Accueil  >  Digestion, Confort gastro-intestinal et bucco-dentaire  >  Soulager naturellement brûlures d'estomac...
01-07-2010

Soulager naturellement brûlures d'estomac et remontées acides occasionnelles

reflux gastro-œsophagienLe reflux gastro-œsophagien se produit lorsque les sucs digestifs contenant de l'acide remontent de l'estomac à l'œsophage. Il provoque souvent une sensation de brûlure au creux de l'estomac qui irradie derrière le sternum. Il est plus fréquent après les repas ou lorsque l'on est allongé. On pense que 30 à 45 % de la population occidentale présente des symptômes de reflux gastro-œsophagien au moins une fois par mois et 5 à 10 % quotidiennement. Le reflux gastro-œsophagien chronique prédispose à des risques plus élevés de cancer des voies digestives supérieures. Des études cliniques ont montré que le d-limonène, extrait d'écorce d'orange, soulage les brûlures d'estomac et les remontées d'acide occasionnelles. Le d-limonène a également une activité chimio-préventive établie contre différents types de cancers. Il a également été utilisé pour dissoudre le cholestérol dans des calculs biliaires.

 

Dans l'estomac, les aliments sont partiellement digérés par l'acide et les enzymes gastriques. Les muscles de l'estomac poussent normalement le contenu acide partiellement digéré dans l'intestin grêle où la digestion doit se poursuivre. Dans les cas de reflux, le contenu acide de l'estomac circule en sens inverse et se retrouve dans l'œsophage, causant inflammation et lésions.

 

Le d-limonène soulage les brûlures d'estomac et le reflux gastro-œsophagien occasionnels

 

Le d-limonène est l'un des terpènes les plus communs dans la nature. C'est le principal constituant des huiles de plusieurs agrumes (orange, citron, mandarine et pamplemousse). On a montré que le d-limonène soulage efficacement les brûlures d'estomac et les reflux gastro-œsophagiens occasionnels. Dans une étude clinique, dix-neuf adultes souffrant de brûlures d'estomac ou de reflux gastro-œsophagien chroniques ont été invités à utiliser du d-limonène pour soulager leurs symptômes. Tous les sujets avaient des antécédents de brûlures d'estomac ou de reflux gastro-œsophagien, la sévérité de leur symptômes allant de légers à modérés jusqu'à sévères depuis au moins les cinq dernières années. Avant de prendre du d-limonène, on a demandé aux sujets de classer la fréquence et la sévérité de leurs symptômes sur une échelle allant de 1 à 10. 1 correspondant au soulagement complet et 10 à des symptômes sévères et/ou douloureux se manifestant chaque jour. Au départ, la plupart des participants ont classé la sévérité et le rythme de leurs symptômes à 5 ou plus. Les sujets ont pris un jour sur deux ou quotidiennement 1 000 mg de d-limonène. La sévérité des symptômes a été évaluée chaque jour. Le second jour de la prise du d-limonène, 32 % des participants ont ressenti un soulagement significatif de leurs symptômes. Ce soulagement a augmenté graduellement tout au long de la supplémentation. Après quatorze jours de prise de d-limonène, 89 % des participants ont obtenu un soulagement total de leurs symptômes1. Dans une étude en double aveugle, contrôlée contre placebo, treize participants souffrant de brûlures d'estomac/de reflux gastro-œsophagien, de sévères/modérés à sévères, ont reçu de façon aléatoire du d-limonène ou un placebo. Sept participants ont reçu 1 000 mg de d-limonène un jour sur deux ou quotidiennement tandis que les six autres recevaient un placebo. d-limonèneAu quatrième jour, 29 % des sujets prenant du d-limonène ont vu la sévérité de leurs symptômes significativement s'alléger contre aucun soulagement dans le groupe sous placebo. Après quatorze jours, les symptômes étaient totalement soulagés chez 86 % des sujets prenant du d-limonène contre 29 % de ceux sous placebo. Les résultats de ces deux études suggèrent que les effets bénéfiques du d-limonène semblent se développer avec le temps, les meilleurs résultats apparaissant avec la prise d'un régime de dix gélules. Le mécanisme d'action du d-limonène permettant de soulager les brûlures d'estomac n'est pas bien connu. On suppose que le d-limonène, étant plus léger que l'eau, flotte à la surface des sucs gastriques. Lorsque le contenu de l'estomac se vide dans l'intestin, il recouvre et protège la paroi de l'estomac, diminuant ainsi ses contacts avec les sucs digestifs acides. Lorsque les aliments sont digérés, ils peuvent créer une « écume » dans l'estomac. Le d-limonène peut agir en diminuant la production de cette écume et augmenter la densité du contenu de l'estomac, facilitant ainsi son vidage dans l'intestin grêle et limitant le risque qu'il puisse occasionnellement refluer dans l'œsophage.

 

Le d-limonène dissout les calculs biliaires

 

In vitro, le d-limonène dissout des calculs biliaires humains en deux heures. Chez des animaux, une perfusion de d-limonène dissout et désintègre les calculs biliaires qui sont excrétés par la voie biliaire principale. Chez des patients ayant été opérés de calculs biliaires, la perfusion de 20 ml de d-limonène un jour sur deux a dissous les calculs biliaires ayant échappé à l'opération. Chez certains patients, la dissolution des calculs biliaires se produit après seulement trois perfusions2.

 

Le d-limonène a une activité anticancéreuse

 

La capacité du d-limonène à inhiber la croissance de cellules cancéreuses est étudiée depuis 1997. En laboratoire, on a constaté qu'il est capable de stopper la croissance de cancers du foie, du côlon, du pancréas et de l'estomac. Sur des modèles animaux, on a montré que le d-limonène induit l'action des enzymes hépatiques de phase I et de phase II, favorisant l'élimination des toxines3. Il prévient ainsi l'interaction des produits chimiques carcinogènes avec l'ADN. Le d-limonène peut également montrer des propriétés immunomodulatrices. Dans une étude animale, on a observé une augmentation de la survie de souris atteintes d'un lymphome et placées sous une alimentation riche en d-limonène. La phagocytose, l'activité microbicide, la production d'acide nitrique ont également été accrues4. Quelques études de cas ont montré la capacité du d-limonène à suspendre la progression de cancers pendant plusieurs mois. Une étude épidémiologique a rapporté que des personnes sans carcinome cellulaire épithélial consommaient significativement plus d'écorces de citron riches en d-limonène que celles ayant des carcinomes cellulaires épithéliaux. De plus, une relation dose-dépendante a été observée entre la présence la plus importante d'écorce de citron dans l'alimentation et la réduction du risque de carcinome cellulaire cutané. Les auteurs de l'étude ont conclu que la consommation d'écorce de citron, une source alimentaire importante de d-limonène, pourrait avoir un effet potentiel préventif sur le carcinome cellulaire squameux5.

 

Retrouvez le produit relatif à cet article (d-Limonène) sur le site www.supersmart.com

 

------------------------------------------------------------------------------

Références :

 

1. Willette R. C. Barrow L. et al., Purified d-limonene : an effective agent for the relief of occasional symptoms of heartburn. Data unpublished. 2003.

2. Igimi H. et al., The use of d-limonene preparations as dissolving agent of gallstones. Gastroenterol. jpn 1992 ; 27:536-545.

3. Van der logt E. M. et al., Effects of dietary anticarcinogens and non steroidal anti-inflammatory drugs on rats gastrointestinal UDP glucuronosyltransferases. Anticancer Res. 2004 ; 24 : 843-849.

4. Del Toro-Arreola S. et al., Effect of d-limonene on immune response in BALB/c mice with lymphoma. Int. Immunopharmacol. 2005 ; 5:829-838.

5. Hakim I. A. et al., Citrus peel use is associated with reduced risk os squamous cell carcinoma of the skin. Nutr. Cancer 2000 ; 37 : 161-168.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Zinc L-carnosine

Une combinaison naturelle de L-carnosine et de zinc, à prendre avec vos repas

www.supersmart.com
DGL 500

Un extrait de racine de réglisse déglycyrrhinisée (DGL) pour la protection de l’estomac

www.supersmart.com
A découvrir aussi
10-10-2016
Les incroyables vertus polyvalentes du curcuma (2/2)
En Inde, le curcuma est utilisé pour traiter toute une variété d'indispositions incluant des problèmes gastro-intestinaux, des troubles inflammatoires, des maux de tête, des infections...
Lire plus
22-02-2017
Lutter contre la constipation chronique et garder...
A l’époque de Louis XIV, grand constipé devant l’éternel, les médecins qui le suivaient avaient pris pour habitude de lui demander « Comment allez-vous ?...
Lire plus
29-01-2018
Cette bactérie provoque 600 000 cancers chaque...
Chaque année, près de 750 000 personnes meurent d’un cancer de l’estomac, l’un des cinq cancers les plus meurtriers. La raison principale ? Une bactérie...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer