Accueil  >  Anti-âge  >  Rencontre avec Jerry Lemler...
01-06-2002

Rencontre avec Jerry Lemler Président d'Alcor Life Extension Foundation

Si nous décidons de nous faire congeler après notre mort, comment cela se passera-t-il ?

Jerry Lemler : Vous êtes déclaré mort par les autorités compétentes. Nous déployons alors une équipe de secours qui va injecter des médications qui aident à refroidir le corps à une très basse température. Le corps est ensuite conduit dans un de nos centres où le sang est retiré et remplacé par une solution qui protège les organes et fournit un meilleur support biologique aux tissus. Lorsque le protocole de stabilisation est terminé, le patient est placé dans un container spécialement préparé à cet effet, totalement entouré de glace. Il est ensuite transporté dans les installations d'Alcor. Là, une perfusion cryoprotectrice est réalisée pour protéger les tissus lorsque la température sera descendue au-dessous du point de cristallisation. A ce stade, le corps est préservé et vous pouvez rester ainsi des siècles et des siècles si nécessaire jusqu'à ce que les médecins du futur soient capables de vous réparer.

Pourquoi les gens veulent-ils être congelés ?

Jerry Lemler : La plupart d‘entre eux, je parle pour moi, n'ont pas peur de mourir. Mais il y a tellement de choses que je veux faire, tellement d'endroits que je voudrais explorer, de lieux que je voudrais voir, de gens que j'aimerais rencontrer, …mais je n'aurais jamais l'opportunité de faire tout cela dans la durée de vie que nous connaissons actuellement.

N'ont-ils pas peur de se réveiller dans un futur qui ne leur conviendrait pas ?

Jerry Lemler : Je pense que cela peut arriver. Le monde pourrait être surpeuplé. Mais je ne suis pas effrayé de la réponse parce que n'importe quelle société sera capable de nous faire revenir. Ce sera une société avec un énorme avancement technologique, bien au-delà de notre imagination.

Depuis combien de temps existe la cryogénique ?

Jerry Lemler : La première personne a été congelée le 12 janvier 1967, en Californie. Elle est chez Alcor. Cette première congélation a été très primitive. Il n'a pas eu de cryoprotection et ses chances de revenir dans le futur avec sa mémoire, sa personnalité et son identité sont très faibles. Mais nous progressons. Les techniques de cryoprotection, les produits chimiques que nous utilisons sont de moins en moins toxiques. Vous avez ainsi beaucoup plus de chances aujourd'hui qu'il y a 25, 10 ou même 5 ans. Les techniques vont encore progresser et devenir encore plus efficaces et plus sûres. L'objectif est donc de rester vivant le plus longtemps possible avant de venir chez nous.

Combien de personnes avez-vous congelées ?

Jerry Lemler : Dans notre organisation, nous avons 49 patients. Il existe une seule autre organisation qui congèle des gens, ils sont dans le Michigan et ont 40 patients.

Il n'y a que deux organisations dans le monde entier ?

Jerry Lemler : Oui. Enfin, il y en quelques autres, mais elles travaillent avec Alcor ou avec cet autre institut dans le Michigan.

La cryogénie est-elle autorisée dans tous les pays ?

Jerry Lemler : Il n'y a que deux pays dans lesquels elle est illégale : la France et une province du Canada, la Colombie britannique.

Il y a eu un problème, récemment en France, avec deux personnes que l'on a décongelées.

Jerry Lemler : Nous sommes au courant de cette situation mais nous n'avons jamais été en contact avec eux.

Et si des Français voulaient se faire congeler ?

Jerry Lemler : Nous avons une unité au Royaume Uni. Nous pouvons nous occuper d'eux s'ils peuvent aller au Royaume Uni.

Mais dans ce cas, il faut planifier le moment de la mort ?

Jerry Lemler : Oui, bien sûr. Parfois, cela ne marche pas, mais c'est une opportunité que vous prenez maintenant.

Combien de personnes ont prévu de se faire congeler ?

Jerry Lemler : Actuellement, nous en avons 570.

Alcor Life Extension Foundation est une organisation cryoniciste. C'est une association à but non lucratif. Alcor a un équipement complet, un laboratoire de recherches, une salle d'opération et des équipements de stockage des patients en Arizona.
La suspension cryonique est une procédure expérimentale par laquelle des patients qui ne peuvent plus être maintenus en vie plus longtemps par la médecine actuelle sont conservés à basse température pour être traités dans le futur. Bien que cette procédure ne soit pas encore réversible actuellement, elle s'appuie sur l'espoir que les technologies médicales du futur seront capables de guérir les maladies d'aujourd'hui, d'inverser les effets du vieillissement et de réparer les lésions additionnelles causées par le processus de conservation. Il n'y a aucune garantie que la suspension cryonique puisse jamais permettre de revivre dans le futur. Les connaissances sont encore insuffisantes pour permettre d'assurer que cette procédure fonctionnera.
Pour en savoir plus : www.alcor.org
LEMLER Jerry
Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
25-07-2016
Cette découverte pourrait vous faire gagner 10,...
La recherche sur la longévité humaine a franchi une étape historique.Ignorés des médias occidentaux, des chercheurs russes ont mis au point une substance capable d'allonger...
Lire plus :
21-08-2019
Resvératrol : une nouvelle étude renversante confirme...
Des chercheurs de l’Université d’Exeter sont parvenus à rajeunir des cellules sénescentes en laboratoire 1 grâce à une molécule déjà connue pour ses effets sur...
Lire plus :
02-09-2016
L'étonnante découverte d'un chercheur russe sur les...
En 1947, le chercheur russe Nicolaï Lazarev s'aperçut qu'il existait une catégorie de plantes qui, consommées par l'être humain, augmentent sa résistance aux diverses sortes...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer