Accueil  >  Nutrition cérébrale  >  Les vertus insoupçonnées des...
06-03-2019

Les vertus insoupçonnées des champignons

champignons 140 000, c’est le nombre de champignons différents estimés sur la surface du globe1. Pourtant, seul 10% d’entre eux sont actuellement connus et caractérisés par la communauté scientifique. Certains de ces champignons se démarquent des autres en raison de leur goût bien particulier. Si ces derniers sont très appréciés en cuisine, certains champignons sont également prisés depuis plusieurs siècles pour leur intérêt thérapeutique. En effet, plusieurs champignons sont préconisés pour leurs vertus pour la santé dans les médecines traditionnelles asiatiques. On leur attribue de nombreux effets bénéfiques au sein de l’organisme, dont des activités antioxydante, anti-tumorale, anti-virale, anti-cancéreuse, anti-inflammatoire, anti-microbienne, anti-diabétique, ou encore une action pour l’immunomodulation2. Cela explique l’augmentation du nombre d’études portant sur les champignons et leur intérêt en supplémentation à des fins préventives ou curatives. Faisons le point sur certaines découvertes majeures pour mieux comprendre cet engouement pour les champignons.

1. Des propriétés exceptionnelles pour l’organisme

En plus de présenter des goûts atypiques, les champignons possèdent un grand intérêt nutritionnel en raison de leur composition unique. Bien que celle-ci diffère en fonction de l’espèce, les champignons sont généralement une excellente source en certains nutriments clés pour l’organisme. Ils apportent notamment des fibres alimentaires, des minéraux et des vitamines. Au-delà de cette composition nutritionnelle exceptionnelle, les champignons renferment également plusieurs composants bioactifs. A l’origine de leurs nombreux bienfaits pour la santé, ces derniers sont des polyssacharides spécifiques, c’est-à-dire des polymères de molécules de sucres qui vont avoir une action bénéfique au sein de l’organisme. Parmi ces polysaccharides, la famille des β-glucanes (bêta-glucanes) est la plus connue. On en distingue plusieurs formes que l’on retrouve sous différents termes scientifiques en fonction de l’espèce du champignon: schizophyllan, lentinan, grifolan, PSP (polysaccharide–peptide complex), ou encore PSK (polysaccharide–protein complex).

2. Des atouts pour le système immunitaire

Les champignons comme modulateurs d’immunité
Les champignons doivent leur vertus à leur composition exceptionnelle. Certains composants bioactifs sembleraient notamment avoir un impact positif sur le système immunitaire, en stimulant les défenses naturelles de l’organisme. C’est en tout cas ce que révèlent plusieurs études ayant porté sur l’action des champignons comme immunomodulateurs, ou modulateurs d’immunité1,3,4. D’après ces travaux, certains polysaccharides présents dans les champignons peuvent stimuler directement et indirectement plusieurs cellules du système immunitaire : lymphocytes T, lymphocytes B, Natural Killer, neutrophiles, macrophages. Cette action implique différents récepteurs cellulaires connus pour leur rôle dans la réponse immunitaire, comme la dectine-1, ou encore les TLR2. En se fixant à ces récepteurs, les β-glucanes des champignons vont engendrer différents effets sur le système immunitaire. L’objectif des chercheurs est désormais de distinguer le rôle spécifique que pourrait jouer chaque champignon dans la réponse immunitaire. Cela pourrait ouvrir la voie à des traitements personnalisés pour stimuler les systèmes de défenses de l’organisme. De plus, cette action immunomodulatrice confère également aux polysaccarides une activité anti-tumorale. Autant dire que les champignons n’ont pas fini de dévoiler tous leurs secrets !

Le rôle anti-inflammatoire des champignons
En 2014, une étude parue dans la revue Food Chemistry5 a porté sur l’action anti-inflammatoire des champignons. Ces derniers pourraient en effet être une alternative naturelle intéressante pour lutter contre les réactions inflammatoires. Ces travaux sont d’autant plus importants que les inflammations sont de plus en plus fréquentes ces dernières années. Pour évaluer l’intérêt des champignons, les chercheurs ont analysé plusieurs espèces dont le champignon de Paris (Agaricus bisporus), le shiitake (Lentinus edodes), l’enoki (Flammulina velutipes), et le pleurote en huître (Pleurotus ostreatus). Chaque champignon a été étudié grâce à plusieurs mesures dont le potentiel d’inhibition de la production d’oxyde nitrique et de TNF-α. Grâce à ces analyses, les chercheurs ont pu mettre en évidence l’activité anti-inflammatoire des champignons. Celle-ci semblerait d’ailleurs plus importante pour le shiitake, l’enoki et le pleurote en huître. Bien que des études complémentaires soient nécessaires pour confirmer ces résultats, ces derniers sont très encourageants et ouvrent la voie à des traitements anti-inflammatoires à base de champignons. C’est pourquoi certains champignons sont désormais proposés sous forme de complément alimentaire présentant une concentration renforcée en principes actifs. Cela permet notamment de capitaliser sur les bienfaits du shiitake et du champignon de Paris.

3. Un potentiel thérapeutique pour le traitement de certaines maladies

Plusieurs applications médicinales possibles
Les nombreux travaux effectués ces dernières années sur les champignons ouvrent la voie à de multiples applications thérapeutiques. Si on a évoqué le rôle anti-inflammatoire des champignons, ces derniers pourraient également être préconisés dans d’autres cas. En effet, le pouvoir antioxydant de certains champignons pourrait être un atout non négligeable pour limiter les dommages causés par les radicaux libres, et ainsi lutter contre le vieillissement cellulaire. Plus récemment, une étude a porté sur leur intérêt thérapeutique dans le cadre de maladies neurodégénératives2. Les résultats de ces travaux sont très encourageants, grâce à la découverte d’une action insoupçonnée des champignons sur les cellules cérébrales. Cette découverte pourrait constituer une avancée majeure, d’autant plus que les maladies neurodégénératives et les cas de démences augmentent de façon exponentielle ces dernières années. Parmi ces maladies, la maladie d’Alzheimer reste la plus fréquente. D’ici 2020, il est estimée que 42 millions de personnes à travers le monde pourraient être touchés par cette affection. Malheureusement, les solutions thérapeutiques actuelles restent encore aujourd’hui insuffisantes. C’est pourquoi les recherches se multiplient pour prévenir et limiter les symptômes des maladies neurodégénératives. Et si les champignons pouvaient être une alternative naturelle efficace ? C’est ce laisse à penser une nouvelle étude parue en 2017 dans la revue Journal of Medicinal Food2.

L’utilisation du reishi pour lutter contre la dégénérescence des neurones
Lors de cette étude, les chercheurs se sont notamment intéressés au reishi (Ganoderma lucidum), une espèce de champignon utilisée depuis plusieurs siècles dans les médecines traditionnelles chinoises et japonaises. Les travaux des chercheurs ont permis de mettre en évidence une action intéressante de ce champignon pour le cerveau. En effet, leurs résultats ont révélé que des extraits de reishi pourraient protéger les synapses, qui sont les zones de contact entre deux neurones impliquées dans la transmission du message nerveux. Cet effet protecteur pourrait s’expliquer par une atténuation de la synaptotoxicité et de la mort des cellules nerveuses induites par les plaques de bêta-amyloïde. Ce phénomène est connu pour survenir tout particulièrement lors de la maladie d’Alzheimer. D’autres résultats ont quant à eux montré que le reishi pourrait être associé à une diminution des bêta-amyloïdes au niveau du cerveau ainsi qu’une augmentation de l’activité antioxydante. Bien que des travaux complémentaires soient nécessaires pour confirmer ces avancées, ces premiers résultats donnent un nouvel espoir pour les patients et les familles de malades. En attendant la publication de nouvelles données, le reishi est d’ores et déjà disponible sous forme de complément alimentaire à des fins préventives.

> Sources :
1. S. Wasser, Medicinal mushrooms as a source of antitumor and immunomodulating polysaccharides, Applied Microbiology and Biotechnology, November 2002, Volume 60, Issue 3, pp 258–274.
2. Phan Chia-Wei, David Pamela, and Sabaratnam Vikineswary, Edible and Medicinal Mushrooms: Emerging Brain Food for the Mitigation of Neurodegenerative Diseases, Journal of Medicinal Food, January 2017, 20(1): 1-10.
3. Peter Roupas et al., The role of edible mushrooms in health: Evaluation of the evidence, Journal of Functional Foods, Volume 4, Issue 4, October 2012, Pages 687–709.
4. Lu Ren et al., Antitumor activity of mushroom polysaccharides: a review, Food Funct., 2012,3, 1118-1130.
5. Dhanushka Gunawardenab et al., Anti-inflammatory effects of five commercially available mushroom species determined in lipopolysaccharide and interferon-γ activated murine macrophages, Food Chemistry, Volume 148, 1 April 2014, Pages 92–96.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Champex® 250 mg

Extrait d'Agaricus bisporus, puissant détoxiquant et déodorisant interne.

www.supersmart.com
Reishi Extract 500 mg

Le « champignon de l’immortalité » en extrait normalisé en principes actifs

www.supersmart.com
AHCC 500 mg

Le plus puissant et le mieux validé des suppléments immunostimulants

www.supersmart.com
A découvrir aussi
10-10-2016
Les incroyables vertus polyvalentes du curcuma (2/2)
En Inde, le curcuma est utilisé pour traiter toute une variété d'indispositions incluant des problèmes gastro-intestinaux, des troubles inflammatoires, des maux de tête, des infections...
Lire plus
28-06-2017
Nutrition : comment bien nourrir son cerveau...
Véritable centre de contrôle de notre système nerveux central, notre cerveau doit traiter quotidiennement des millions d’informations. Face à ce flux permanent de données, cet...
Lire plus
10-07-2017
Le magnésium : un nouvel anti-inflammatoire ?
Jusqu’à aujourd’hui, on connaissait principalement le magnésium comme un minéral essentiel pour l’équilibre nerveux, la fonction musculaire, la régulation cardiaque ou encore la santé osseuse....
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer