Accueil  >  Minceur  >  Les suppléments nutritionnels de...
01-05-2000

Les suppléments nutritionnels de la perte de poids

Pour maigrir, le premier réflexe est de mettre en place une diéte, le second réflexe devrait être la prise de nutriments et de phytonutriments ayant le pouvoir de réduire l'appétit et d'augmenter la dépense énergétique. Quatre substances principales sont à notre disposition : la tyrosine, l'éphédrine, la caféine et la théine. La tyrosine est un acide aminé conditionnellement essentiel, c'est-à-dire que dans certaines situations physiologiques (enfance, sujet âgé, sportif) et pathologiques, cet acide aminé devient essentiel car la capacité de synthèse de tyrosine par l'organisme est insuffisante. L'éphédrine a été découverte en Allemagne en 1896 et introduite aux Etats-Unis en 1926. La plante contenant de l'éphédrine, le Ma Huang (ephedra sinica) a été utilisée en médecine chinoise pendant plus de 5000 ans. Le jus d'éphédra, nommé soma, a été utilisé anciennement, comme boisson source de longévité.
Études sur la Perte de Poids.

Dans une étude, un groupe de sujet faisant une diète de 1OOO calories par jour ont pris pendant 6 mois, soit une association de 20 mg d'éphédrine et de 200 mg de caféine, soit un placebo, une heure avant chaque repas. Ceux qui ont pris pendant 6 mois l'association éphédrine + caféine ont perdu 26 % de poids de plus que ceux qui ont pris un placebo. La moitié des sujets qui ont poursuivi l'association éphédrine + caféine ont encore bénéficié de 13 à 19 % de réduction pondérale par rapport à ceux qui ont pris le placebo.

Dans une autre étude, dans un groupe de femmes suivant le même protocole pendant deux mois, celles qui ont reçu l'association éphédrine + caféine ont bénéficié d'une perte de poids de 20% supérieure à celles qui ont reçu le placebo. De plus, celles qui ont reçu l'éphédrine et la caféine ont perdu 100 % de graisse en plus et 72 % de muscle en moins que celles qui ont reçu le placebo.

Mécanismes biologiques

La tyrosine est le précurseur de la dopa et de la dopamine (facteur de bien être). Elle est le précurseur des catécholamines (adrénaline et noradrénaline). L'adrénaline et la noradrénaline sont les neurotransmetteurs de l'éveil et possèdent des effets satiétogènes, c'est à dire coupe-faim. La prise de tyrosine augmente la synthèse d'adrénaline et de noradrénaline tandis que l'éphédrine induit le relarguage de l'adrénaline et de la noradrénaline par les cellules nerveuses.

L'acide aminé L-tyrosine peut abaisser la dose minimale efficace de l'éphédrine et augmenter son efficacité. La combinaison d'éphédrine et de L-tyrosine diminue l'appétit de 54 % de plus que l'éphédrine seule. Quand la L-tyrosine est combinée à l'éphédrine, une demi-dose d'éphédrine seulement s'avère suffisante pour réduire l'appétit. La tyrosine potentialise aussi les réducteurs de l'appétit des composants du Ma Huang, à savoir la D-norpseudoéphédrine, la D-noréphédrine et la D-pseudoéphédrine La tyrosine est efficace pour réduire les effets du stress probablement en diminuant le relarguage des hormones du stress (cortisol).

La dépense énergétique rapportée à la masse musculaire, est abaissée chez les sujets obèses par rapport aux sujets maigres. Une étude récente confirme que la dépense énergétique diminue avec l'amaigrissement. Une baisse de poids de 10 % entraîne une baisse de la dépense énergétique. L'organisme résiste à la perte de poids et essaye de retourner au poids précédent. Pour cette raison, les phytonutriments qui élèvent la dépense énergétique tout en diminuant l'appétit sont plus efficaces que ceux qui réduisent seulement l'appétit.

Les sujets obèses semblent présenter une moindre thermogenèse induite par la prise du repas. La prise de 30 mg d'éphédrine et de 300 mg d'aspirine permet de corriger cette déficience liée au surpoids. L'élévation de la thermogenèse par l'éphédrine passe par une stimulation indirecte des récepteurs alpha et béta-3 adrénergiques (via l'adrénaline et la noradrénaline).

La synthèse des hormones thyroïdiennes (T3 et T4) nécessitent l'apport en quantité suffisante de leur précurseur, la L-tyrosine. L'usage à long terme de l'éphédrine en activant l'enzyme thyroxine déiodionase, entraîne une augmentation de la conversion de la thyroxine (T4) en triiodothyronine plus active (T3), induisant une élévation de l'AMP cyclique responsable de la hausse de la thermogenèse.

Cet effet d'élévation de la thermogenèse est limité par un rétrocontrôle négatif. En effet, à long terme, l'élévation de l'adrénaline et de la noradrénaline induite par l'éphédrine, entraîne une augmentation de la phosphodiestérase, l'enzyme clivant l'adénosine monophosphate (AMP) cyclique, et donc la rendant inactive, limitant la hausse de la thermogénèse. La prise de caféine de manière concomitante à l'éphédrine permet de pallier cette limitation. En effet, la caféine en inhibant cette phosphodiestérase, supprime le rétrocontrole négatif lié à l'éphédrine et augmente le niveau d'AMP cyclique facteur de thermogénèse. La caféine renforce l'effet thermogénique de l'éphédrine.

La caféine peut être remplacé avantageusement par la théine. En effet, un extrait sec de thé vert peut augmenter la thermogenèse seul et combiné avec l'éphédrine. Utilisé seul chez le rat, l'extrait de thé peut élever de manière dose-dépendante la thermogenèse de 20 à 500 %. Une concentration équivalente de caféine n'a pas d'effet. En combinaison avec l'éphédrine avec une dose modérée d'extrait sec de thé vert augmente aussi la thermogénese de 400 à 500 %. Ceci est à comparer au 200 % d'élévation de la thermogenèse par des concentrations égales de caféine et d'éphédrine. L'extrait de thé vert contient un concentré de polyphénols (principalement des cathéchines) et de la théine. Les polyphénols sont de puissants antioxydants responsables de l'effet santé du thé.

L'éphédrine, la caféine ou la théine, du fait de leur action complémentaire, agissent en synergie pour élever la thermogenèse. Cette élévation de la thermogenèse, à l'origine d'une hausse de la dépense énergétique, participe à la réduction pondérale.

De nombreuses études ont montrées que l'éphédrine permet d'épargner le muscle lors de l'amaigrissement.

L'éphédrine permet de maintenir le niveau protecteur de HDL cholestérol à la normale alors qu'il se réduit avec la perte de poids. Une étude a montré que la prise simultanée d'éphédrine et de caféine augmente le taux de HDL cholestérol de 9 % chez des femmes perdant du poids, alors que l'absence de prise de cette combinaison a entraîné une baisse de 5 % du taux de HDL-cholestérol. Il semble que cette combinaison puisse réduire le risque de pathologies cardiovasculaires.

Bien que la prise à court terme d'éphédrine élève la glycémie de manière dose-dépendante, la prise à long terme d'éphédrine n'élève pas la glycémie et réduit l'insulino-résistance en améliorant la sensibilité à l'insuline. La réduction de l'insulino-résistance abaisse le niveau d'insuline chez les sujets sains. Un taux bas d'insuline est associé à une meilleur longévité tandis qu'un taux élevé d'insuline lié à une insulino-résistance est un facteur de risque cardio-vasculaire.

L'éphédrine réduit la lipogenèse ; elle diminue la conversion des glucides en graisse.

L'éphédrine n'est pas recommandée chez les diabètiques, car elle peut en effet réduire l'œdème lié à la rétention d'eau chez le diabètique. L'éphédrine entraîne une excrétion accrue de l'excès d'eau chez les sujets insulino-dépendants présentant un œdème.

L'éphédrine stimule de manière indirecte les récepteurs béta-3 adrénergiques. Cette stimulation est à l'origine des effets d'épargne musculaire, d'amélioration de l'insulino-sensibilité, d'élévation de la lypolyse et du maintien du niveau de HDL au cours d'un régime.

Absence de toxicité aux doses usuelles

La tyrosine n'entraîne aucune accoutumance. L'éphédrine et le Ma Huang sont des substances relativement saines aux doses habituelles d'utilisation. Des dose répétées d'éphédrine ne montrent pas d'effet cumulatif. L'éphédrine n'induit pas de carcinogenèse. La DL50 (dose létale pour 50% des sujets) pour un homme de 75 kg a été évalué à 2.100 mg d'éphédrine et 23.300 mg de Ma Huang. L'éphédrine et la caféine n'entraînent habituellement pas de dépendance excepté chez les sujets présentant des antécédents de toxicomanie.

