Sorry, this article does not exist in this language. Click to see it in french.Content-type: text/html Questions au Dr Hajime Fujii - Antioxidantien - Nutranews
Startseite   >  Antioxidantien  >  Questions au Dr Hajime...
01-02-2007

Questions au Dr Hajime Fujii

Directeur de la division Recherche et Développement Amino up Chemical


Pourquoi développer un tel ingrédient ?

Dr Hajime Fujii : Parmi les polyphénols que l'on trouve dans les plantes, les proanthocyanidines attirent de plus en plus l'attention en raison de leurs effets antivieillissement et de leurs propriétés préventives contre de multiples maladies de l'homme comme l'hypertension, les allergies, les infections, les maladies cardio-vasculaires et diverses autres pathologies.
Les proanthocyanidines naturels sont des mélanges complexes constitués principalement de polymères de flavan-3-ol. À cause de leur poids moléculaire élevé, ils sont considérés comme difficilement absorbables par l'intestin. D'un autre côté, on a observé que des flavan-3-ol monomériques radiomarqués et des dimères ou des trimères de proanthocyanidines pouvaient être facilement transportés à travers une couche de cellules de carcinome de côlon d'origine humaine. De plus, on a montré que des oligomères de proanthocyanidines ont une activité biologique beaucoup plus forte que celle de monomères ou de polymères de flavan-3-ol.
Partant de ces éléments, Amino up Chemical (AUC) a commencé à rechercher une méthode permettant de produire en grande quantité des monomères et des oligomères. Et nous sommes parvenus à développer un processus déposé et breveté qui raccourcit les polymères de polyphénols de litchis en monomères et oligomères incluant des dimères et des trimères, plus facilement disponibles pour l'organisme.

 

Oligonol®, des polyphénols oligomérisés

Oligonol® est le premier supplément nutritionnel apportant des polyphénols dépolymérisés, avec une biodisponibilité cinq fois plus importante que celle de polyphénols classiques. Son pouvoir antioxydant est lui aussi beaucoup plus élevé et ses activités biologiques plus puissantes.

Vous ne travaillez qu'avec des polyphénols de litchi ?

Oligonol® est produit à partir d'extraits de litchi et de thé. Notre processus de fabrication breveté nous permet de raccourcir les longues chaînes de polymères de polyphénol provenant de n'importe quelle source (fruit ou légume) de polyphénols. Les pépins de raisin, le thé, l'écorce de pin sont quelques-unes des sources de polyphénols les plus populaires. Bien qu'il soit moins connu en Europe, le fruit du litchi a également un contenu élevé en polyphénols. De plus, en Asie, il est très populaire et relié par les légendes et les traditions à la beauté et à la santé. Nous avons donc choisi le litchi pour sa richesse en polyphénols, son image de santé en Asie et son origine exotique pour l'Europe et les États-Unis.

Dans un certain sens, Oligonol®, bien que produit uniquement à partir d'extraits de litchi et de thé, a malgré tout un contenu diversifié. Il contient différents types de monomères, dimères, trimères et autres oligomères. Bien que d'autres recherches soient nécessaires pour clarifier le mécanisme et les effets bénéfiques de ces différentes formes de polyphénols, on suppose que différentes formes de polyphénols doivent avoir des propriétés et des bénéfices différents.

 


De quelle façon les propriétés d'Oligonol® diffèrent-elles de celles de polyphénols traditionnels ?

La première différence est qu'il est plus facilement absorbé par l'organisme. Nous avons réalisé une étude sur des sujets volontaires en bonne santé et avons comparé l'absorption d'Oligonol® avec celle d'un extrait de pépins de raisin. Nous avons divisé les sujets en trois groupes et leur avons donné quotidiennement 200 mg d'extrait de pépins de raisin, 100 mg d'Oligonol® ou 200 mg d'Oligonol® pendant 92 jours.
Des échantillons de sang ont été prélevés 2, 4 et 6 heures après l'absorption des suppléments les premier, 28e et dernier jours de l'étude. La teneur en polyphénols totaux a été évaluée dans les échantillons. Le premier jour, la prise de 200 mg d'Oligonol® a provoqué un pic deux heures après son absorption. L'extrait de pépins de raisin n'a pas provoqué de pic d'absorption net. Au cours de l'étude, la supplémentation a fait apparaître une augmentation graduelle des concentrations en polyphénols. Par rapport à celle obtenue avec l'extrait de pépins de raisin, l'augmentation de la concentration en polyphénols était 4 fois plus élevée avec 100 mg d'Oligonol® et 10 fois plus avec 200 mg au 92e jour. Cela montre qu'Oligonol® est plus rapidement absorbé que des polyphénols classiques de poids moléculaire élevé et que la concentration en polyphénols dans le sérum est augmentée de façon dose-dépendante selon la durée de la prise.
La seconde est que, si l'on compare Oligonol® à d'autres extraits populaires de polyphénols comme des extraits d'écorce de pin, de pépins de raisin, de pomme ou de thé vert, il montre une capacité antioxydante très supérieure.



