Accueil  >  Vitamines  >  Vitamine K et santé...
01-12-2009

Vitamine K et santé à long terme

Vitamine KUne récente étude a analysé l'importance de la vitamine K dans la survie à court terme ainsi que dans les maladies chroniques et la santé à long terme. Les chercheurs ont investigué une théorie connue comme la théorie de la sélection qui suggère que lorsqu'il y a une pénurie de micronutriments dans l'organisme, les micronutriments sont utilisés pour les fonctions physiologiques nécessaires à la survie à court terme, au détriment de celles liées à la santé à long terme et aux maladies liées au vieillissement, incluant l'ostéoporose, l'athérosclérose ou le cancer.
Dans cette étude, les chercheurs ont évalué chez des souris onze protéines dépendantes de la vitamine K pour établir l'effet du statut fonctionnel de chacune de ces protéines sur la survie. Cinq de ces protéines étaient indispensables à la coagulation sanguine. Les chercheurs ont également étudié d'autres protéines dépendantes de la vitamine K : l'ostéocalcine, qui joue un rôle dans le métabolisme du calcium et la minéralisation osseuse ; la protéine matricielle Gla, qui se lie au calcium et est impliquée dans l'organisation du tissu osseux ; la protéine 6, spécifique de l'arrêt de la croissance, que l'on suppose être impliquée dans la stimulation de la prolifération cellulaire ; la protéine bêta inductible du facteur de croissance transformant, qui contrôle la différenciation et la prolifération cellulaires et joue un rôle dans l'immunité, le cancer, les maladies cardiaques et le diabète ; ainsi que la périostine, une protéine importante pour la croissance osseuse et la régénération des cellules cardiaques.
Les résultats indiquent que cinq protéines dépendantes de la vitamine K indispensables à la coagulation du sang étaient létales lorsqu'elles ne fonctionnaient pas. Les souris manquant d'une quelconque autre protéine ont survécu jusqu'à leur sevrage, suggérant que ces protéines étaient moins indispensables à la survie.
Les chercheurs ont ensuite discuté des conséquences d'un apport insuffisant en vitamine K et d'une déficience, induites par un traitement chronique avec des anticoagulants, qui sont toutes liées à des situations incluant :
• une fragilité osseuse après la perte d'œstrogènes qui est reliée à l'ostéocalcine ;
• la calcification des artères associée à des maladies cardio-vasculaires et liée à la protéine matricielle Gla ;
• l'augmentation des cancers spontanés chez des souris sans la protéine bêta inductrice du facteur de croissance transformant.
Les chercheurs en ont conclu que ces résultats soutenaient les recommandations de certains experts disant qu'une grande partie de la population et les patients traités par la warfarine/Coumadine® ne doivent pas recevoir suffisamment de vitamine K pour que les protéines dépendantes de la vitamine K indispensables au maintien de la santé sur le long terme fonctionnent de façon optimale.
(Am. J. Clin. Nutr., 2009 Oct, 90(4):889-907.)

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Complete K

Une formule exceptionnelle combinant les 3 meilleures formes de vitamine K

www.supersmart.com
A découvrir aussi
10-04-2019
Vitamine C : apprenez à reconnaître les...
Feriez-vous confiance à un homme qui a reçu deux prix Nobel dans deux catégories différentes au cours de sa vie ? Il est fort probable...
Lire plus :
28-06-2017
Nutrition : comment bien nourrir son cerveau...
Véritable centre de contrôle de notre système nerveux central, notre cerveau doit traiter quotidiennement des millions d’informations. Face à ce flux permanent de données, cet...
Lire plus :
30-04-2018
Des chercheurs découvrent pourquoi l'organisme d'1 personne...
Une étude fraîchement publiée dans The Journal of the American Osteopathic Association montre que la vitamine D ne peut pas être correctement utilisée par l’organisme...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer