Accueil  >  AntiAge  >  La médecine antiâge aujourd'hui...
29-01-2008

La médecine antiâge aujourd'hui

Dr De JaegerPar le Dr Christophe de JAEGER Président de l'Institut européen du vieillissement à Paris Président de la Société française de médecine et physiologie du vieillissement Président de l'European Society of Anti Aging Medicine (ESAAM)

La médecine antiâge est devenue aujourd'hui une réalité. De plus en plus de gens veulent devenir des acteurs de leur santé et donc de la qualité de leur vieillissement. Car bien évidemment, on ne peut espérer augmenter sa longévité qu'en optimisant sa santé. L'enjeu aujourd'hui est donc de savoir comment conserver ou rendre à son organisme un fonctionnement optimum

Qu'est ce que la médecine antiâge ?

C'est avant tout une médecine de la santé et donc de l'optimisation des différents systèmes physiologiques qui nous composent. Pour bien vieillir, pour vivre le plus longtemps possible, le mieux possible, il faut être - et rester - en bonne santé. Mais rester en bonne santé ne veut pas simplement dire ne pas être malade ! Nombre de nos contemporains ne sont pas malades, mais ne sont également pas en bonne santé. C'est un concept difficile à comprendre pour les gens en général. Et pourtant, il est capital.
La médecine antiâge est donc avant tout une médecine de l'optimisation physiologique. C'est donc une médecine globale. Sa pratique nécessite la connaissance approfondie de la physiologie humaine. Seuls quelques praticiens en France et en Europe ont cette connaissance.

Pourquoi la médecine antiâge a-t-elle si mauvaise réputation ?

La réponse est simple. Actuellement, la « médecine antiâge » est totalement galvaudée. On la voit à toutes les sauces et elle n'est pour beaucoup qu'un
argument marketing. Certains ne font que quelques dosages biologiques et tirent des conclusions simplistes. D'autres encore confondent médecine antiâge et médecine esthétique…
La médecine du vieillissement est en fait une spécialité extrêmement complexe, qui s'appuie sur des tests physiologiques et des dosages spécifiques. Elle implique des conseils basés sur des diagnostics précis et un suivi rigoureux. Nous avons ainsi contribué à créer un Institut de formation à la médecine antiâge, réservé aux professionnels de santé francophone. Les choses avancent et j'espère que prochainement les gens intéressés par un vieillissement différent feront la différence entre l'équivalent d'un panneau publicitaire « antiâge » et une réelle prise en charge physiologique de haut niveau.

Quels sont les rapports entre la médecine antiâge et la médecine esthétique ?

Nos rapports sont excellents, car nos pratiques sont complémentaires. Nous avons de nombreux correspondants (chirurgiens plasticiens et médecins esthétiques) qui nous confient leurs patients pour leur prise en charge biologique et physiologique. Ceci permet d'obtenir les meilleurs résultats. Car n'oublions pas que le vieillissement de la peau n'est que le reflet du vieillissement physiologique de l'organisme.

Il s'agit donc de pratiques différentes et complémentaires.

Le vrai problème de la médecine antiâge est son caractère « révolutionnaire ». On demande à l'individu d'être actif. Au plan purement médical, on s'appuie sur les connaissances de la physiologie et sur des raisonnements différents de ceux employés habituellement en médecine de soins (celle qui traite les maladies). Ces objectifs différents (gérer la santé et non pas traiter la maladie), ces méthodes différentes de diagnostic et de suivi, font que la plupart des autres professionnels de santé sont désarçonnés. Certains restent attentifs, reconnaissant qu'il ne s'agit pas là de leur domaine de compétence, d'autres, malheureusement, ont des réactions plus conservatoires, voire franchement hostile. En revanche, il est certain que cette nouvelle médecine nécessite des compétences que seuls quelques médecins en France ou en Europe ont.


Institut européen du vieillissement
Tél. +33 (0)1 42 30 59 96
www.vieillissement.org

 

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander les nutriments évoqués dans cet article
DHEA 25 mg

La dose optimale pour compenser, chez la femme, des niveaux insuffisants.

www.super-nutrition.com
DHEA 50 mg

La dose optimale pour compenser, chez l'homme, des niveaux insuffisants.

www.super-nutrition.com
Melatonine 3 mg

La dose optimale pour retrouver naturellement un sommeil réparateur et lutter contre le jet-lag.

www.super-nutrition.com
A découvrir aussi
25-07-2016
Cette découverte pourrait vous faire gagner 10,...
La recherche sur la longévité humaine a franchi une étape historique.Ignorés des médias occidentaux, des chercheurs russes ont mis au point une substance capable d'allonger...
Lire plus
02-09-2016
L'étonnante découverte d'un chercheur russe sur les...
En 1947, le chercheur russe Nicolaï Lazarev s'aperçut qu'il existait une catégorie de plantes qui, consommées par l'être humain, augmentent sa résistance aux diverses sortes...
Lire plus
02-08-2016
La PQQ peut rajeunir vos cellules
Le premier supplément nutritionnel anti-âge qui booste et génère de nouvelles mitochondries et assure ainsi la longévité de toutes les cellules. Que sont les mitochondries...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer