Accueil  >  Système immunitaire et Infections  >  Traiter rhumes et grippes...
01-10-2000

Traiter rhumes et grippes

Les rhumes et les grippes sont certainement les maladies que l'on rencontre le plus fréquemment pendant les mois de l'automne et de l'hiver. Le rhume est une infection virale causée par plus de 300 virus différents appartenant à différents groupes comme les rhinovirus ou les adénovirus. Il n'existe pas de traitement antiviral du rhume et il faut donc se contenter d'agir sur les symptômes. La grippe est, elle aussi, une maladie infectieuse. Les traitements classiques associent antalgiques, antipyrétiques, désinfection des voies aériennes supérieures et visent essentiellement à soulager le malade des effets désagréables qu'il ressent. Un certain nombre d'extraits de plantes, des vitamines et des minéraux ont des propriétés antivirales qui peuvent aider à atténuer les symptômes et réduire la durée de la maladie.
La vitamine C

Dans un livre publié en 1970, appelé Vitamin C and the common cold ( la vitamine C et le rhume), Linus Pauling, défendait l'idée que des suppléments de vitamine C diminuent le risque d'attraper un rhume et qu'ils réduisent également sa durée et sa sévérité. Récemment, un chercheur de l'université d'Helsinki a examiné les résultats de 20 études conduites depuis 1970. Selon ce chercheur, la vitamine C ne semble pas diminuer la fréquence des rhumes. En revanche, leur durée est raccourcie et les symptômes sont plus légers.

Le gluconate de zinc

Dans un essai clinique, randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, une supplémentation avec du gluconate de zinc produisait une réduction significative de la durée des symptômes du rhume. Au cours de cette étude, les patients ont reçu des pastilles de zinc ou un placebo toutes les deux heures pendant toute la durée des symptômes. La guérison complète est apparue après 4,4 jours chez les patients supplémentés en zinc contre 7,6 jours pour ceux sous placebo. Une autre étude testant l'efficacité de la prise de pastilles de gluconate de zinc a montré que la guérison était significativement plus rapide dans le groupe prenant du zinc que dans celui sous placebo. La dissolution de deux pastilles de zinc dans la bouche toutes les deux heures, permet au zinc d'aider à inactiver la multiplication des virus du rhume dans la gorge.

L'échinacée

L'échinacée est une herbe médicinale utilisée depuis des siècles pour traiter rhumes, toux, bronchites, infections des voies respiratoires supérieures et certaines maladies inflammatoires. Un article passant en revue des études réalisées avec des extraits d'échinacée conclut que cet extrait de plante est réellement efficace pour réduire la durée et la sévérité des symptômes du rhume.

Dans une étude, 108 patients ont reçu un extrait d'échinacée ou un placebo pendant 8 semaines. 35,2% des patients recevant de l'échinacée se sont rétablis et ont recouvré une bonne santé tandis que 25,9% des sujets sous placebo se rétablissaient. Quand l'infection se produisait chez des patients traités avec de l'échinacée, l'effet était moins sévère et le rétablissement se produisait plus rapidement. Les personnes qui avaient un système immunitaire affaibli étaient celles qui tiraient le plus de bénéfice du traitement avec de l'échinacée. Dans une autre étude, 180 patients souffrant de la grippe ont reçu un extrait d'échinacée ou un placebo. Dans le groupe recevant l'échinacée on a observé une réduction significative des symptômes de la grippe.

Ces études montrent que des préparations à base d'extrait d'échinacée offrent une alternative efficace aux traitements symptomatiques médicaux courants dans le traitement du rhume. Surtout lorsque ce sont des préparations d'extraits standardisés qui assurent une présence constante de principes actifs.

Ces études montrent que des préparations à base d'extrait d'échinacée offrent une alternative efficace aux traitements symptomatiques médicaux courants dans le traitement du rhume. Surtout lorsque ce sont des préparations d'extraits standardisés qui assurent une présence constante de principes actifs.

Le Ginseng

Une étude récente montre que le ginseng aide à prévenir les symptômes du rhume et améliore la réponse des anticorps au vaccin contre la grippe. Pendant 12 semaines, 227 volontaires consultant trois médecins généralistes libéraux à Milan ont reçu quotidiennement des capsules de 100 mg d'un extrait standardisé de ginseng ou un placebo. Ils ont été vaccinés contre la grippe au cours de la 4ème semaine de traitement. Il n'y a eu que 15 cas de grippe ou de rhume dans le groupe prenant l'extrait de ginseng contre 42 cas dans le groupe sous placebo. A la 8ème semaine, dans le groupe prenant du ginseng, le nombre d'anticorps atteignait 272 unités contre 171 dans le groupe sous placebo. De plus, à la 8ème et à la 12ème semaine, l'activité des cellules NK (naturelles tueuses) étaient deux fois plus élevée dans le groupe prenant du ginseng que dans celui sous placebo..

La N-Acétyl-Cystéine (NAC)

Des études ont montré que la NAC stimule l'activité des lymphocytes T, spécialement chez les personnes âgées. Mais, c'est dans le traitement des bronchites qu'elle a été utilisée cliniquement, pour la première fois, il y a une trentaine d'années. La NAC possède, en effet, la capacité d'aider à liquéfier le mucus en excès. Elle peut également avoir un effet antiviral direct. Ses pouvoirs mucolytiques et antioxydants rendent l'utilisation de la NAC particulièrement efficace dans les désordres et maladies pulmonaires.

La vaccination antigrippale

Lorsque les campagnes de santé publique encouragent la vaccination contre la grippe elles omettent de préciser que, sans stimulation de leur système immunitaire, un grand nombre de personnes ne répondent pas ou mal à la vaccination. Dans certains cas, la réponse immunitaire au vaccin est insuffisante pour empêcher totalement l'infection. Il faut ainsi souligner que seulement une personne âgée sur cinq répond à la vaccination. Des études ont notamment montré qu'une supplémentation avec 200 UI de vitamine E permettait de multiplier pratiquement par deux la réponse immunitaire à la vaccination chez des personnes âgées.


Références

Vitamin C supplementation and the common cold - Was Linus Pauling right or wrong ? International Journal of Vitamin and Nutrition Research, 1997 ;67 (5) :329-335.

A meta-analysis of zinc salt lozenges and the common cold, Archieves International of Medicine, 1997 ;157 (20) :2373-2376.

Echinacea, a literature review, Hobbs C., Herbal Gram, 1994 ;30 :33-48,

Echinacea purpurea radix for strengthening the immune response in flu-like infections, Phytotherapy, 1992 ;13 :7-13,

Efficacy and safety of the Standardized ginseng extract G115 for potentating vaccination against common cold and/or influenza syndrome» Scaglione F et al., in Experimental and Clinical Research, 1996 ;22(2) :65-72.

Acetylcysteine : a drug with an interesting past and a fascinating future, Respiration, 1986 ;50 suppl 1 : 26-30,

Cost-effectiveness analysis of oral N-acetylcysteine as a preventive treatment in chronic bronchitis, Grandjean EM et al, Pharmacological Research, 2000 ; 42 (1) :39-50.
Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Triple C

Trois formes synergiques de vitamine C pour une efficacité maximale

www.supersmart.com
Ginseng 30%

La plante leader incontestée de la médecine chinoise

www.supersmart.com
N-Acetyl Cysteine 600 mg

Un précurseur du glutathion, l’un des antioxydants endogènes les plus puissants

www.supersmart.com
A découvrir aussi
03-01-2018
Les 8 secrets des personnes qui ne...
Chaque année, les mêmes personnes semblent passer miraculeusement entre les gouttes des épidémies de grippe ou de gastro-entérite. En réalité, la chance n’a rien à...
Lire plus :
24-06-2019
Le PEA, l’antidouleur naturel universel
Plus connu sous les initiales PEA, le palmitoyléthanolamide est un puissant principe actif naturel découvert en 1957. Depuis sa découverte, cette substance fait régulièrement l’objet...
Lire plus :
07-08-2019
La dysbiose : un facteur de risque...
On parle de dysbiose lors d’un déséquilibre du microbiote intestinal. Aussi connue sous le nom de flore intestinale, ce microbiote participe au bon fonctionnement de...
Lire plus :
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer