plusieurs organes tels que le foie et les reins. Cette intoxication au plomb peut conduire à l’apparition de complications indésirables telles que des dysfonctionnements physiologiques, neurologiques, reproductifs ou encore des troubles du comportement. Ces complications sont notamment liées au stress oxydatif induit par le plomb. Considéré comme l’un des mécanismes les plus néfastes pour le corps humain, ce stress oxydatif pourrait être limité par les composés antioxydants de l’artichaut. C’est en tout cas ce que suggèrent les travaux menés par l’équipe de recherche iranienne.

Un supplément nutritionnel à l’étude pour lutter contre l’intoxication au plomb

Pour évaluer le potentiel thérapeutique de l’artichaut, les chercheurs se sont intéressés à un supplément nutritionnel : Artichoke. Ce complément alimentaire est formulé à partir d’un extrait d’artichaut, issu de l’espèce Cynara scolymus. Cet extrait naturel a été sélectionné en raison de sa teneur élevée en antioxydants et des nombreuses études parues à son sujet. Des travaux récents avaient d’ailleurs conclu à une activité antitoxique de l’Artichoke. Pour approfondir ces résultats, ce supplément a été testé sur 32 rats répartis en quatre groupes. Le premier groupe présentait une alimentation exempte de plomb tandis que les trois autres groupes recevaient des repas contenant du plomb. Parmi ces trois groupes, l’un d’entre eux était supplémenté en Artichoke tandis qu’un autre était supplémenté en vitamine C. Pour mesurer l’efficacité de ces supplémentations, les chercheurs ont suivi différents paramètres : la concentration en plomb du sérum, le profil lipoprotéique, la concentration en diverses molécules comme l’alanine transaminase (ALT), l’aspartate transaminase (AST), l’alkaline phosphatase (ALP) ou encore le malondialdéhyde (MDA). Ces différentes mesures peuvent permettre de révéler l’apparition d’un dysfonctionnement physiologique.

Les résultats prometteurs d’une supplémentation en Artichoke

Au terme de leurs études, les chercheurs ont mis en évidence des résultats positifs pour le groupe supplémenté en Artichoke. Cette supplémentation a permis non seulement une diminution des taux de plomb au sein du sérum mais aussi une amélioration du profil physiologique. Le profil lipidique des rats supplémentés a été amélioré avec une diminution des triglycérides totaux et des VLDL, des molécules se transformant graduellement en mauvais cholestérol. Ce résultat positif rejoint d’ailleurs une autre étude, qui avait conclu à un effet anti-cholestérol de l’extrait d’artichaut. La supplémentation en Artichoke a également permis de diminuer les taux en ALT, AST, ALP et MDA, ce qui suggère une amélioration de plusieurs fonctions biologiques, notamment au niveau du foie.

Cette nouvelle étude confirme le potentiel thérapeutique de l’artichaut. D’après les chercheurs, son pouvoir antioxydant serait particulièrement bénéfique pour le foie, notamment lors d’une intoxication au plomb. Formulé à partir d’un extrait d’artichaut, l’Artichoke a également confirmé son intérêt en supplémentation. L’évaluation de son efficacité a mis en évidence une activité antitoxique, un effet hépatoprotecteur et une action anti-cholestérol. Pour profiter des bienfaits de ce produit, il est possible de capitaliser sur la formule proposée par Supersmart : Double Artichoke. Ce supplément associe deux extraits d’artichaut, contenant de nombreux principes actifs aux propriétés antioxydantes et hépatoprotectrices.



> Source :
1. Esfandiar Heidarian & Mahmoud Rafieian-Kopaei, Protective effect of artichoke (Cynara scolymus) leaf extract against lead toxicity in rat, Pharmaceutical Biology, Volume 51, 2013, Issue 9, Pages 1104-1109.
A découvrir aussi
22-02-2017
Lutter contre la constipation chronique et garder...
A l’époque de Louis XIV, grand constipé devant l’éternel, les médecins qui le suivaient avaient pris pour habitude de lui demander « Comment allez-vous ?...
Lire plus
18-06-2018
Les 10 fruits et légumes qui font...
Vous le savez depuis notre dossier sur les pesticides , l’empoisonnement de la planète entière continue de progresser à un rythme constant. Pour limiter au...
Lire plus
01-02-2017
Pollution, intoxication, cette substance protège même des...
Le 22 avril 1915 vers 17 heures, les troupes coloniales françaises de Martinique, alors postées dans les tranchées sur le front d’Ypres, virent arriver sur...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer