Accueil  >  Digestion (troubles de la)  >  Le Bifidobacterium longum BB536,...
01-03-2008

Le Bifidobacterium longum BB536, bénéfique pour l'équilibre de la flore intestinale

Le Bifidobacterium longum est un probiotique, une bactérie lactique bénéfique, que l'on retrouve dans la flore dominante chez l'homme. Depuis sa découverte en 1899, son action sur la santé de l'homme a été le sujet de nombreux travaux scientifiques. Le Bifidobacterium longum BB536 est l'une des souches les plus étudiées et dont on connaît le mieux les effets bénéfiques, notamment sur l'équilibre de la flore intestinale.

Bifido


On connaît actuellement près de 30 souches de Bifidobacterium


Le Bifidobacterium a été isolé pour la première fois en 1899 d'un nourrisson en bonne santé nourri au sein, par Henry Tissier, un chercheur de l'Institut Pasteur. La principale caractéristique du Bifidobacterium est qu'il produit de l'acide lactique et de l'acide acétique comme principaux dérivés de la fermentation du glucose. En 1960, il a été accepté comme genre indépendant et classifié comme Bifidobacterium.
On connaît actuellement près de 30 souches de Bifidobacterium. Celles qui colonisent les intestins de l'homme sont différentes de celles que l'on trouve dans les intestins de l'animal. Les souches représentatives d'origine humaine incluent le B. longum, le B. breve, le B. bifidum, le B. adoltescentis, le B. pseudocatenulatum. Celles représentatives d'origine animale incluent le B. pseudolongum, le B. thermophilus et le B. animalis.

Le Bifidobacterium longum, bactérie dominante chez le nourrisson

Avant la naissance, le fœtus humain est dépourvu de germes et n'a pas de bactéries intestinales. À partir de la naissance, des bactéries commencent à coloniser le système intestinal pour former la microflore. À la naissance, de nombreuses souches bactériennes gagnent l'accès du système intestinal mais les bifidobactéries s'établissent progressivement comme les principales bactéries et dominent la microflore pendant la période néonatale. Cette tendance est particulièrement marquée chez les enfants nourris au sein. Selon une étude, les bifidobactéries constituent plus de 95 % de la flore intestinale des enfants nourris au sein1. La résistance plus importante des enfants nourris au sein aux infections pourrait être partiellement attribuée à la prédominance des bifidobactéries dans la microflore intestinale. À partir du sevrage du nourrisson, le nombre de bifidobactéries commence à diminuer ; des bactéries comme les bacteroides et les eubacterium deviennent à leur tour prédominantes. Même chez l'adulte, le Bifidobacterium est l'une des principales et plus importantes composantes de la microflore intestinale. Leur nombre est ensuite réduit au cours du vieillissement, en même temps que celui des clostridium et d'autres bactéries augmente.

Le Bifidobacterium longum BB536 isolé en 1977

Le Bifidobacterium longum BB536 est une souche bifidobactérienne humaine qui a été isolée d'un enfant en bonne santé. Le BB536 est utilisé dans différentes applications commerciales, incluant des yaourts, du lait, des aliments santé, des suppléments nutritionnels… depuis 1977.

Lait
Ses effets cliniques ont été étudiés depuis cette date par des chercheurs dans le monde entier. Plus de 40 articles scientifiques ont été publiés dans de nombreuses revues. Les études ont ainsi mis en valeur le fait que le BB536 améliore l'environnement intestinal, aide à entretenir un système immunitaire sain, à combattre les infections et favorise une croissance cellulaire saine. Elles ont également montré qu'il prévient la diarrhée et aide à améliorer la force osseuse.


La flore intestinale d'un adulte

La flore intestinale est composée de plus de 100 espèces différentes de bactéries qui présentent des concentrations de 1010 à 1011 par gramme de contenu. Ces bactéries peuvent être classifiées en trois groupes selon leurs effets sur l'environnement intestinal : les bactéries bénéfiques, les bactéries nuisibles et les bactéries montrant une propriété intermédiaire. Les bactéries nuisibles sont celles qui sont pathogènes ou qui transforment certains composés alimentaires en substances nuisibles, comme le clostridium. Les bactéries bénéfiques représentées par le Bifidobacterium et le Lactobacillus détruisent les bactéries nuisibles et exercent des effets physiologiques bénéfiques ; elles n'ont aucun effet nuisible sur l'hôte. Dans le côlon, le nombre de Lactobacillus est approximativement d'un centième de celui des bifidobactéries ; leur influence sur l'environnement intestinal est beaucoup moins importante. Les bacteroides, eubacterium et Streptococci anaerobies, appartiennent au groupe intermédiaire. Dans des conditions normales, elles ne montrent aucune virulence, mais lorsque l'immunité ou la résistance de l'hôte sont affaiblies, elles peuvent provoquer des infections opportunistes.

 

Le Bifidobacterium BB536 protège les personnes âgées de la grippe

Le système immunitaire des personnes âgées est affaibli : elles sont plus vulnérables aux infections. Des chercheurs ont examiné les effets de l'administration de Bifidobacterium BB536 à des personnes âgés sur les taux d'infections, incluant la grippe.
Vingt-sept personnes âgées de 65 ans et plus vivant en maisons de retraite ont été enrôlées dans une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo. Un sachet de poudre de Bifidobacterium BB536 leur a été administré pendant six semaines ; elles ont été vaccinées contre la grippe la troisième semaine de supplémentation. Après évaluation des niveaux des titres des anticorps du vaccin antigrippe à la sixième semaine, les sujets ont été répartis en deux groupes. L'administration de poudre de BB536 a été poursuivie pendant plus de 14 semaines dans l'un des deux groupes, l'autre recevant un placebo. L'incidence de la grippe, de la fièvre, de l'administration d'antibiotiques et les niveaux des titres d'anticorps du vaccin contre la grippe ont été enregistrés au cours de ces 14 semaines.
Les résultats ont montré qu'aucun sujet du groupe prenant le BB536 n'a contracté la grippe, contre cinq dans le groupe placebo, au cours de cette période de 14 semaines. Les sujets à avoir une température de 38 °C ou plus, à être traités par des antibiotiques ont été moins nombreux dans le groupe supplémenté que dans celui sous placebo.

Les résultats des analyses de sang ont montré une activité bactéricide significativement plus élevée des neutrophiles ainsi qu'une activité plus importante des cellules NK à la cinquième semaine d'administration du BB536 par rapport à la pré-administration. Ces effets ont persisté 20 semaines dans le groupe prenant du BB536 et ont diminué dans le groupe placebo à la vingtième semaine.
Par contre, pendant toute la période d'observation, depuis la vaccination jusqu'à la fin de l'étude, aucune modification n'a été constatée dans les niveaux des titres d'anticorps du vaccin contre la grippe dans les deux groupes, indiquant que le Bifidobacterium BB536 n'affecte pas les niveaux de titres d'anticorps du vaccin. Les résultats suggèrent que le Bifidobacterium BB536 stimule le système immunitaire de l'organisme en activant les neutrophiles et les cellules NK, réduisant ainsi les infections comme la grippe chez les personnes âgées2.


Effets physiologiques des bifidobactéries

L'effet physiologique le plus important des bifidobactéries est l'amélioration de l'état de l'intestin, incluant celle de la flore intestinale, l'inhibition des substances putréfiantes intestinales, le soulagement de la diarrhée ou de la constipation. Outre de l'acide lactique, les bifidobactéries produisent de l'acide acétique qui exerce une puissante action bactéricide responsable de la destruction de bactéries nuisibles3.
La consommation de Bifidobacterium longum BB536 augmente de façon significative la proportion de Bifidobacterium dans la microflore intestinale. Dans le même temps, une diminution de l'ammoniac, un produit de putréfaction, a été observée. La consommation de BB536 a également un effet bénéfique chez les sujets ayant tendance à être constipés. Elle augmente la fréquence de leurs selles. L'administration de 1 000 g ou moins de bifidobactéria (B. breve M-16V et B. longum BB536) à des nourrissons prématurés de très petit poids stimule la colonisation par les bifidobactéries et la formation d'une flore de bifidobactéries qui s'accompagne d'une réduction des infections du système intestinal4.

Un effet immunostimulant

bifidus anticorpsLes bifidobactéries induisent la production d'anticorps spécifiques et non spécifiques, d'une résistance non spécifique aux toxines et d'effets antitumoraux. Chez des souris mono-associées à du B. longum BB536, on observe une augmentation de la production d'anticorps anti-B. longum et d'IgA totales avec l'acquisition d'une résistance à l'E. coli pathogène5. L'administration de B. longum BB536 lyophilisé inhibe les cancers ou les foyers de cryptes aberrantes. Lorsque l'on donne un dérivé d'imidazoquinoline à des souris non traitées, elles développent des cancers du foie, des intestins et des glandes mammaires. Cependant, l'administration de B. longum BB536 inhibe les cancers dans tous ces organes ; en particulier, une inhibition totale est obtenue dans le côlon. Lorsque l'on donne du BB536 en association avec du lactulose, on obtient un effet supplémentaire : l'inhibition des foyers de cryptes aberrantes6.

 

Le BB536 soulage les symptômes du rhume des foins

Plusieurs études ont montré l'efficacité de probiotiques dans le traitement d'inflammation allergique et d'allergie alimentaire. Une étude a examiné l'effet d'un yaourt enrichi en BB536 sur la pollinose du cèdre du Japon. 40 sujets avec un historique de pollinose au cèdre du Japon ont été enrôlés dans une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo. Ils ont consommé deux fois par jour pendant 14 semaines un yaourt soit avec 100 g de BB536 ou nature. Les résultats ont montré que le yaourt supplémenté a significativement soulagé les symptômes de rhume des foins par rapport au placebo7. Une autre étude a confirmé ces résultats. Elle a notamment montré que la supplémentation avec du BB536 réduisait significativement les scores des des symptômes allergiques oculaires pendant l'exposition au pollen de cèdre. La prise de médicament a été également nettement diminuée8.

Rhume des foins

Une autre étude a regardé si la microflore fécale d'individus allergiques au pollen de cèdre subissait des fluctuations au cours de la saison pollinique et si une supplémentation avec du BB536 pouvait avoir une incidence. Des sujets sains et des sujets allergiques ont été enrôlés dans une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo qui a duré 28 semaines. Les résultats ont montré que la microflore fécale subissait effectivement des modifications au cours de la saison pollinique chez les sujets allergiques et non chez ceux qui ne l'étaient pas. La supplémentation en BB536 jouait un rôle en maintenant une microflore fécale normale9.

Retrouvez le produit relatif à cet article sur le site www.supersmart.com
-------------------------------------------------------------------------------------

Références :

1. Yoshioka H. et al., Development of the normal intestinal flora and its clinical significance in infants and children, Bifidobacteria and Microflora, 1991, 10(1): 11-17.
2. Suzuki K. et al., Effect of bifidobacterium longum BB536 on prevention of Influenza virus infections of Elderly, Abstract of presentation at the 2006 annual meeting of Japan Society for Bioscience, Biotechnology and Agrochemistry (March 25-28, 2006).
3. Araya-Kojima T. et al., Inhibitory effects of bifidobacterium longum BB536 on harmful intestinal bacteria, Bifidobacteria and Microflora, 1995, 14(2): 59-66.
4. Akyiyama K. et al., Effects of oral administration of Bifidobacterium breve on development of intestinal microflora in extremely premature infants, Acta Neonatological Japonica, 1994, 30: 130-137.
5. Yamazaki et al., Immune response of Bifidobacterium-monoassociated mice, Bifidobacteria and Microflora, 1991, 10: 11-17.
6. Challa A. et al., Bifidobacterium longum and lactulose suppress azoxymethane-induced colonic aberrant crypt foci in rats, Carcinogenesis, 1997, 18: 517-521.
7. Xiao J.Z. et al., Effect of probiotic Bifidobacterium longum BB536 in relieving clinical symptom and modulating plasma cytokine levels of Japanese cedar pollinosis during the pollen season. A randomized double-blind, placebo-controlled trial, J. Invest. Allergol. Clin. Immunol., 2006, 16(2): 86-93.
8. Xiao J.Z. et al., Clinical efficacy of probiotic Bifidobacterium longum for the treatment of symptoms of Japanese cedar pollen allergy in subjects evaluated in an environmental exposure unit, Allergol. Int., 2007 Mar, 56(1): 67-75, e-pub 2007 Jan 29th.
9. Odamaki T. et al., Influence of Bifidobacterium longum BB536 intake on faecal microbiota in individuals with Japanese cedar pollinosis during the pollen season, J. Med. Microbiol., 2007 Oct, 56 (pt10): 1301-8.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Bifidobacterium longum 25 mg

Un excellent complément de Bifidobacterium longum à destination de vos intestins

www.supersmart.com
A découvrir aussi
20-08-2018
La phosphatase alcaline intestinale, une enzyme protectrice...
L’appareil digestif constitue un système complexe qui ne cesse chaque jour de révéler de nouveaux secrets. Depuis une vingtaine d’années, les recherches se multiplient pour...
Lire plus
30-11-2015
La combinaison zinc-carnosine, une action bénéfique sur...
La combinaison moléculaire brevetée de L-carnosine et de zinc liés par chélation a été largement étudiée au Japon pour ses capacités à renforcer la sécrétion...
Lire plus
Format PDF
02-02-2016
Le Saccharomyces boulardii : des effets protecteurs,...
Le Saccharomyces boulardii, une levure probiotique non pathogène, est utilisé depuis plusieurs dizaines d'années en Europe dans le traitement de différents types de diarrhées. Il...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer