Accueil  >  Immunitaire  >  Des réflexes simples contre...
07-12-2016

Des réflexes simples contre les affections hivernales

affections hivernales Comme chaque année, l’arrivée de l’hiver est propice au développement de nombreuses affections. Bien que certaines personnes soient plus à risque, ces affections hivernales peuvent toucher toutes les générations. Selon les personnes, ces affections peuvent d’ailleurs être très différentes par leur forme, leur intensité, la zone touchée et leur développement. Néanmoins, elles sont plus souvent d’origine infectieuse et affectent généralement les voies respiratoires. En se développant, ces maux de l’hiver peuvent impacter plusieurs régions du corps dont le nez, la gorge, le conduit auditif, les bronches, ou encore le système digestif. Pour faire face à ces agressions extérieures, il est important de pouvoir aider notre organisme à se protéger et à se défendre contre les agents pathogènes. Heureusement, des solutions simples existent pour prévenir et traiter ces maux de l’hiver.

Pourquoi sommes-nous plus affectés en hiver ?

Avec l’arrivée de l’hiver, notre organisme est de plus en plus sensible aux agressions extérieures. On constate une hausse considérable des maladies des voies respiratoires et des maladies infectieuses. Comment expliquer ce phénomène et ce constat ? Si le froid est souvent mis en cause, il ne constitue pas l’unique raison. En effet, ce constat est similaire dans des pays aux quatre coins du monde. Entre 1975 et 2006, une étude réalisée sur la population française a révélé une augmentation des affections lors de la période hivernale, associée à hausse de la mortalité1.
Des résultats similaires ont été observés dans d’autres pays européens au climat plus tempéré comme le Portugal2 mais également dans des pays beaucoup plus éloignés comme l’Inde3. Les affections hivernales pourraient ainsi être expliquées par le changement climatique, et pas uniquement par l’arrivée du froid. Pour mieux comprendre et apporter des solutions toujours plus efficaces, des scientifiques du monde entier travaillent quotidiennement sur le sujet.

Un changement climatique propice au développement d’agents pathogènes

Pour se prémunir face aux affections hivernales, de nouvelles études sont réalisées chaque année sur les nouvelles formes de virus et de bactéries. Parmi les virus les redoutés par les autorités de santé, le virus de la grippe est l’un des agents pathogènes les plus étudiés en raison de son potentiel contagieux et de son agressivité. En 2013, une étude conclut que le virus de la grippe peut se propager dans des conditions climatiques très différentes4. Dans les pays au climat tempéré, le virus de la grippe se développe avec des températures froides et un air sec tandis qu’il se développe facilement dans une atmosphère humide avec des températures douces dans des pays tropicaux. Le virus de la grippe se développe ainsi tout particulièrement en hiver dans les pays tempérés et pendant la saison des pluies dans les pays tropicaux. Par conséquent, le développement des affections hivernales serait lié à un changement climatique saisonnier plutôt qu’à des conditions climatiques bien particulières. Cela s’explique par de nombreux facteurs associés au changement climatique comme en taux d’ensoleillement plus faible, un raccourcissement des jours, des perturbations de l’horloge biologique… Ces facteurs rappellent d’ailleurs les causes de la dépression saisonnière, que nous évoquions dans un article récent sur Nutranews. Cette forme de dépression peut notamment affecter la défense de l’organisme et ainsi faciliter le développement d’affections hivernales.

Et si ces affections étaient liées à un manque de soleil ?

Le rôle vital du soleil est indéniable. Un manque de lumière naturelle peut affecter de manière significative notre humeur mais également la défense de notre organisme. Cela s’explique notamment par une baisse des niveaux en vitamine D, un élément essentiel de notre organisme qui est synthétisé par la peau sous l’action des rayons du soleil. Connue pour favoriser l’absorption du calcium au niveau de l’intestin, la vitamine D joue également un rôle important dans la réponse immunitaire, en stimulant les mécanismes de défense de l’organisme. Une étude récente parue en 2016 a d’ailleurs confirmé que le risque de contracter une grippe était plus important avec un manque de lumière naturelle, et d’une manière plus générale en cas de confinement5. Ce phénomène de confinement est d’ailleurs très important en hiver avec une diminution de la motivation et du plaisir à sortir. D’autres paramètres sont également associés au principe de confinement comme un manque d’aération de certains espaces de vie et de travail. Ce manque d’aération est propice au développement des bactéries et des virus, ainsi qu’au risque de transmission et de contagion. Tous ces changements dans le quotidien expose l’organisme à de nombreuses agressions extérieures, et augmente le risque d’être infecté par un virus ou une bactérie. Pour combattre ces agents pathogènes, il apparaît essentiel d’aider l’organisme à booster ses défenses immunitaires.

Comment remédier aux agressions hivernales ?

Fatigue, maux de tête, maux de gorge, écoulement nasal, congestion nasale, éternuements,… ces symptômes typiques de l’hiver perturbent souvent notre quotidien. Que ce soit pour prévenir ou traiter ces symptômes hivernaux, des solutions simples existent. Il serait dommage de s’en passer d’autant plus qu’une mauvaise prise en charge de ces troubles peut entraîner des maladies plus difficiles à traiter. Cela est notamment le cas lors du développement de maladies inflammatoires comme une angine, une pharyngite, une rhino-pharyngite, une laryngite, une bronchite, une otite, une sinusite ou encore une gastro-entérite. Afin d’éviter ou de combattre ces maladies hivernales, il convient d’adopter quelques gestes simples pour votre santé.

Des bonnes pratiques efficaces pour limiter l’infection et la contagion

Certaines pratiques peuvent permettre de limiter le développement et la transmission des infections hivernales. En France, l’Institut National de la prévention et de l’Education pour la Santé (INPES) a ainsi émis une série de recommandations pour les enfants et les adultes. Il est par exemple vivement conseillé de se laver les mains régulièrement, limiter les contacts directs, éviter les lieux trop fréquentés, éternuer et tousser en se couvrant la bouche, porter un masque, ou encore aérer les pièces à vivre régulièrement6. Si ces conseils sont faciles à mettre en oeuvre et efficaces en prévention de nombreuses affections, ils sont souvent oubliés. Comme évoqué précédemment, il est également important d’éviter le confinement. Une étude confirme d’ailleurs l’intérêt préventif de la pratique d’une activité physique et des sorties en plein air7.

Une supplémentation préventive en vitamine D

Si on ne peut pas remplacer la présence du soleil, on peut néanmoins lutter contre les effets néfastes du manque d’ensoleillement. Il est par exemple possible de lutter contre la déficience de la vitamine D grâce à un apport par l’alimentation. En effet, celle-ci est présente dans certains aliments et peut être apportée sous forme de suppléments nutritionnels. Dosés pour un apport optimal en vitamine D, ces compléments alimentaires sont des alliés précieux pour lutter contre les maux de l’hiver. Vous les trouverez sous forme de gélules mais également sous forme liquide grâce à un système de spray doseur.

Des extraits naturels pour lutter contre les maux de l’hiver

Utilisées depuis plusieurs centaines d’années, certaines plantes médicinales ont révélé des effets bénéfiques pour lutter contre les affections hivernales. Des études scientifiques ont permis d’identifier des principes actifs dont l’action contribue à la défense de l’organisme. Cela est par exemple le cas de la racine de la plante Astragalus membranaceus qui a fait ses preuves pour stimuler le système immunitaire. Parue dans la revue Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, une étude récente a confirmé les propriétés thérapeutiques de cet extrait naturel très prisé dans la médecine traditionnelle chinoise8. Les résultats de cette étude associent l’administration d’un extrait naturel d’Astragalus membranaceus à une amélioration des fonctions immunitaires. Entre 8 et 12 heures après la prise, les chercheurs ont noté une augmentation significative du nombre de monocytes, de neutrophiles, et de lymphocytes. Ces cellules sont des agents essentiels du système immunitaire pour lutter contre les agressions extérieures. En plus de cette action bénéfique, l’utilisation de la racine d’Astragale a également révélé une augmentation des plaquettes dans le sang, seulement 4 heures après l’administration. Ce constat est également accompagné d’une hausse de cytokines circulantes, des molécules souvent comparées à des hormones et impliquées dans le système immunitaire.

Des composés marins aux propriétés bénéfiques contre les affections

Si de nombreuses recherches sont effectuées sur l’intérêt thérapeutique des extraits végétaux, certains chercheurs s’intéressent quant à eux aux propriétés bénéfiques des composés marins. Ces derniers présentent d’ailleurs un grand intérêt pour renforcer le système immunitaire et lutter contre les affections hivernales. La revue spécialisée Marine Drugs a répertorié ces dernières années de nombreux composants marins ayant des propriétés antibactérienne, antivirale, antifongique, anti-inflammatoire, antiprotozoose, ou encore antituberculeuse9. Grâce à leurs propriétés bénéfiques, ces composés peuvent présenter un atout pour de nombreux mécanismes de l’organisme dont la défense immunitaire. C’est par exemple le cas de plusieurs composés extraits d’une algue marine brune connue sous le nom Ecklonia cava. Très prisée au Japon et en Corée, cette algue contient notamment des phlorotanins, des molécules connues pour leur pouvoir antioxydant mais également pour leurs propriétés antibactérienne et antivirale10,11. Pour capitaliser sur les bienfaits de cette algue miracle, des méthodes d’extraction et conditionnement ont permis de proposer un extrait de l’Ecklonia cava sous forme de complément alimentaire.

Plus sensible pendant l’hiver, notre organisme a besoin d’un coup de pouce pour se défendre face aux nombreux agents pathogènes présents dans l’air. Pour cela, il convient d’adopter quelques réflexes simples pour éviter la contagion et renforcer ses défenses immunitaires.



Références :
1. Daniel Rousseau, « Surmortalité des étés caniculaires et surmortalité hivernale en France », Climatologie, vol. 3, 2006, p.43-54
2. Antunes L, Silva SP, Marques J, Nunes B, Antunes S, « The effect of extreme cold temperatures on the risk of death in the two major Portuguese cities », Int J Biometeorol. 2016 Jun 18.
3. Panda S, Mohakud NK, Suar M, Kumar S, « Etiology, seasonality, and clinical characteristics of respiratory viruses in children with respiratory tract infections in Eastern India (Bhubaneswar, Odisha) », J Med Virol. 2016 Aug 10.
4. James D. Tamerius, Jeffrey Shaman, Wladmir J. Alonso, Kimberly Bloom-Feshbach, Christopher K. Uejio, Andrew Comrie, and Cécile Viboud, « Environmental Predictors of Seasonal Influenza Epidemics across Temperate and Tropical Climates », PLoS Pathog. 2013 Mar, 9(3) : e1003194.
5. Acharya B, Thapa K, « Indoor Staying During Winter Season Makes People More Susceptible to Flu », J Nepal Health Res Counc. 2016 Jan, 14(32) : 69-70.
6. Inpes, « Virus de l’hiver : des mains régulièrement lavées, un hiver en bonne santé », Dossier de presse, Décembre 2013.
7. Pinchasov BB, Shurgaja AM, et al., « Mood and energy regulation in seasonal and non-seasonal depression before and after midday treatment with physical exercise or bright light », Psychiatry Res. 2000 Apr 24, 94(1) : 29-42.
8. Denzler K, Moore J, Harrington H, Morrill K, Huynh T, Jacobs B, Waters R, Langland J, « Characterization of the Physiological Response following In Vivo Administration of Astragalus membranaceus », Evid Based Complement Alternat Med. 2016, 2016 : 6861078.
9. Alejandro M. S. Mayer, Abimael D. Rodríguez, Orazio Taglialatela-Scafati, and Nobuhiro Fusetani, « Marine Pharmacology in 2009–2011: Marine Compounds with Antibacterial, Antidiabetic, Antifungal, Anti-Inflammatory, Antiprotozoal, Antituberculosis, and Antiviral Activities; Affecting the Immune and Nervous Systems, and other Miscellaneous Mechanisms of Action, Mar Drugs », 2013 Jul, 11(7) : 2510–2573.
10. Shilpi Gupta, Nissreen Abu-Ghannam, « Bioactive potential and possible health effects of edible brown seaweeds, Trends in Food Science & Technology », Volume 22, Issue 6, June 2011, Pages 315–326.
11. Li Y, Qian ZJ, Ryu B, Lee SH, Kim MM, Kim SK, « Chemical components and its antioxidant properties in vitro: an edible marine brown alga, Ecklonia cava », Bioorg Med Chem. 2009 Mar 1, 17(5) : 1963-73.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Astragalus Extract

Un extrait d’Astragale en gouttes pour augmenter les défenses de l’organisme

www.supersmart.com
Ecklonia cava Extract

Une algue antioxydante surpuissante, et bien plus encore

www.supersmart.com
Vitamin D3 5000 UI

Une forme biodisponible de la vitamine D3, au dosage puissant, pour une absorption optimale.

www.supersmart.com
Vitamin D3 1 000 UI

Forme biodisponible de la vitamine D3 au dosage adapté pour tous.

www.supersmart.com
Vitamin D3 Spray 2000 IU

Une forme pratique de la vitamine D3, au dosage précis et puissant

www.supersmart.com
A découvrir aussi
03-01-2018
Les 8 secrets des personnes qui ne...
Chaque année, les mêmes personnes semblent passer miraculeusement entre les gouttes des épidémies de grippe ou de gastro-entérite. En réalité, la chance n’a rien à...
Lire plus
25-09-2017
Le PEA, l’antidouleur naturel universel
Plus connu sous les initiales PEA, le palmitoyléthanolamide est un puissant principe actif naturel découvert en 1957. Depuis sa découverte, cette substance fait régulièrement l’objet...
Lire plus
10-07-2017
La dysbiose : un facteur de risque...
On parle de dysbiose lors d’un déséquilibre du microbiote intestinal. Aussi connue sous le nom de flore intestinale, ce microbiote participe au bon fonctionnement de...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer