Accueil  >  Digestion (troubles de la)  >  Extrait de racine de...
01-05-2003

Extrait de racine de réglisse déglycyrrhizinisé (DGL) et ulcères peptiques


Les ulcères peptiques et gastriques sont traités avec succès par la réglisse depuis près d'une centaine d'années. L'extrait de racine de réglisse déglycyrrhizinisé, connu généralement sous le nom de DGL, semble apporter de nombreux bénéfices de la réglisse entière mais sans les effets secondaires causés par l'acide glycyrrhizinique auquel on attribue des problèmes comme de l'hypertension, des oedèmes ou des maux de tête.

Les ulcères peptiques sont caractérisés par une érosion de la paroi mucosale du duodénum (ulcère du duodénum) ou de l'estomac (ulcère gastrique).
Le mécanisme par lequel la réglisse semble exercer son action bénéfique est lié à sa capacité à augmenter la production de prostaglandines dans les cellules endothéliales de l'estomac avec, pour résultat, un effet cyto-protecteur sur la muqueuse gastrique.

DGL et ulcères gastriques

Le DGL donne d'excellents résultats dans le traitement d'ulcères gastriques. Trente-trois patients avec des ulcères gastriques ont été traités pendant un mois avec 760 mg de DGL trois fois par jour ou un placebo. Une réduction significativement plus importante (78%) de la taille de l'ulcère que dans le groupe placebo a été constatée (34%) chez les patients ayant pris de la DGL. Une complète guérison est intervenue chez 44% d'entre eux contre seulement 6% dans le groupe témoin.

D'autres études ont montré que la DGL est aussi efficace que des médicaments comme le Tagamet ou le Zantac dans des traitements de courte ou longue durée de l'ulcère gastrique. Ainsi, dans une étude de comparaison cas par cas avec le Tagamet, 100 patients ont reçu trois fois par jour entre les repas 760 mg de DGL ou du Tagamet (200 mg trois fois par jour et 400 mg au moment du coucher). Le pourcentage de guérison était le même dans les deux groupes après six et douze semaines de traitement. Cependant, il faut souligner que le Tagamet est associé à une certaine toxicité alors que ce n'est pas le cas de la DGL.
Les ulcères gastriques sont souvent le résultat de consommation d'alcool, de prise d'aspirine ou de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), de caféine ou d'autres facteurs diminuant l'intégrité de la paroi gastrique.

Le DGL diminuant les saignements gastriques provoqués par l'aspirine, il est fortement recommandé pour prévenir des ulcères gastriques chez des patients recevant un traitement de longue durée avec des médicaments comme l'aspirine, les AINS ou des corticostéroïdes.

DGL et ulcères duodénaux

Le DGL a également montré son intérêt dans le traitement d'ulcères duodénaux. Ainsi, quarante patients atteints d'ulcères duodénaux chroniques depuis quatre à douze ans et ayant fait plus de six rechutes au cours de l'année précédente ont été traités avec du DGL.
Tous ces patients avaient été envoyés en chirurgie à cause de douleurs incessantes, parfois accompagnées de vomissements fréquents, malgré un traitement par de puissants médicaments.

Une moitié des patients a reçu quotidiennement pendant huit semaines trois grammes de DGL, l'autre moitié 4,5 grammes pendant seize semaines.
Des améliorations substantielles sont apparues chez tous les patients, généralement en cinq à sept jours et aucun d'eux n'a eu recours à la chirurgie pendant l'année qui a suivi le traitement. Les deux dosages ont été efficaces, mais le plus élevé l'était davantage.
L'effet du DGL a été comparé à ceux d'antiacides ou de la Cimétidine chez 874 patients atteints d'ulcères duo-dénaux chroniques. 91% des ulcères ont guéri en 12 semaines et il n'y avait pas de différence de taux de guérison entre les différents groupes de traitement.
Cependant, il y a eu moins de rechutes parmi les patients traités par le DGL (8,2%) que dans ceux ayant pris de la Cimétidine (12,9%) ou des antiacides (16,4%).


Berstad K and Berstad A : “Helicobacter pylori infection in peptic ulcer disease”. Scand Gastroenterol 28 :561-7,1993.
Sarker SA and Gyr K : “Non-immunological defense mechanisms of the gut “. Gut J Gastroenterol 13 :753-9,1992.
Levenstein S : "”Peptic ulcer at the end of the 20th century : Biological and psychological risk factors”. Can J Gastroenterol 13 :753-9,1999.
Weil J. et al. : “Prophylactic aspirin and risk of peptic ulcer bleeding”. BMJ 310 :827-30,1995.
Parasher G et al. : "”Smoking and peptic ulcer in the Helicobacter pylori era”. Eur J Gastroenterol Hepaol 12 :843-53, 2000.
Marle J. et al. : “Deglycyrrhizinised liquorice (DGL) and the renewal of rat stomach eptithelium “. Eur J Pharm, 72 :219,1981.
Morgan Ag, et al. : “Comparison between cimetidine and Caved-S in the treatment of gastric ulceration, and subsequent maintenance therapy”. Gut 23 : 545-51, 1982.
Kassir ZA : “Endoscopic controlled trial of four drug regimens in the treatment of chronic duodenal ulceration”. Irish Med J 78 :153-6, 1985.
Turpie AG, et al. : “Clinical trial of deglycyrrhizinate liquorice in gastric ulcer”. Gut 10 :299-303, 1969.
Rees WDW, et al. : “Effect of deglycyrrhizinated liquorice on gastric mucosal damage by aspirin”. Scand J Gastroenterol 14 :605-7, 1979.
Tewari SN et al. : “Deglycyrrhizinated liquorice in duodenal ulcer “. Practitioner 210 : 820-5, 1972.
Beil W, et al. : “Effects of flavonoids on parietal cell acid secretion, gastric mucosal prostaglandin production and Helicobacter pylori growth“. Arzneim Forsch 45 :697-700, 1995.
Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander le nutriment évoqué dans cet article
DGL 500 mg

Un extrait de racine de réglisse déglycyrrhinisée (DGL) pour la protection de l’estomac

www.supersmart.com
A découvrir aussi
20-08-2018
La phosphatase alcaline intestinale, une enzyme protectrice...
L’appareil digestif constitue un système complexe qui ne cesse chaque jour de révéler de nouveaux secrets. Depuis une vingtaine d’années, les recherches se multiplient pour...
Lire plus
30-11-2015
La combinaison zinc-carnosine, une action bénéfique sur...
La combinaison moléculaire brevetée de L-carnosine et de zinc liés par chélation a été largement étudiée au Japon pour ses capacités à renforcer la sécrétion...
Lire plus
Format PDF
02-02-2016
Le Saccharomyces boulardii : des effets protecteurs,...
Le Saccharomyces boulardii, une levure probiotique non pathogène, est utilisé depuis plusieurs dizaines d'années en Europe dans le traitement de différents types de diarrhées. Il...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer