Accueil  >  Anti-âge  >  Happy Birthday, John !...
01-04-2003

Happy Birthday, John !


John Humphrey Millar est né à Londres le 14 mars 1903 et a passé toute sa vie au service de son pays. Centenaire grâce aux suppléments nutritionnels...

En 1934, John Millar obtient sa licence de pilote d'avion. Winston Churchill l'invite pour l'entretenir de son inquiétude face aux préparatifs de guerre de l'Allemagne. John Millar décide alors d'aller voir dans quelle mesure les Américains devancent les Britanniques dans le domaine de l'aviation. Il devient pilote à la TWA et sillonne pendant un an le ciel américain aux commandes de DC-2 et de DC-3. La TWA était, à l'époque, la compagnie aérienne la plus moderne du monde.
Il est ensuite le représentant en Grande Bretagne et en Europe des plus importants constructeurs aéronautiques incluant Lockheed et Consolidated. De retour en Angleterre, il propose plusieurs avions techniquement avancés à la RAF. Mais les experts britanniques refusent de croire à la réalité des leurs performances. Ce n'est que lorsque la guerre sera presque terminée que la RAF achetera ces avions qui lui donneront une supériorité incontestée dans le ciel.
Entre temps, John Millar a créé sa propre société, Avica Equipment Ltd, pour fournir l'aéronautique britannique en pièces détachées. Il rejoint ensuite la Royal Navy. En raison de ses connaissances de l'industrie aéronautique américaine, il est d'abord stationné à Washington. En 1944, il est transféré à Ceylan où il met en place une ligne aérienne sur tout le continent indien. A la fin de la guerre, il est démobilisé.
Sa société continue de se développer en Grande Bretagne. Très rapidement, John Millar part aux Etats-Unis créer la branche américaine d'Avica. Elle devient vite le fournisseur des plus grandes sociétés aéronautiques américaines et emploie bientôt plus de 200 personnes. Avec ses ingénieurs américains, John Millar invente et développe des pièces de haute technologie qui équipent encore aujourd'hui les jets et les fusées du monde entier.
A la fin des années 50, sa société est placée entre les mains d'un trust américain qui la vend. John Millar ne recevra que 140 000 dollars alors que sa société est évaluée à 20 millions. Il doit à ce moment retourner en Angleterre où son directeur général vient de mourir pour s'occuper de ses 500 employés. Dans les années 60, Harold Wilson, alors Premier ministre, décide, du jour au lendemain, de nationaliser les grandes sociétés aéronautiques et annule les projets de pointe. Plutôt que d'abandonner ce secteur, John Millar décide d'établir une filiale dans le seul endroit qui lui permette de travailler : la principauté de Monaco. Les commandes ne tardent pas à affluer des quatre points de l'Europe continentale vers les nouveaux bureaux monégasques. Avica devient essentielle aux appareils militaires construits dans toute l'Europe de l'Ouest et apportera une contribution majeure au succès d'Airbus, du Concorde, de la fusée Ariane ou des moteurs Rolls Royce.
En 1980, John Millar prend sa retraite à 77 ans et vend sa société. Il choisit de vivre dans le sud de la France. Ne sachant se contenter de l'inaction de la retraite, il s'intéresse à l'énergie solaire et invente de nouveaux concepts de production dans ce domaine.

Depuis combien de temps prenez-vous des suppléments nutritionnels ?

John Millar : Cela fait 20 ans. A cette époque, on m'a donné un livre publié aux Etats-Unis, appelé “Life Extension”, écrit par Durk Pearson et Sandy Shaw. Ce livre a changé ma vie. J'ai appris ce que l'on devait faire lorsque l'on commençait à vieillir, quelles vitamines il fallait prendre.

Quels suppléments nutritionnels prenez-vous ?

John Millar : Je prends principalement un mélange miracle appelé Super Radical Shield. Sa formule a été mise au point par les deux auteurs du livre Life Extension. Il contient 26 nutriments qui sont soit de puissants antioxydants soit des précurseurs des composés que notre organisme utilise pour se protéger des radicaux libres. C'est le principal supplément que je prends pour me garder en vie. A côté, je prends encore une ou deux petites choses.

Pensez-vous que ces suppléments vous aident réellement ?

John Millar : J'en suis certain. Quand on devient âgé, une nourriture identique à celle que vous consommiez dix ans auparavant ne vous fait pas le même bien aujourd'hui.
Sérieusement, je suis persuadé que si je ne prenais pas les vitamines et les minéraux de Smart City®, je ne serais plus en vie. Avec son magazine Nutranews, je pense que Smart City® apporte une contribution importante pour aider les Français à avoir une meilleure santé.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
25-07-2016
Cette découverte pourrait vous faire gagner 10,...
La recherche sur la longévité humaine a franchi une étape historique.Ignorés des médias occidentaux, des chercheurs russes ont mis au point une substance capable d'allonger...
Lire plus :
21-08-2019
Resvératrol : une nouvelle étude renversante confirme...
Des chercheurs de l’Université d’Exeter sont parvenus à rajeunir des cellules sénescentes en laboratoire 1 grâce à une molécule déjà connue pour ses effets sur...
Lire plus :
02-09-2016
L'étonnante découverte d'un chercheur russe sur les...
En 1947, le chercheur russe Nicolaï Lazarev s'aperçut qu'il existait une catégorie de plantes qui, consommées par l'être humain, augmentent sa résistance aux diverses sortes...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer