Accueil  >  Supplémentation hormonale  >  Quelle est la différence...
01-12-2000

Quelle est la différence entre l'androsténédione et l'androsténédiol ?

L'androsténédione est produit dans le corps à partir du 17-alpha-hydroxyprogestérone ou de la déhydroépiandro-sterone (DHEA). Cette prohormone a été synthétisée pour la première fois en 1935. En 1936, le docteur Charles Kochakian a découvert qu'elle a en même temps des propriétés androgènes (masculinisantes) et anaboliques (stimulant la synthèse tissulaire). En 1962, deux chercheurs conduisent une expérience dans laquelle ils ont donné aux femmes normales 100 mg de DHEA ou 100 mg d'androsténédione. L'étude a constaté que les deux hormones ont élevé le taux de testostérone mais l'androsténédione a augmenté ceux de testostérone deux fois plus que la DHEA. Chez les femmes ayant reçu la DHEA, le taux de testostérone est monté à 2,8 mcg/I en 60 minutes (normalement 2 mcg/I), tandis que chez celles qui ont reçu l'androsténédione, le taux de testostérone a grimpé jusqu'à 6,6 mcg/I en une heure (trois fois le niveau normal). Cette élévation de testostérone était passagère et a duré seulement deux heures environ, elle n'est restée au niveau de pointe que quelques minutes. La confirmation de l'efficacité de l'androsténédione est contenue dans un brevet allemand selon lequel 50 mg d'androsténédione oral peuvent élever le niveau de testostérone plasmatique des hommes de 140% à 183% de la normale. Le taux sérique de testostérone commence à monter environ 15 minutes après l'administration orale et se maintient élevé pendant environ 3 heures. Le taux de testostérone atteint habituellement un niveau maximal autour de 1 à 1,5 heures après l'ingestion. Parce que le niveau de testostérone retourne rapidement au niveau basal, il y a peu de risque de feedback négatif par l'hypothalamus, la glande pituitaire ou les testicules.

L'androstènédiol est une prohormone proche de l'androsténédione. La différence principale est que l'androstènédiol est convertie en testostérone beaucoup plus efficacement que l'androsténédione. La prise d'androstènédiol entraîne une beaucoup plus grande augmentation du taux sérique de testostérone qu'une prise équivalente d'androsténédione. L'autre avantage potentiel de l'androstènédiol est que, à la différence de l'androsténédione, elle ne peut pas être convertie directement en œstrogènes, cette conversion pouvant poser problèmes chez certaines personnes. Il existe différents isomères d'androstènédiol avec des efficacités différentes. In vivo, le 4-androstènédiol augmente le niveau de testostérone trois fois plus qu'une quantité équivalente d'androsténédione et environ 15 fois plus qu'une quantité équivalente de 5-androstenediol. Pour réduire au minimum le métabolisme hépatique et améliorer son efficacité, l'androstènédiol doit être pris en sublingual pour qu'il passe directement dans le système sanguin, évitant ainsi le passage hépatique dû à l'absorption orale. Ainsi, une dose de seulement 25 mg est capable d'augmenter le niveau de testostérone de 120% à 140% ou plus, comparé au placebo. La prise d'une dose de 50 mg n'élève pas plus le niveau de testostérone qu'une prise de 25 mg. Le niveau maximal de testostérone est atteint après seulement 40 minutes pour retourner au niveau basal au bout de 3 heures.

Pour ceux dont le niveau de testostérone a besoin d'être augmenté, le plus efficace est la prise concomitante en sublingual de 15-30 mg d'androsténédione et de 10-20 mg d'androstènédiol avant l'heure du coucher et peut-être de nouveau au réveil pour simuler les rythmes normaux de production de testostérone. La même dose peut être prise 30 à 60 minutes avant un exercice (pour améliorer la performance) ou après la fin d'un exercice (pour favoriser la croissance musculaire). Les femmes peuvent aussi profiter d'une petite dose d'androsténédione pour aider à maintenir la densité osseuse voire renverser l'ostéoporose. L'utilisation occasionnelle d'androsténédione et d'androsténédiol comme un stimulant de la libido a aussi été rapportée, avec un début d'effets apparaissant au bout de 30 à 60 minutes après l'administration. Les femmes employant l'androsténédione et l'androsténédiol doivent prudemment ajuster la dose pour éviter l'apparition de signes de masculinisation (raucité de la voix, duvet au-dessus de la lèvre supérieure). Attention, l'androsténédione et l'androsténédiol, bien qu'elles soient des substances naturelles, sont considérés comme des dopants par les administrations sportives.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
12-11-2013
Mélatonine : un somnifère naturel
L'Union Européenne a enfin autorisé un produit naturel qui aide à mieux dormir : la mélatonine. Si vous me demandez mon avis, les personnes qui...
Lire plus :
02-03-2002
DHEA l'hormone du mieux-vivre Ce que votre...
Cet ouvrage fait le point sur l'état de la recherche, et répond aux questions que vous vous posez sur les réels pouvoirs de la DHEA...
Lire plus :
10-06-2014
Le DIM (di-indolylméthane) module positivement le métabolisme...
Les légumes crucifères, brocolis, choux, choux-fleurs sont la source de puissants phytonutriments capables de modifier le métabolisme des œstrogènes chez l'homme comme chez la femme...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer