Accueil  >  Sexualité  >  Protodioscine : des effets...
15-03-2016

Protodioscine : des effets bénéfiques pour la femme comme pour l'homme

Protodioscine Tribulus Le Tribulus terrestris est utilisé pour traiter les problèmes sexuels des femmes et des hommes. Son efficacité à augmenter les niveaux de testostérone, à renforcer la qualité et la motilité des spermatozoïdes ainsi qu'à augmenter la libido et les performances sexuelles a fait l'objet de nombreuses études chez l'animal comme chez l'homme. Il doit ses effets bénéfiques essentiellement à la protodioscine, l'un de ses principes actifs.

Le Tribulus terrestris est utilisé depuis des siècles comme plante médicinale dans les médecines chinoise et ayurvédique et, peut-être, même en Europe depuis presque aussi longtemps.
Dans la tradition chinoise, le Tribulus trouve sa place dans le traitement de problèmes comme une irritation de la peau, une production insuffisante de lait, des démangeaisons oculaires ou des troubles du système urinaire ou reproducteur de l'homme comme de la femme1. En Inde, il est apprécié comme aphrodisiaque et pour ses effets bénéfiques sur le système urinaire2. Il est également considéré comme un tonique et, dans une étude, entrant dans une préparation ayurvédique, le Tribulus a été utilisé pour traiter 50 patients se plaignant de léthargie, de fatigue et de manque d'intérêt pour les activités quotidiennes. Les résultats ont montré une amélioration globale de ces symptômes de 45 %3.

La protodioscine, le composant le plus actif

Le Tribulus terrestris contient :
    - des stéroïdes saponines de type furostanol comme la dioscine, la diosgénine et la protodioscine. Cette dernière est considérée comme ayant la plus forte activité biologique ; le Tribulus terrestris lui doit probablement la majeure partie de son efficacité, notamment, celle d'augmenter les niveaux de testostérone et d'améliorer la fertilité4;
    - des phytostérols comme les bêta-sitostérols, importants pour la bonne santé de la prostate.

Augmente les niveaux de testostérone

Dans le milieu des années 1970, des chercheurs d'un institut de recherche de Sofia en Bulgarie ont démontré que le Tribulus augmenterait indirectement les niveaux de testo-stérone en élevant ceux d'une autre hormone, l'hormone lutéinisante (LH). Celle-ci est produite par la glande pituitaire et joue un rôle de régulation de la production de la testostérone.
250 mg d'un extrait de Tribulus terrestris ont été donnés trois fois par jours à 8 femmes et 8 hommes apparemment en bonne santé. Les résultats ont montré :
    - des niveaux de testostérone trois fois plus élevés chez les hommes ;
    - des niveaux d'estradiol multipliés par 5 chez les hommes. Ils ont beaucoup moins augmenté chez les femmes mais la différence était toutefois significative ;
    - l'hormone lutéinisante (LH) avait augmenté de façon substantielle chez les femmes et les hommes ;
    - l'hormone stimulant le follicule (la FSH) s'était élevée de façon importante chez les femmes.
La supplémentation ne semble pas avoir perturbé le mécanisme normal de régulation hormonal et les niveaux des hormones étudiées ne pas avoir dépassé des niveaux physiologiques. Lorsqu'au début de l'étude les niveaux de testostérone sérique étaient en dessous de la normale, la supplémentation les a ramenés à des niveaux physiologiques. Par contre, chez les sujets ayant des niveaux initiaux normaux, le traitement n'a provoqué aucun changement5.

Stimule la libido

Le Tribulus terrestris agit en relâchant les muscles lisses et en augmentant le flux sanguin dans le corps caverneux. Le corps caverneux est une boule spongieuse constituée de tout petits nerfs entourés de vaisseaux sanguins. Le corps caverneux devient actif lorsqu'il est gorgé de sang au cours de l'excitation sexuelle. Sa stimulation est dépendante de la relaxation des muscles génitaux. L'oxyde nitrique et son métabolite, le GMP cyclique, jouent un rôle prédominant dans la relaxation des muscles génitaux et, par suite, dans l'augmentation du flux sanguin vers le corps caverneux.
L'effet relaxant du Tribulus terrestris, observé sur des animaux, est probablement dû à une libération d'oxyde nitrique par les terminaisons nerveuses6. Une étude sur des rongeurs montre que le Tribulus est un aphrodisiaque efficace. Le comportement sexuel et la pression intracaverneuse (flux sanguin à l'intérieur du corps caverneux) ont été étudiés chez des rats castrés ou normaux pour comprendre de quelle manière le Tribulus stimule l'excitation sexuelle. Chez les animaux ayant reçu du Tribulus, le poids de la prostate et la pression intracaverneuse avaient augmenté. Le comportement sexuel était légèrement à modérément amélioré, les preuves étant apportées par une augmentation de la fréquence des rapports sexuels. Les chercheurs en ont conclu que l'extrait de Tribulus semblait posséder une action aphrodisiaque probablement due à sa capacité à augmenter les niveaux de testostérone7.
Dans le cadre d'une étude ouverte8, lorsque l'on donne 750 mg par jour d'un extrait de Tribulus terrestris à 212 patients avec une libido diminuée, 85 % d'entre eux constatent une augmentation de leur désir sexuel au bout de 30 jours et 94 % après 60 jours. 1 500 mg quotidiens d'un extrait de Tribulus terrestris ont considérablement amélioré en 30 jours la libido affaiblie de 12 sujets. Dans une autre étude, des résultats similaires sont obtenus chez 27 sujets d'un groupe de 36 patients avec une prostatite chronique et une libido diminuée.

Améliore la fertilité de l'homme

Le Tribulus favorise une amélioration de la motilité des spermatozoïdes, renforçant ainsi la fertilité. Une étude en double aveugle contrôlée contre placebo a été conduite en Indonésie sur 30 sujets. Ils ont reçu pendant 60 jours 500 mg de Tribulus trois fois par jour ou un placebo. Le volume d'éjaculation, la concentration en spermatozoïdes et d'autres paramètres ont été évalués avant et après la supplémentation.
Dans le groupe traité, le pourcentage de spermatozoïdes avec une réaction normale de l'acrosome (partie antérieure du spermatozoïde qui pénètre dans l'ovule) a augmenté, de même que celui de spermatozoïdes sans motilité a diminué. Les sujets prenant du Tribulus terrestris ont également ressenti une augmentation de leur désir sexuel et ont eu des rapports plus fréquents. Aucun effet secondaire n'a été rapporté. Les scientifiques en ont conclu que la prise de 500 mg de Tribulus terrestris trois fois par jour pendant deux mois restaurait efficacement les fonctions des spermatozoïdes telles que la motilité9.
Chez des hommes auxquels des varicocèles avaient été enlevées chirurgicalement, 90 jours de traitement avec 1 500 mg d'un extrait de Tribulus terrestris ou 60 jours avec 750 mg ont également amélioré de façon significative la motilité des spermatozoïdes. Chez les sujets prenant la plus forte dose, une augmentation du volume d'éjaculation a également été observée10. Chez des hommes avec une oligospermie, une supplémentation de 60 jours avec 1 500 mg quotidiens d'un extrait de Tribulus terrestris a augmenté le volume d'éjaculation, le nombre et la motilité des spermatozoïdes11.

Stimule la fertilité de la femme

Dans une étude ouverte, un groupe de 36 femmes avec un cycle menstruel dépourvu d'ovulation a reçu quotidiennement 750 à 1 500 mg d'un extrait de Tribulus terrestris entre les 5e et 14e jours de leur cycle. Le traitement a normalisé l'ovulation chez 67 % des femmes traitées et des grossesses se sont produites chez 6 % d'entre elles. Dans un groupe parallèle de 62 femmes testant un médicament ciblant le même problème d'absence d'ovulation, 39 % d'entre elles ont vu leur ovulation se normaliser et sont devenues enceintes et 35 % ont normalisé leur ovulation sans être enceintes. Il est clair que l'effet du Tribulus est plus modéré que celui du médicament. Cependant, il n'a provoqué aucun effet secondaire indésirable alors que le médicament en a causé chez 38 % des sujets12.

Soulage les symptômes liés à la ménopause

Dans la même étude, 50 femmes d'un autre groupe - 26 naturellement ménopausées et 24 à la suite de l'ablation des ovaires - ont reçu 500 à 750 mg d'un extrait standardisé de Tribulus terrestris, en traitement d'entretien après des doses plus élevées. Le protocole de cette étude était croisé, chaque femme prenant tour à tour l'extrait ou le placebo de telle sorte qu'à la fin de l'étude les 50 femmes avaient expérimenté les deux traitements. Toutes les femmes de ce groupe d'étude souffraient des symptômes classiques de la ménopause, incluant bouffées de chaleur, suées, dépression, hyperexcitabilité, insomnies, anxiété, modification de la pression sanguine et de l'électrocardiogramme ainsi que des problèmes de libido chez la majeure partie d'entre elles. Le Tribulus terrestris a apporté des améliorations tangibles chez 98 % des femmes alors que le placebo n'apportait aucun soulagement.


Références :
1. Bensky D. et al., Chinese Herbal Medicine Materia Medica, Eastland Press, Seattle, 1986, 607-8.
2. Kapoor L.D., CRC Handbook of Ayurvedic Medicinal Plants, CRC Press, Boca Raton, 1990, 325.
3. Jayaram S. et al., Tribulus Indian Drug, 1993, 30(10) : 498-500.
4. De Combarieu E. et al., Furostanol saponins from Tribulus terrestris, Filoterapia, 2003 Sep, 74(6): 583-91.
5. Milanov S. et al., Tribestan effect on concentration of some hormones in serum of healthy volunteers, Med-biol. Inf., 1985, 4: 27-9.
6. Adaikan P.G. et al., Proerectile pharmacological effects of Tribulus terrestris extract on the rabbit corpus cavernosum, Ann. Acad. Med. Singapore, 2000 Jan, 29(1): 22-6.
7. Gauthaman K. et al., Aphrodisiac properties of Tribulus terrestris extract (Prodioscin) in normal and castrated rats, Life Scie., 2002 Aug 9, 71(12): 1385-96.
8. Kumanov F. et al., Clinical trial of the drug Tribestan, Savr. Med., 1982, 4: 211-15.
9. Setiawan L., Tribulus terrestris extract improves spermatozoa reaction in subjects diagnosed with oligoastheno-teratospermia, Airlangga University, Surabaya, Indonesia, 1996.
10. Protich M. et al., Clinical trial of the drug Tribestan in infertiles men, Akish Ginekol., 1983, 22(4): 326-9.
11. Viktorov et al., Clinical investigation on tribestan in males with disorders in the sexual function, Med. Biol. Inf., 1982.
12. Zarkova S., Tribestan : Experimental and Clinical Investigations, Chemical Pharmaceutical Research Institute, Sofia, 1983.
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Tribulus Terrestris 500 mg

Un aphrodisiaque naturel et ayurvédique capable d’améliorer les performances

www.supersmart.com
A découvrir aussi
12-11-2013
Mélatonine : un somnifère naturel
L'Union Européenne a enfin autorisé un produit naturel qui aide à mieux dormir : la mélatonine. Si vous me demandez mon avis, les personnes qui...
Lire plus
02-03-2002
DHEA l'hormone du mieux-vivre Ce que votre...
Cet ouvrage fait le point sur l'état de la recherche, et répond aux questions que vous vous posez sur les réels pouvoirs de la DHEA...
Lire plus
23-06-2015
Une sexualité épanouie avec des aphrodisiaques naturels
Depuis la nuit des temps, les hommes ont cherché dans les plantes les moyens de stimuler ou de réveiller leur sexualité. Tongkat ali, yohimbe, zallouh,...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer