Accueil  >  Supplémentation hormonale  >  Mesurer les niveaux de...
01-06-2000

Mesurer les niveaux de DHEA et des autres hormones stéroïdes par des tests salivaires

Mesurer les niveaux de ses hormones lorsque l'on est dans la pleine force de l'âge permet de connaître leur niveau optimum. Ensuite, les évaluer régulièrement, donne la possibilité de suivre leur déclin qui se produit, pour la plupart d'entre elles, avec les années. Enfin, lorsqu'il sera temps de mettre en place un traitement de substitution, des mesures régulières permettent d'évaluer l'efficacité de ce traitement et de l'adapter au plus près, en fonction de vos besoins spécifiques.

Toutes nos hormones stéroïdes et, en particulier, la DHEA, se retrouvent dans la salive où il est facile de les mesurer avec précision. Les valeurs des hormones contenues dans la salive donnent en effet une excellente image des taux d'hormones libres.

Jusqu'à présent, les mesures des niveaux hormonaux se faisaient par des analyses de sang mesurant les taux d'hormone totaux, incluant hormone liée et hormone libre. Elles ne rendaient pas compte de l'activité hormonale.

Les hormones stéroïdes sont liposolubles. Pour cette raison, elles doivent se lier avec des protéines plasmatiques pour être transportées par le flux sanguin et circuler dans le sérum, les surrénales, les ovaires ou les testicules. Mais le complexe stéroïde-protéine est inactif. Seule, l'hormone stéroïde libre est biologiquement active. 1 à 5% des niveaux sériques sont constitués par les hormones biologiquement actives.

De nombreux facteurs peuvent altérer les niveaux de protéines de liaison dans le sang ou affecter la liaison des stéroïdes entre eux, compliquant encore l'interprétation des niveaux de stéroïdes plasmatiques totaux.

La salive ne contient que des hormones libres et les tests salivaires ne mesurent que les seules hormones libres et actives.

Des prélèvements simples et sans stress

Le patient peut effectuer les prélèvements lui-même, à son domicile. La production de salive est stimulée en mâchant un chewing-gum naturel sans sucre pendant une à deux minutes.

Les investigations nécessitant des prélèvements répétés sont grandement facilitées par la simplicité du prélèvement salivaire.

Par ailleurs, le stress peut entraîner des modifications des niveaux de certaines hormones et, en particulier, ceux du cortisol ou de la DHEA. Les prélèvements salivaires évitent la douleur et l'appréhension parfois associées aux prélèvements sanguins.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
12-11-2013
Mélatonine : un somnifère naturel
L'Union Européenne a enfin autorisé un produit naturel qui aide à mieux dormir : la mélatonine. Si vous me demandez mon avis, les personnes qui...
Lire plus :
02-03-2002
DHEA l'hormone du mieux-vivre Ce que votre...
Cet ouvrage fait le point sur l'état de la recherche, et répond aux questions que vous vous posez sur les réels pouvoirs de la DHEA...
Lire plus :
01-10-2002
Favoriser sa production d'hormone de croissance
La diminution liée à l'âge de la production d'hormone de croissance a récemment été mise en évidence par la communauté scientifique. Les causes majeures de...
Lire plus :
Format PDF
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer