Sorry, this article does not exist in this language. Click to see it in french.Content-type: text/html Soulager les symptômes de l'allergie avec des extraits naturels - Alergias - Nutranews
Início   >  Alergias  >  Soulager les symptômes de...
01-08-2010

Soulager les symptômes de l'allergie avec des extraits naturels

Un mélange breveté d'extraits de Capparis spinosa, d'Olea europeae, de Ribes nigrum et de Panax ginseng, par l'action synergique de ses composants, renforce les défenses des personnes allergiques et aide à diminuer les symptômes déclenchés par de nombreux allergènes.


Les maladies allergiques ont connu une forte progression au cours de ces dernières décennies. Dans les pays occidentaux, une personne sur quatre présente des symptômes cliniques d'allergies. Près de 90 millions d'Européens et 65 millions d'habitants des États-Unis sont concernés par les maladies respiratoires allergiques.

Une réaction immunitaire anormale

Les allergies sont des réactions immunitaires anormales à l'encontre de protéines particulières connues sous le terme d'antigènes ou d'allergènes. Il peut s'agir d'un aliment, d'une particule en suspension dans l'air, comme du pollen ou un poil d'animal, d'un médicament, d'acariens ou du venin de certains insectes. Un allergène peut être tout à fait inoffensif pour certains et provoquer une réaction allergique chez une personne sensibilisée.
Notre corps est protégé des agressions extérieures par la peau et les muqueuses (des voies respiratoires et digestives). Pour qu'il y ait allergie, il faut que ces barrières de protection aient été franchies par l'allergène. Ensuite, notre corps l'identifie comme adversaire. La première fois que l'allergène pénètre dans le corps par la peau, les voies respiratoires ou digestives, il est pris en charge par des cellules du système immunitaire qui enregistrent toutes ses caractéristiques. Ensuite, si cet allergène est à nouveau introduit dans l'organisme, les cellules immunitaires le reconnaissent et déclenchent une allergie en activant des anticorps et/ou des cellules spéciales, les mastocytes, qui sécrètent de l'histamine.
Les réactions allergiques peuvent se traduire par différents symptômes comme ceux d'une rhinite allergique, de l'asthme, de l'eczéma, de l'urticaire voire, dans les formes les plus graves, par des manifestations comme un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke (réaction inflammatoire soudaine et violente accompagnée de sensations d'étouffement), mettant en jeu le pronostic vital et nécessitant une intervention médicale urgente.


Le mécanisme de l'allergie

Lorsqu'un allergène, comme par exemple un pollen ou un débris d'acarien, entre pour la première fois en contact avec l'organisme d'un sujet, après son inhalation ou son ingestion, il est reconnu par les macrophages, un type particulier de globules blancs. On trouve ces cellules en quantité importante au niveau de la peau et des muqueuses où elles intègrent la première ligne de défense immunitaire de l'organisme.
histamineLes macrophages transmettent alors l'information de ce premier contact de l'organisme avec l'allergène aux lymphocytes B, d'autres globules blancs. Ceux-ci vont alors se transformer en plasmocytes qui vont fabriquer des anticorps spécifiques de l'allergie, les IgE (immunoglobulines de type E), caractéristiques d'un allergène donné et présents uniquement chez le sujet allergique. Les IgE passent rapidement dans le sang pour aller se fixer sur les mastocytes, des cellules situées au niveau de la peau et des muqueuses. Les mastocytes contiennent de nombreuses granulations et leur rôle est de capter l'allergène lorsqu'il entre en contact pour la seconde fois avec l'organisme.
En parallèle, les lymphocytes T mémoires conservent pendant extrêmement longtemps la « mémoire » de ce premier contact entre l'allergène et l'organisme. Lorsque le second contact se produit entre l'allergène et l'organisme déjà « sensibilisé », les IgE fixées sur les mastocytes entrent en action. Elles captent directement l'allergène, provoquant ainsi une dégranulation des mastocytes ou libération de petites vésicules contenant toute une série de médiateurs incluant l'histamine, des prostaglandines, des leucotriènes, le facteur activant les plaquettes, l'héparine ou encore des protéases neutres.

Une libération rapide d'histamine

Une réaction allergique est le résultat d'une libération rapide d'histamine par des cellules immunitaires, les mastocytes ou les polynucléaires basophiles.
À la suite d'une stimulation par un allergène, quel que soit le mode de contact, inhalation, toucher ou ingestion, l'enzyme calcium ATP-ase est activée, pompe le calcium dans les cellules, stimulant ainsi la libération d'histamine qui voyage à travers le corps et débute une chaîne d'événements pouvant éventuellement conduire aux symptômes de l'allergie : écoulement nasal, éternuements, larmoiement des yeux, démangeaisons, urticaire…
Il existe un grand nombre de médicaments destinés à soulager ceux qui souffrent d'allergies. Cependant, la plupart d'entre eux, sinon tous, produisent des effets secondaires déplaisants comme la bouche sèche, des nausées ou une somnolence. Les principales approches thérapeutiques de l'allergie sont ciblées sur l'inhibition et le contrôle des médiateurs de la réponse inflammatoire. Les médicaments les plus couramment utilisés sont des antagonistes de l'histamine, pour soulager les symptômes, et des corticostéroïdes pour étouffer l'inflammation allergique.

Une alternative naturelle dont l'efficacité a été cliniquement démontrée

Différentes substances naturelles ont été proposées comme alternative ou complément des traitements de l'allergie. Pantescal™ est un mélange breveté d'extrait de Capparis spinosa, de Panax ginseng, de Ribes nigrum et d'Olea europeae, qui a été développé pour aider à soulager les symptômes induits par l'allergie. Les effets bénéfiques de ce mélange d'extraits de plantes dans la prévention et la gestion des maladies allergiques ont fait l'objet d'études cliniques.
mastocytesL'effet protecteur de ce mélange breveté a été comparé à celui de la cétirizine, un médicament couramment utilisé dans le traitement de l'allergie. Huit sujets volontaires en bonne santé (six hommes et deux femmes), âgés de 30 à 43 ans, ont été enrôlés pour évaluer l'effet protecteur du Pantescal™ et de la cétirizine sur l'éruption cutanée induite par l'histamine. Trente-deux sujets allergiques (quatorze hommes et dix-huit femmes), âgés de 24 à 45 ans, ont été inclus dans une étude pour évaluer les effets protecteurs du Pantescal™ et de la cétirizine sur différents allergènes (lait de vache, cacahuètes, olivier et extraits de graminées). Les études étaient croisées, en double aveugle et contrôlées contre placebo.
Les résultats ont montré que le Pantescal™ comme la cétirizine inhibaient significativement les réactions allergiques induites par l'histamine deux heures après leur administration par voie orale, comparés au placebo. Aucune différence de protection n'a été observée entre le Pantescal™ et la cétirizine concernant les réactions cutanées allergiques provoquées par l'histamine ou les pollens d'olivier ou de graminées. Ces résultats suggèrent un effet protecteur similaire du Pantescal™ et de la cétirizine sur les symptômes allergiques dus à des allergènes polliniques, tels les graminées ou l'olivier. Pour ce qui concerne les allergies alimentaires, les sujets ont mieux réagi au traitement par le Pantescal™ qu'à celui par la cétirizine1.

La stabilisation de la membrane des mastocytes

Les mastocytes jouent, on l'a vu, un rôle central dans l'allergie. On peut donc espérer que leur stabilisation pourrait avoir une valeur thérapeutique, la préservation de l'intégrité physiologique de la membrane cellulaire pouvant empêcher la dégranulation puis la libération d'histamine et d'autres médiateurs de l'inflammation par les mastocytes et les basophiles. Les chromones (cromoglycate de sodium et nédocromile de sodium) sont des substances capables de prévenir la dégranulation des mastocytes.
Soixante sujets allergiques à des pollens courants ont été enrôlés dans une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, pour évaluer l'efficacité de ce mélange breveté. La supplémentation des sujets allergiques pendant dix jours a induit une diminution importante du nombre des sulfido-leucotriènes, des médiateurs inflammatoires produits et libérés par les basophiles et les mastocytes. Elle a également fait baisser le nombre des CD63, une protéine située dans le granule de la membrane. Dans les processus allergiques, le CD63 est exposé sur la surface de la cellule après la dégranulation du basophile, montrant la fusion entre les granules et la membrane plasmatique et la libération des médiateurs de l'inflammation. La diminution des CD63 a commencé à apparaître après trois jours de supplémentation tandis que celle des sulfido-leucotriènes n'est devenue significative qu'après dix jours. Cette tendance différente dans la diminution des niveaux de CD63 et de sulfido-leucotriènes suggère que le principal effet de Pantescal™ pourrait être dû à une activité de stabilisation de la membrane.

