Accueil  >  Hormone de croissance et...
01-07-2003

Hormone de croissance et obésité

Les individus obèses ont des niveaux plus bas d'hormone de croissance que ceux de poids normal. Une équipe de chercheurs de l'Ecole de Médecine de l'Université de Saint Louis, dans le Missouri aux Etats-Unis a suivi pendant 9 mois 39volontaires ayant pratiquement 40% de surpoids. Tous rencontraient mensuellement un diététicien et étaient encouragés à perdre progressivement du poids en faisant de l'exercice physique et en réduisant leur consommation quotidienne de 500calories. 23 d'entre eux se sont injectés chaque soir de l'hormone de croissance et 17 un placebo.
Le poids corporel, la masse grasse et le poids métabolique au repos ont été mesurés chez tous les sujets.
Selon le DrAlbert, coordinateur de l'étude, les sujets prenant de l'hormone de croissance ont perdu en moyenne 2,4kg et cette perte de poids était entièrement due à une perte de masse grasse. La diminution de graisse la plus importante était située dans la région abdominale. Le cholestérol HDL a également été amélioré de 19%. Le cholestérol LDL, les triglycérides, le glucose, l'insuline, la sensibilité à l'insuline ou la pression sanguine n'ont subi aucune modification. Un des participants a eu un œdème et a du interrompre le traitement.
Le DrAlbert a conclu de cette étude que de faibles doses d'hormone de croissance pourraient être utiles et être incorporées dans des programmes de perte de poids.


(Endocrine Society 85th Annual Meeting, abstract OR20)
Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Suivez-nous