Science, Nutrition, Prévention et Santé
Partenaires
Accueil
  >  
Nutricosmétiques
  >  
Le top 5 des...

Le top 5 des nutricosmétiques les plus efficaces


nutricosmetiques Dans le domaine de la cosmétique, les crèmes externes trônent sur le devant de la scène et pourtant dans l’ombre, les nutricosmétiques naturels commencent à occuper une place de plus en plus importante et prépondérante pour lutter contre l’apparition des rides, l’assèchement de la peau et attaquer de front les signes visibles du vieillissement.

Les nutricosmétiques, encore nommés cosméceutiques, ont pour objectif de fournir à la peau des nutriments qui renforcent ses systèmes de défenses antioxydantes, améliorent l’hydratation, l’aident à se renouveler et limitent la dégradation des tissus en stimulant les mécanismes cellulaires au niveau du derme, la couche profonde de la peau. Ils agissent donc en synergie avec les cosmétiques externes qui eux améliorent essentiellement l’hydratation et l’aspect de l’épiderme.

Parmi les nutricosmétiques les plus efficaces pour lutter contre les effets ravageurs du passage des années sur la peau et pour restaurer son éclat et sa jeunesse, se distinguent principalement l’acide hyaluronique, les céramides, la kératine, le collagène et l’élastine.

L’acide hyaluronique est désormais un ingrédient scientifiquement approuvé qui améliore la beauté de la peau, si tant est que sa forme soit parfaitement biodisponible pour l’organisme. Ce qui n’est pas le cas de toutes les formes d’acide hyaluronique sur le marché.
L’une de ces principales fonctions est sa capacité à retenir l'eau, et plus particulièrement dans la matrice extracellulaire qui joue un rôle essentiel sur l’apparence de la peau, expliquant le fait qu’elle soit paraisse douce, lisse et élastique.
Une étude publiée en 1994 dans le Journal of Investigative Dermatology avait déjà constaté que l’acide hyaluronique agissait comme une éponge pour retenir l'eau dans les cellules. Cette étude avait également révélé que le vieillissement diminuait la synthèse et la présence d’acide hyaluronique au sein de l’épiderme.
Une autre de ses fonctions est son rôle dans le transfert des éléments nutritifs, l’élimination des déchets métaboliques et la guérison des plaies.
Alors que sa demi-vie dans le cartilage est de deux à trois semaines, elle n’est dans l’épiderme que d’une journée à peine. Par conséquent, une supplémentation quotidienne en acide hyaluronique est indispensable pour que les niveaux restent constants. Malgré ses nombreux avantages sur la santé de la peau, la supplémentation en acide hyaluronique n’est pas toujours efficace en raison de la taille de la molécule. Son poids naturel compris entre 1.200.000 à 1.500.000 daltons en fait une grosse molécule qui passe difficilement à travers la barrière intestinale et se retrouve donc pas ou peu dans le sang, le derme et l’épiderme.
Seule une technique brevetée développée par des scientifiques japonais - à l’aide d’une enzyme naturelle spécifique de clivage - permet l’absorption de cette molécule. L’acide hyaluronique, extrait de la crête de coq (une source pure et très riche en acide hyaluronique – Injuv®) est ainsi décomposé en polymères de faibles poids moléculaires (inférieur à 5000 daltons) hautement biodisponibles seulement grâce à l’action d’une enzyme et sans recours à la chaleur.
Sous cette forme hautement assimilable, l’acide hyaluronique a été testé lors d’études précliniques sur des femmes âgées de 22 à 65 ans. Les résultats montrent clairement que cette substance hydrate notablement la peau au niveau des mains et du visage, lui redonne souplesse et fermeté et diminue ainsi l’apparence des ridules et du vieillissement, à raison de 37,8 mg par jour pendant 45 jours.

Les céramides contre les peaux sèches

Avec l’âge, la peau et les muqueuses peuvent devenir plus sèches et engendrer des inconforts quotidiens.
Les céramides, qui sont des sphingolipides composant à près de 40% le ciment intercellulaire, jouent un rôle dans l’hydratation de la peau puisqu’ils font partie des composants essentiels de la barrière hydrolipidique cutanée. Avec l’âge, la concentration en céramides diminue et la peau devient plus sèche et réactive avec des sensations de tiraillements et de démangeaisons. Pour remédier à cela, un extrait breveté issu du grain de blé entier – LipoWheatTM - a fait ses preuves lors des études cliniques pour hydrater et embellir les peaux sèches. Les céramides naturelles qu’il contient, chimiquement identiques à ceux présents dans la peau, et le DGDG (digalactosyl-diglycéride), un autre lipide essentiel à l’hydratation de la peau, agissent en synergie pour renforcer les propriétés du derme et rendre la peau visiblement plus souple, plus douce et moins sèche et rugueuse. Les travaux de recherches et les trois études cliniques contre placebo ont en effet clairement démontré ses propriétés antiradicalaires et hydratantes et sa capacité à restaurer l’élasticité et la santé des peaux sèches, en deux à trois mois de prise.

La kératine pour la beauté de la peau, des cheveux et des ongles

La kératine est une protéine naturellement présente dans les phanères. Pour être parfaitement assimilée, il est indispensable d’avoir recours à une kératine solubilisée – Cynatine® - dont l’efficacité a été cliniquement prouvée.
Cet ingrédient révolutionnaire est donc capable de protéger et réparer les cheveux et les ongles abîmés. En se liant à eux, la kératine limite la perte des cheveux au lavage, améliore leur résistance et leur brillance. Elle assure également une meilleure résistance aux ongles.
Les études réalisées avec la kératine solubilisée ont mis en évidence que sa prise journalière permettait :
    - de réduire les rides et ridules grâce à ses complexes de zinc et de cuivre,
    - de favoriser la fermeté et l'élasticité de la peau, en améliorant la rétention hydrique,
    - d’atténuer les rougeurs des peaux sensibles en bloquant la production de PGE2, - d’améliorer l'éclat de la peau grâce à ses propriétés antioxydantes et sa capacité à promouvoir la production de SOD et de glutathion.

Le collagène et l’élastine d’origine marine

Le derme est constitué non seulement d’eau mais aussi et surtout de grosses protéines que sont l’élastine et le collagène et qui assurent son élasticité, sa résistance et son extensibilité. Comme pour les autres constituants des phanères, leur synthèse et leur concentration tendent à s’amenuiser avec les années entraînant un relâchement cutané et laissant la place à des rides et des ridules sur le visage et le reste du corps. L’alcool, le stress, le tabac et la pollution intensifient cette diminution naturelle, si bien qu’à 60 ans, la peau a perdu par exemple environ un tiers de son collagène total.
Issus de la peau des poissons et hydrolysés de manière enzymatique afin d’atteindre un faible poids moléculaire comme l’acide hyaluronique, le collagène et l’élastine sous ces formes parfaitement biodiponibles, assurent ainsi à eux deux la cohésion et l’élasticité de la peau.

Ces cinq nutricosmétiques contrent efficacement les effets visibles du temps en nourrissant véritablement la peau et les phanères de l’intérieur.
Pour un maximum d’efficacité il est souhaitable de faire, dès la quarantaine, des cures de trois mois de ces substances, seules ou en synergie, et de renouveler l’opération deux fois dans l’année au minimum. Ces substances peuvent également être prises de manière quotidienne en complément d’une alimentation équilibrée et de cosmétiques adéquats, sans contre-indications.

Commander les nutriments évoqués dans cet article
Recherche
Thèmes
® 1997-2016 Fondation pour le Libre Choix
Tous droits de reproduction réservés