L'action synergique des composants de Pantescal™

L'extrait de Panax ginseng contient des ginsénosides ayant des propriétés stabilisatrices des membranes cellulaires

ginsengDes recherches indiquent que des principes actifs isolés de l'extrait de Panax ginseng, des ginsénosides, ont une action antiallergique qui semble s'exercer à travers des activités anti-inflammatoires et stabilisatrices des membranes cellulaires, suggérant qu'ils aident à apaiser l'inflammation causée par les allergies2. Leur activité antiallergique semble plus puissante que celle du cromoglycate de sodium, démontrée par une forte activité inhibitrice sur la libération de bêta-hexosaminidase de basophiles de rat. L'étude a également permis de montrer que les ginsénosides ont une activité stabilisatrice de la membrane. Ils inhibent également la production d'oxyde nitrique et de prostaglandines E2 dans des macrophages de murines stimulés par des lipopolysaccharides, suggérant qu'ils ont une activité anti-inflammatoire3.


L'extrait de Ribes nigrum est traditionnellement utilisé pour soulager les symptômes de l'allergie

cassisLe cassis (Ribes nigrum) est couramment utilisé par la médecine traditionnelle pour contrôler les symptômes de l'allergie. On a montré qu'un polysaccharide extrait du cassis soulage des symptômes oculaires et nasaux. Il est utilisé comme supplément nutritionnel pour renforcer le traitement de la pollinose du cèdre du Japon4. Un article scientifique a fait état de propriétés anti-inflammatoires de proanthocyanidines isolées des feuilles du cassis. Cette activité était due à la capacité des pro-anthocyanidines à réduire les molécules d'adhérence endothéliale et les cytokines pro-inflammatoires5.


L'extrait d'Olea europaea a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires


OliveLes phénols présents dans l'extrait d'Olea europaea, notamment l'oléuropéine et l'hydroxytyrosol, que l'on trouve dans les olives et dans les feuilles de l'olivier, ont démontré des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires6. En fait, on a observé que ces deux phénols agissent comme de puissants antioxydants contre la peroxydation des lipides de la bicouche des phospholipides induite par les radicaux oxygénés aqueux. Ces deux biophénols peuvent donc avoir d'importantes applications dans les maladies de l'homme, accompagnées de lésions radicalaires et de stress oxydant, comme dans les inflammations allergiques chroniques7.

L'extrait de Capparis spinosa est riche en composés phénoliques


L'extrait de Capparis spinosa (le câprier commun) est riche en flavonoïdes (dérivés de kaemférol et de quercétine) et d'acides hydroxycinnamiques (acides caféique, férulique, p-cumarique et cinnamique). On a montré que l'extrait de câprier exerce des effets protecteurs contre différentes maladies liées au statut antioxydant. Ses propriétés sont dues à sa forte concentration en composés phénoliques.
caprierPlusieurs études ont montré son efficacité dans la prise en charge des réactions allergiques. Son efficacité a été évaluée sur le bronchospasme induit par l'histamine sur des cochons d'Inde exposés à des allergènes 8. L'inflammation pulmonaire est considérée comme une composante importante de la pathogenèse de l'asthme ; la stabilisation des mastocytes membranaires est une cible connue des médicaments antiasthme. Des nutriments antioxydants comme les flavonoïdes semblent un traitement alternatif ou complémentaire de l'asthme. La première partie de l'étude a rapporté les effets protecteurs de l'extrait de Capparis spinosa, administré par voie orale, contre les réactions induites par des antigènes et sur le bronchospasme induit par l'histamine chez des cochons d'Inde. Ensuite, les résultats obtenus sur le bronchospasme induit par l'histamine chez des cochons d'Inde ont été confirmés par des prick-tests cutanés (des tests réalisés pour évaluer les réactions allergiques) dans un groupe de huit volontaires en bonne santé.
L'action anti-allergique des flavonoïdes semble s'exercer à travers l'inhibition de l'influx du Ca2+ et de l'activation de la protéine kinase C. On peut supposer que les flavonoïdes de l'extrait de Capparis spinosa sont capables d'inhiber la sécrétion de l'histamine et l'expression de facteurs spécifiques (IL4, IL3 et CD40) dans les basophiles et les mastocytes. Cela est probablement dû à leur capacité de provoquer un effet modificateur sur les phospholipides de la membrane, suggérant une interaction des flavonoïdes entre les composants lipidiques et protéiniques de la membrane biologique et, par suite, avec la modification des mécanismes de régulation dépendant de la membrane.

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Références :


1. Bonina F. et al., Evaluation of food supplementation with Pantescal™ on histamine and allergen-induced skin reactions in humans, Department of Pharmaceuticals Science, Faculty of Pharmacy.
2. Park E. K. et al., Ginsenosides Rh1 possesses antiallergic and anti-inflammatory activities. Int. Arch. Allergy Immunol. 2004 Febr. 133(2) :113-20 ePub 2004 Jan. 21.
3. Park E. K. et al., Antiallergic activity of ginsenoside Rh2. Biol. Pharm. Bull. 2003 ; 26 : 1581-4.
4. Dejima K. et al., Effects of polysaccharide derived from black current on relieving clinical symptoms of Japanese cedar pollinis : a randomized double-blind, placebo-controlled trial. Biosci. Biotechnol. Biochem. 2007 ; 71 : 3019-25.
5. Garbacki N. et al., Proanthocyanidins from Ribes nigrum leaves reduce endothelial adhesion molecules ICAM-1 and VCAM-1. J. Inflam. 2005 ; 2-9.
6. Tuck K. L. et al., Major phenolic compounds in olive oil : metabolism and health effects. J. Nutr. Biochem. 2002 ; 13:636-44.
7. Bitler C. M. et al., Hydrolyzed olive vegetation water in mice has anti-inflammatory activity. J. Nutr. 2005 ; 135 : 1475-9.
8. Trombetta Domenico et al., Anti-allergic and antihistaminic effect of two extracts of Capparis spinosa L. flowering buds, Phytotherapy Research, 2005, vol. 19(1) : 29-33.

Pantescal™ Bionap, Italie.

Encomendar os nutrientes evocados neste artigo
Super Quercetin 500 mg

Uma fonte pura, uma concentração ideal e propriedades mais vastas

www.supersmart.com
Aller-7® 330 mg

Mistura específica de sete extractos vegetais anti-alérgicos.

www.supersmart.com
Aller Fight 300 mg

Uma eficácia clinicamente demonstrada nas alergias.

www.supersmart.com
Descubra também
14-03-2017
Dermatite atópica: o interesse dos prebióticos e...
Entre 30% e 40% da população mundial é afectada por uma alergia. Podendo ter origens variadas, esta pode manifestar-se de formas diferentes tais como uma...
Saber mais
07-02-2018
Os desportistas correm mais rápido com esta...
Podemos conseguir melhorar os nossos desempenhos desportivos em apenas um mês com a ajuda de um suplemento? Sim – acaba de demonstrar uma equipa de...
Saber mais
28-02-2018
Os sensíveis ao glúten não são mentirosos...
A história repete-se. À semelhança da doença celíaca e da fibromialgia quando surgiram, a sensibilidade ao glúten (SGNC) suscita a chacota de uma parte dos...
Saber mais
Siga-nos
Seleccione o idioma à sua escolha
ptfrendeesitnl

Gratuito

Obrigado pela sua visita; antes de partir

INSCREVA-SE NO
Club SuperSmart
E beneficie
de vantagens exclusivas:
  • Gratuito: a publicação científica semanal "Nutranews"
  • Promoções exclusivas para membros do clube
> Continuar