Quels sont les effets d'Oligonol® sur les processus du vieillissement ?

Nous avons réalisé une étude montrant que des souris supplémentées avec Oligonol® vivent nettement plus longtemps que des animaux témoins. Ces résultats suggèrent que la puissante capacité antioxydante d'Oligonol® pourrait ralentir le processus du vieillissement.
Dans cette étude, des souris mâles et femelles âgées de 7 semaines avec une sénescence accélérée ont reçu chaque jour pendant 9 mois 60 mg/kg d'Oligonol® ou un placebo. Plusieurs marqueurs du vieillissement des animaux ont été évalués.
Lorsque les souris atteignent l'âge de 4 à 6 mois, une inflammation se produit fréquemment autour de leurs yeux. Le degré d'inflammation a été évalué à l'âge de 43 semaines, 51 semaines et 59 semaines. Les résultats ont montré qu'Oligonol® réprimait l'inflammation liée au vieillissement qui apparait autour des yeux.
Avec les années, des changements se produisent dans la locomotion. La supplémentation avec Oligonol® a amélioré la réduction de locomotion liée au vieillissement.
Chez ce modèle de souris, l'accélération du vieillissement est due à l'apparition d'un stress oxydant systémique. Les animaux du groupe témoin ont commencé à mourir à l'âge de 2 mois tandis que, dans le groupe supplémenté avec Oligonol®, la vie des animaux a été prolongée de deux à trois mois. Si l'on convertit cette prolongation de durée de vie en partant du fait que la durée de vie normale d'une souris est d'environ 1,5 an et l'espérance de vie de l'homme 80 ans, prolonger la durée de vie de souris de trois mois pourrait être équivalent à une prolongation de 13 ans chez l'homme.

D'autres études ont suggéré que des antioxydants pourraient améliorer d'autres symptômes du vieillissement comme l'élasticité et la douceur de la peau, l'arthrite, les maladies cardiaques, ou les vaisseaux sanguins capillaires.

Quels sont les principaux effets bénéfiques pour la santé d'Oligonol® ?

Nous avons mené des études in vitro, in vivo et cliniques montrant qu'Oligonol® ralentit le processus de vieillissement.
De nombreuses études démontrent l'existence d'un lien entre les niveaux d'adipocytokines et le développement du syndrome métabolique. Chez des souris, une supplémentation pendant 5 semaines avec Oligonol® augmente les niveaux des « bonnes » adipocytokines (adiponectine et leptine) et diminue ceux des « mauvaises » adipocytokines (TNF-alpha et PAI-1). Cette étude que nous avons conduite en collaboration avec l'université de Kyorin suggère qu'Oligonol® pourrait agir comme un modulateur des adipocytokines susceptible d'aider à améliorer le syndrome métabolique et les maladies cardio-vasculaires qui lui sont associées.
Des photos thermographiques prises d'un individu en bonne santé âgé de 34 ans montrent une nette augmentation de la température de la surface du corps impliquant une élévation du flux sanguin résultant de la dilatation des vaisseaux périphériques. Le résultat de cette étude conduite en collaboration avec l'université de technologie de Tsukuba suggère qu'Oligonol® pourrait agir comme un vasodilatateur efficace dans toute une série de symptômes de vasoconstriction, comme des pieds et des mains froides ou des problèmes vasculaires liés au diabète.
Dans une étude sur des souris que nous avons conduite en collaboration avec l'université de Séoul, Oligonol® inhibe l'inflammation induite par du TPA en empêchant la liaison de l'ADN et du NF-kB, un facteur de transcription impliqué dans la régulation du COX-2.
Ces études montrent que l'on peut s'attendre à ce qu'Oligonol®, contenant des polyphénols facilement disponibles, ait des effets bénéfiques dans de nombreuses autres applications incluant la santé cognitive et du cœur. Un certain nombre d'études sont actuellement en cours pour le vérifier en collaboration avec différentes universités. Avec l'université de Californie, à Davis aux États-Unis, on évalue les effets d'Oligonol® sur la fonction plaquettaire de fumeurs mâles et sur la recirculation sanguine dans des cas d'ischémie. Avec l'université de Séoul, en Corée, ses effets protecteurs contre les dommages oxydatifs cutanés induits par les rayons UVB du soleil sont étudiés. Avec des universités japonaises, différentes études regardent les effets d'Oligonol® entre autres sur la détérioration mentale, la fatigue chez les athlètes, sur les adipocytes ou l'amélioration de la circulation sanguine.

Pensez-vous qu'Oligonol® puisse prévenir des maladies dégénératives comme le diabète, la maladie d'Alzheimer ou le cancer ?

Nous avons réalisé une étude sur des souris diabétiques. Lorsqu'on injecte de la streptozotocine (STZ) à des souris, on provoque un diabète de type I (insulino-dépendant) par une destruction sélective des cellules bêta du pancréas produisant l'insuline en générant des espèces oxygénées réactives.
Les animaux ont été répartis en 4 groupes. 100 mg d'Oligonol® ou 100 mg d'extrait de pépins de raisin ont été mélangés à l'alimentation de souris mâles âgées de 7 semaines. Les animaux ont reçu cette alimentation supplémentée 5 jours avant l'injection de STZ induisant le diabète et pendant 65 jours après cette injection. Un groupe témoin n'a pas reçu d'injection, un autre a reçu les injections sans supplémentation, les deux autres ont reçu des injections et ont reçu une alimentation supplémentée avec Oligonol® ou l'extrait de pépins de raisin.
Comme on pouvait s'y attendre, 35, 49 et 66 jours après l'administration de la SZT, les niveaux de glucose sanguin étaient plus élevés dans le groupe SZT que dans le groupe témoin. 35 et 49 jours après les injections de SZT, les valeurs du glucose sanguin chez les animaux supplémentés en Oligonol® étaient nettement plus faibles que chez les animaux non supplémentés. 49 jours après les injections, l'extrait de pépins de raisin a également nettement réprimé les niveaux augmentés par la SZT du glucose sanguin. 49 jours après les injections, Oligonol® comme l'extrait de pépins de raisin ont amélioré l'élévation du glucose dans les urines provoquée par la SZT mais l'effet d'Oligonol® était légèrement supérieur à celui de l'extrait de pépins de raisin. Ils ont également réprimé l'augmentation du niveau de protéines dans les urines provoquée par la SZT, Oligonol® semblant exercer cet effet plus tôt que l'extrait de pépins de raisin.
La valeur TEAC indique la force relative d'un antioxydant comparée à la capacité antioxydante du Trolox, un analogue de l'alpha-tocophérol. 49 et 66 jours après les injections, la capacité antioxydante était la plus élevée dans le groupe prenant de l'Oligonol®. Celle des animaux recevant de l'extrait de pépins de raisin était similaire à celle des animaux non supplémentés. Les niveaux d'oxydation des lipides dans le cerveau, le cœur et le foie des animaux ayant reçu de l'Oligonol® étaient nettement réprimés par rapport à ceux des animaux non supplémentés. Il n'y avait cependant pas de différence significative entre l'extrait de pépins de raisin et Oligonol®.

Maintient le statut antioxydant

La conclusion de cette étude est qu'Oligonol® et l'extrait de pépins de raisin ont la capacité de réprimer l'élévation des niveaux sanguin et urinaire de glucose dans un modèle de souris de diabète induit par injections de SZT. L'effet préventif d'Oligonol® semble être plus puissant que celui de l'extrait de pépins de raisin. Oligonol® exercerait cet effet protecteur en maintenant chez les animaux avec un diabète induit un statut antioxydant suffisamment élevé pour protéger les cellules bêta de l'attaque des espèces oxygénées réactives générées par l'administration de SZT.
Nous avons également réalisé une étude sur la protection des neurones dopaminergiques du locus niger dans un modèle de rat de maladie de Parkinson.
La maladie de Parkinson est caractérisée par la perte progressive de neurones dopaminergiques dans le locus niger qui résulte d'une diminution du contenu en dopamine dans le corps strié. Bien que le mécanisme de perte neuronale ne soit pas complètement explicité, des études post mortem sur le cerveau de patients morts de maladie de Parkinson suggèrent une implication active de mécanismes de stress oxydant suggérés par des niveaux élevés de fer, de peroxydation lipidique, de perturbation de l'activité mitochondriale, d'une diminution des niveaux du glutathion réduit, un antioxydant cellulaire, une augmentation de l'activité de glutathion transférase et de la prolifération de microglies réactives produisant une élévation des cytokines.
Cela indique que les antioxydants pourraient avoir une certaine utilité prophylactique dans le traitement de la maladie de Parkinson. Des flavonoïdes peuvent protéger le cerveau par leur capacité à moduler les signaux intracellulaires favorisant la survie cellulaire. L'injection de neurotoxine 6-hydroxypamine dopaminergique (6-OHDA) détruit sélectivement chez des rats des neurones dopaminergiques en augmentant comme dans la maladie de Parkinson le stress oxydant et c'est un modèle animal largement utilisé de maladie de Parkinson. L'objectif de l'étude était d'évaluer l'effet neuroprotecteur d'Oligonol® sur un modèle semblable de maladie de Parkinson.
Les animaux ont été nourris pendant quatre jours avec de l'eau du robinet ou 100 mg/kg de poids d'Oligonol® avant de recevoir une injection de 6-OHDA qui a lésé les neurones de leur locus niger et le corps strié. Sept jours après, leur intégrité a été évaluée. Les résultats ont montré que l'Oligonol® protégeait efficacement les neurones dopaminergiques dans le locus niger suggérant qu'il puisse être bénéfique dans le traitement de la maladie de Parkinson. D'autres études sont nécessaires pour clarifier le mécanisme neuroprotecteur précis.

FUJII Hajime (Dr)
Die Nährstoffe bestellen, die in diesem Artikel erwähnt werden
Pycnogenol® 50 mg

Äußerst wirkungsvolles Antioxidans, dessen Wirksamkeit durch zahlreiche Studien bestätigt wurde.

www.supersmart.com
Reduced Glutathione

Der wichtigste endogene Antioxidant

www.supersmart.com
Mucuna pruriens

Standardisierter Extrakt mit 15% L-dopa

www.supersmart.com
Resveratrol

Der wirksamste und am meisten untersuchte Phytonährstoff, um Ihre Gesundheit zu bewahren und zu schützen

www.supersmart.com
NADH

Stimuliert auf natürliche Weise die Neurotransmitter Dopamin, Noradrenalin und Serotonin.

www.supersmart.com
Trans-Resveratrol

Standardisierter Extrakt aus Polygonum cuspidatum
Die hohe Dosierung, die in mehreren Studien empfohlen wird

www.supersmart.com
Sunphenon® EGCg

Extrakt aus Grünem Tee (Camellia sinensis), standardisiert an 95% Epigallocatechingallat
Die ganze Macht des Grünen Tees auf natürliche Weise!

www.supersmart.com
Auch lesen
13-02-2017
Zink: eine tägliche Einnahme, um die DNA-Schäden...
Sie stellen sich Fragen bezüglich einer Supplementation mit Zink: welche positiven Auswirkungen? Welche Effekte? Welche Wirksamkeit? Bilanz ziehen dank einer Studie, die im Jahre 2016...
Weitere Info
04-09-2019
Mit diesem Antioxidans, das gegen Mitochondrien wirkt,...
Eine in Hypertension , der Zeitschrift der American Heart Association, veröffentlichte Studie liefert neue Belege für die Wirksamkeit dieses Nahrungsergänzungsmittels bei der Reduzierung des Risikos...
Weitere Info
16-11-2016
Das Astaxanthin ist ein ganz besonders wirksames...
Das Astaxanthin gehört zur großen Familie der Karotinoide, von der es die äußerst wirkungsvollen antioxidativen Eigenschaften besitzt. Das Astaxanthin wird von verschiedenen Algen- und Planktonarten...
Weitere Info
Folgen Sie uns
Bitte wählen Sie die gewünschte Sprache aus
defrenesitnlpt

Kostenlos

Danke für Ihren Besuch, bevor Sie uns verlassen

REGISTRIEREN SIE SICH BEI DEM
Club SuperSmart
und profitieren Sie von
exklusiven Vorteilen:
  • Kostenlos: die wöchentliche wissenschaftliche Veröffentlichung "Nutranews"
  • Exklusive Angebote für Clubmitglieder
> Fortsetzen