Modalités d'utilisation

La prise de L-tyrosine est plus efficace quand on prend simultanément de l'éphédrine et l'éphédrine est plus efficace en association avec la caféine ou la théine. La L-tyrosine, l'éphédrine sous forme de Ma Huang (ephedra sinica) et la théine sous forme d'extrait de thé vert doivent donc être pris ensemble à jeun au moins 15 à 20 minutes avant le petit déjeuner.

De plus, pour que la tyrosine soit efficace, les cofacteurs de la synthèse de noradrénaline et d'adrénaline doivent être apportés en quantité suffisante, en particulier, la vitamine C, les vitamines B6, B9 et B12. Toute diète doit être accompagnée d'une supplémentation globale par un complexe de multivitamines et de multiminéraux sans fer, qui ne peuvent être apportés par l'alimentation.

Il est aussi important de consommer au minimum 400 à 600 mg de magnésium par jour, pour réduire les effets du stress et compenser les effets cardiaques de l'élévation du taux d'adrénaline et de noradrénaline.

La prise de chrome (100 à 400 mcg/j) et la pratique d'une activité physique (au moins 30 minutes par jour) permettent d'épargner la perte de musculature engendrée par toute diète hypocalorique.

La L-phénylalanine, bien qu'elle soit métabolisée par l'organisme en L-tyrosine ne présente pas d'effet réducteur de l'appétit, seule ou en association avec l'éphédrine.

Contre-indications

La prise de L-tyrosine est contre-indiquée dans les cas suivants: grossesse, allaitement, psychose (sauf syndrome déficitaire sous neuroleptiques), manie, hyperthyroïdie, troubles du rythme cardiaque, antécédent d'infarctus, angine de poitrine, hypertension artérielle sévère, phéochromocytome, mélanome malin.
La prise d'éphédrine et de Ma Huang (ephedra sinica) est contre-indiquée dans les situations suivantes : grossesse, allaitement, adénome de la prostate, hypothyroïdie, hyperthyroïdie, dépression, diabètes, insuffisance cardiaque, angine de poitrine, troubles du rythme cardiaque, hypertension sévère, antécédent d'infarctus, toxicomanie, ulcère de l'estomac ou du duodénum.

Intéractions médicamenteuses

La tyrosine ne doit pas être pris avec les Inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO).

L'éphédrine ne doit pas être prise avec les substances suivantes : inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO), la clonidine et les autres alpha2 bloquants (tels que la yohimbine).

Conclusion

En complément d'une diète, une combinaison de tyrosine, de chrome, de Ma Huang (source d'éphédrine) et d'extrait de thé vert (source de théine) s'avère particulièrement efficace pour perdre du poids car tout en réduisant l'appétit, elle augmente la dépense énergétique (qui se réduit avec l'amaigrissement). Ainsi, une association de caféine et d'éphédrine aide la femme à perdre deux fois plus de masse graisseuse et trois quarts moins de masse musculaire comparée à la diète seule. De plus elle permet de maintenir le taux du HDL cholestérol (bon cholestérol qui se réduit avec l'amaigrissement) et améliore la sensibilité à l'insuline à long terme. Le magnésium et le chrome sont deux minéraux à supplémenter au cours de la diète, le premier pour réduire les effets du stress, le second pour aider à réduire la perte de masse maigre.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
05-08-2016
Maigrir sans lever le petit doigt
Voici une solution simple pour brûler des calories sans devoir bouger ou faire des séries d'exercices épuisants. Les chercheurs ont découvert que le corps augmentait...
Lire plus
10-05-2016
J'ai tout essayé, impossible de maigrir
Si vous cherchez à perdre du poids sans y parvenir, c'est sans doute qu'il vous manque un ingrédient. Cet ingrédient, ça peut-être une bonne flore...
Lire plus
06-06-2017
Obésité et surpoids : les effets bénéfiques...
Lutter contre le surpoids et l’obésité est devenu un véritable enjeu de santé publique 1 . Concernant près de 2 milliards de personnes dans le...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer