Accueil  >  Détoxification  >  Votre corps est-il imbibé...
30-11-2016

Votre corps est-il imbibé de métal toxique ?

Le plomb est un métal qui n'a rien à faire dans votre corps. La plupart des autres métaux en effet (fer, cuivre, zinc, manganèse...) ont leur utilité à microdose dans les réactions chimiques vitales qui se passent dans vos cellules. Mais le plomb est toxique au niveau cellulaire, quelle que soit sa concentration.

L'homme préhistorique n'avait pas de plomb dans le corps. C'était tant mieux pour lui. Même à toute petite dose, le plomb est facteur de débilité mentale. Il contamine l'embryon ou le fœtus et affecte les capacités d'apprentissage chez l'enfant, (1) à tel point que certains auteurs pensent que c'est l'usage massif du plomb qui entraîna la chute de l'Empire Romain. (2)

Les Romains utilisaient de la vaisselle en plomb, des tuyauteries en plomb, des monnaies de plomb. Dans l'aristocratie, les femmes se maquillaient avec un céruse à base de plomb et étaient donc fréquemment victimes de saturnisme. Le saturnisme est la maladie du plomb, qui commence par des troubles digestifs ou de l'anémie, de la stérilité puis détruit le système nerveux, le cerveau, entraînant une paralysie puis la mort.

Le saturnisme resta toutefois une maladie rare jusqu'à la Révolution industrielle. Mais avec l'avènement de la peinture au plomb, et de l'essence plombée, le saturnisme devint très courant aux XIXe et XXe siècles. Il fut donc une des six premières maladies à avoir été déclarée maladie professionnelle en octobre 1919.

Une angoissante épidémie

Les problèmes d'empoisonnement au plomb prirent des allures d'épidémie après la Seconde Guerre mondiale. Des centaines de milliers d'hommes travaillaient dans des usines de batterie ou à peindre des bateaux avec des peintures à base de plomb. L'essence sans plomb ne fut abandonnée dans les pays occidentaux que dans les années 80, et continua à être massivement utilisée dans les pays communistes ou ex-communistes jusqu'à la fin des années 90.

Aujourd'hui, un corps humain contient en moyenne mille fois plus de plomb qu'il n'en avait avant l'âge industriel.

Le plomb moléculaire n’est en effet ni biodégradable, ni dégradable. Et étant bioaccumulable, chez les personnes qui ne font rien, il restera pour cette raison longtemps un problème de santé publique dans la plupart des pays. Car si les émissions ont chuté en occident, la production mondiale de plomb a continué à croître au début du XXIe siècle, avec des sources très importantes d'exposition de l'environnement et de la population en Chine et dans les pays où l'essence est restée plombée.

Les effets du plomb sur l'être humain

Chaque enfant sur terre aujourd'hui est, dans une mesure plus ou moins importante, empoisonné par le plomb.

La quantité moyenne de plomb dans le sang chez les habitants des pays riches dépasse généralement 10 microgrammes par décilitre. Il n'est pas rare de trouver des personnes dont la plombémie dépasse 200 mcg/dL alors que la plupart des symptômes apparaissent aux environs de 100 mcg/dL et que les effets mesurables sur le comportement et la perte de QI des enfants apparaissent à des doses très inférieures à ces niveaux.

Nous ne pouvons plus empêcher le plomb d'envahir notre organisme. Par contre, nous pouvons le chasser avant qu'il n'ait une chance d'exercer son action néfaste. Le corps a des moyens naturels de se protéger mais ils sont limités et ne fonctionnent que tant que les quantités de métaux lourds absorbées n'excèdent pas celles qui sont excrétées. Ce n'est plus le cas aujourd'hui avec le plomb, et c'est pourquoi des médecins spécialisés, comme le Dr Garry Gordon, recommandent "de consommer des chélateurs oraux tous les jours, pendant toute l'existence, dès que vous êtes en âge d'avaler des compléments alimentaires". (3)

Les "chélateurs" sont des molécules qui ont une affinité particulière pour les métaux lourds. Introduites dans l'organisme, elles s'accrochent aux particules métalliques qu'elles rencontrent dans le flux sanguin et les transportent hors du corps avec les urines et les matières fécales.

Contre le plomb, le chélateur le plus fréquemment utilisé est l'acide éthylène diamine tétra-acétique ou EDTA.

L'EDTA : un rayon laser qui élimine le plomb

L'acide éthylène diamine tétra-acétique (EDTA) permet de débarrasser l'organisme du plomb en se liant à lui par "chélation" et en le transportant par les voies naturelles hors de l'organisme.

Peuvent alors disparaître d'innombrables symptômes qui sont provoqués par le plomb, mais qui sont souvent attribuées par les médecins à d'autres causes, en raison de leur caractère non spécifique :
    • Nausées, vomissements, diarrhées/constipation, maux de tête, avec fréquente perte d'appétit et de poids ;
    • Douleurs abdominales (dites "coliques de plomb") ;
    • Troubles neurologiques, avec réduction des capacités cognitives (difficulté de concentration, trouble de la mémoire), fatigue et comportement léthargique ou au contraire hyperactivité ;
    • Irritabilité ; c'est un symptôme qui a d'abord été constaté en milieu scolaire chez les enfants des régions ou familles exposées. Mais certains auteurs estiment qu'il a été sous-estimé chez l'adulte.
    • Insomnie ;
    • Retard de développement mental chez l'enfant, avec séquelles irréversibles si l'intoxication a concerné l'embryon, le fœtus ou le jeune enfant ;
    • Troubles psychomoteurs : le plomb affecte les systèmes nerveux central et périphérique, d'abord de manière totalement indolore. Un des premiers signes d'atteinte périphérique (neuropathie chronique) étant une faiblesse des muscles extenseurs de la main (qui apparaît après quelques semaines d'exposition). Si l'exposition perdure ou est élevée, des douleurs articulaires apparaissent, puis une Paralysie éventuelle des membres ;
    • Anémie
    • Dysfonctionnement des reins ;
    • Hypertension artérielle ;
    • Stérilité masculine (par effet toxique et/ou de perturbation endocrinienne) ;
    • Perte auditive ;
    • Hyperuricémie (accumulation d'acide urique suite à une excrétion insuffisante dans l'urine) ;
    • Cancers (induit par certaines formes chimiques du plomb).
Il n'est donc pas exagéré de dire qu'une chélation régulière à l'EDTA pourrait sauver des centaines de milliers de vie chaque année, surtout dans les populations vivant dans les grandes villes et les bassins industriels.

Comment fonctionne l'EDTA

L'EDTA (éthylène diamine tétraacétique acide) est un acide aminé qui a été synthétisé en Allemagne en 1935 et breveté pour la première fois aux États-Unis en 1945.

L'EDTA est assimilable à un simple aliment, puisqu'il s'agit d'un acide aminé (les acides aminés sont les « briques » de base qui forment les protéines de notre corps, donc notre chair, nos os, nos tissus). Mais l'organisme le considère comme une substance étrangère dès qu'il s'est lié à un atome de plomb (un ion, pour être plus précis, c'est-à-dire un atome qui n'a pas le nombre normal d'électrons). Il élimine donc la particule entière, la particule de plomb enrobée par l'EDTA.

Finalement, le plomb et l'EDTA sont tous deux excrétés par les reins. C'est pourquoi la prise quotidienne de 1000 mg à 2000 mg d'EDTA empêche votre corps de devenir une "éponge" à plomb. Mais par un de ces prodiges dont la Nature a le secret, il se trouve que ce traitement vous protégera également de façon spectaculaire contre... les maladies cardiaques.

Une remarquable efficacité contre les maladies cardiaques

Depuis ses premiers tests cliniques, la chélation a démontré systématiquement une remarquable capacité à nettoyer le calcium durci accumulé dans les artères (athérosclérose), et qui est facteur de maladies cardiaques
En 1955, une recherche conduite à l'hôpital de la Providence à Détroit, Michigan, a constaté que l'EDTA dissolvait le « calcium métastatique », du calcium qui s'était déposé où il n'était pas souhaité (le calcium métastatique est un calcium qui s'accumule notamment dans les articulations, les os de l'oreille interne, etc. qui interfère avec un fonctionnement normal). En d'autres termes, la chélation semble être un puissant antidote pour prévenir l'athérosclérose, l'arthrite, les calculs rénaux et l'otosclérose (perte auditive liée à une calcification des os de l'oreille).
En effet, le durcissement des artères n'affecte pas une seule partie du corps. Si les artères coronaires sont bouchées par la plaque d'athérome, vous pouvez être certain que les artères dans votre cerveau, dans vos reins, vos poumons, vos organes sexuels et dans d'autres organes vitaux sont dans le même état.
Mais il est possible de prévenir ou de réduire la construction de la plaque d'athérome grâce à la prise régulière d'EDTA. La chélation permet en effet d'éliminer la plaque d'athérome (ou de prévenir sa formation) et de restaurer le flux sanguin dans la totalité du système vasculaire. Elle peut être décrite comme l'élimination, hors des artères, des dépôts de calcaires, en plus de son effet contre le plomb. Ces dépôts étant aussi responsables d'une production excessive de radicaux libres, la chélation par l'EDTA agit également comme un puissant anti-radicalaire qui protège les membranes cellulaires, l'ADN, les systèmes enzymatiques et les lipoprotéines des effets dévastateurs de ces dangereuses molécules.
La chélation peut être administrée par voie intraveineuse ou, sous forme de suppléments nutritionnels, par voie orale. On considère qu’un mois de prise orale équivaut à un traitement intraveineux de 2 à 3 heures. On prescrit souvent de 20 à 40 intraveineuses pour éliminer les blocages artériels.
Le produit à prendre est alors l'EDTA sous forme de gélule (voir ci-dessous), à raison de 4 à 6 gélules par jour.
-------------------------------------
Références :
(1) Kuzirian, A.M., F.M. Child, H.T. Epstein (1996), Lead affects learning by Hermissenda crassicornis. Biological Bulletin 191:260-261
(2) Lionel and Diane Needleman (1985), "Lead Poisoning and the Decline of the Roman Aristocracy" ; Classical Views, 4(1), 63-94; voir aussi : Walter Scheidel (1999) , "Emperors, Aristocrats, and the Grim Reaper: Towards a Demographic Profile of the Roman Elite" ; The Classical Quarterly, 49(1), 254-28; et Roman Aqueducts & Water Supply (2002) de A. Trevor Hodge.
(3) Le Dr Gordon est l'auteur de plusieurs ouvrages faisant autorité sur la chélation et traite plusieurs milliers de patients par an avec de l'EDTA.
Commander le nutriment évoqué dans cet article
EDTA 250 mg

Un chélateur puissant à base d’EDTA (acide éthylènediaminetétraacétique)

www.supersmart.com
A découvrir aussi
22-02-2017
Lutter contre la constipation chronique et garder...
A l’époque de Louis XIV, grand constipé devant l’éternel, les médecins qui le suivaient avaient pris pour habitude de lui demander « Comment allez-vous ?...
Lire plus
18-06-2018
Les 10 fruits et légumes qui font...
Vous le savez depuis notre dossier sur les pesticides , l’empoisonnement de la planète entière continue de progresser à un rythme constant. Pour limiter au...
Lire plus
01-02-2017
Pollution, intoxication, cette substance protège même des...
Le 22 avril 1915 vers 17 heures, les troupes coloniales françaises de Martinique, alors postées dans les tranchées sur le front d’Ypres, virent arriver sur...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer