Accueil  >  Immunitaire  >  Jobelyn, un extrait de...
01-10-2003

Jobelyn, un extrait de plantes tropicales largement utilisé au Nigéria

Le Jobelyn est un supplément nutritionnel à base d'extrait de plantes largement utilisé au Nigéria. Il est vendue dans les pharmacies du pays et prescrite dans un grand nombre d'hôpitaux publics ou privés d'Asaba, la capitale de l'état du Delta ou à Lagos, capitale et district fédéral du Nigéria. On rapporte que le Jobelyn a été utilisé avec succès, chez l'homme, dans le traitement d'anémies. Ce succès s'expliquerait par sa capacité à augmenter les hématocrites et la concentration d'hémoglobine. Le Jobelyn accroît la production des globules rouges et maintient l'intégrité des globules blancs y compris dans le cas d'infection virale ou bactérienne. Il renforce le système immunitaire et, ainsi, stimule les mécanismes de défense de l'organisme. Des recherches montrent qu'après 24 heures d'administration de Jobelyn, les valeurs de l'hématocrite sont augmentées de 15% même dans le cas de maladie grave. Le Jobelyn agit également comme un tonique chez les personnes âgées en favorisant la production de nouvelles cellules pour remplacer celles qui sont mortes ou défectueuses.
Produit à partir de plantes tropicales

Jobelyn est une glycoprotéine dérivée de plusieurs plantes tropicales : Parquetina nigrescens, Sorghum bicolor, Harungana madagascariensis, Anacardium occidentale et Waltheria indica.


Les analyses montrent la présence d'hydrates de carbone, de protéines, de tannins, de saponines, de coumarines et de fer. Il ne contient aucun alcaloïde.

Recommandé dans le traitement d'anémies

Jobelyn a été recommandé dans le traitement d'anémies modérées à sévères comme dans le cas de cancer ou de VIH/Sida. On le dit également utile comme supplément nutritionnel dans les cas de stress, d'épuisement ou de situation de convalescence.

Il pourrait également avoir des effets bénéfiques dans des cas de diabète, d'hypertension, d'arthrite ou de stérilité.
Un certain nombre de rapports ont indiqué une élévation de l'hématocrite de 21 à 32% en huit jours chez des femmes enceintes.
Un rapport préliminaire d'un médecin parle des effets bénéfiques du Jobelyn qui augmenterait les niveaux d'hémo-globine dans les cellules malades de patients anémiés.

Le Jobelyn augmente l'hématocrite et les concentrations d'hémoglobine.
Trente lapins ont été divisés en cinq groupes. Les animaux des deux premiers groupes, A et B, étaient en bonne santé et utilisés comme témoins. Les lapins du groupe B ont reçu quotidiennement une dose de Jobelyn. Les animaux des trois autres groupes ont été infectés par Trypanosoma brucei brucei Federe Plateau (T.b. brucei). La parasitémie a été observée après 5 à 10 jours d'infection. Le Jobelyn a été administré quotidien-nement par voie orale aux animaux du groupe C dès le premier jour de l'infection et à ceux du groupe D seulement lorsque la parasitémie s'est déclarée. Le cinquième groupe, comprenant des animaux infectés, n'a pas été supplémenté.
La Tb brucei a produit, chez tous les animaux infectés, une anémie qui s'est notamment traduite par une diminution significative de l'hématocrite et des concentrations d'hémoglobine.
Pendant les sept semaines qui ont succédé à l'infection, les animaux ont été observés. Du sang leur a été prélevé chaque semaine pour mesurer l'hématocrite et les concentrations d'hémoglobine. Leurs changements physiques ont été comparés entre les différents groupes.
Dans le groupe de lapins non infectés, traités par le Jobelyn, l'hématocrite et les concentrations d'hémoglobine ont respectivement atteint 17,2 et 15% au bout de 6 semaines de supplémentation. Dans le même temps, chez les animaux infectés et non traités, l'hématocrite et les concentrations d'hémoglobine ont respectivement baissé de 32,8% et 35,2%.
Le Jobelyn a diminué la mortalité des lapins infectés par le parasite et prolongé leur espérance de vie. Le rétablissement progressif des lapins infectés par le parasite, traités par le Jobelyn a également été remarquable.

Le Jobelyn renforcerait le système immunitaire

Le mécanisme par lequel cet extrait de plantes produit ses effets sur l'hémato-crite et les concentrations d'hémo-globine chez des lapins de laboratoire n'est pas encore élucidé. On peut cependant suggérer qu'il agit en renforçant le système immunitaire de l'organisme et en stimulant son mécanisme de défense. De plus, l'effet thérapeutique produit pourrait être le résultat de la capacité de l'extrait de plantes à réduire de façon significative la charge parasitaire chez les animaux infectés.
La mort de quelques lapins infectés traités par le Jobelyn ne risque pas d'être le résultat de la toxicité de la préparation botanique, puisque aucun animal dans le groupe témoin n'a montré un quelconque signe de maladie ou n'est mort au cours de l'expérience. De plus, les effets du parasite sont bien connus pour causer de sévères maladies conduisant fréquemment les lapins infectés à la mort. La capacité du parasite à éviter d'être détruit par le système immunitaire chez leurs hôtes mammifères infectés provoque d'autres problèmes pathologiques.
Bien que le Jobelyn ait produit une réduction dans le niveau de parasitémie des lapins et élevé leur hématocrite et leurs concentrations en hémoglobine, les lésions causées aux tissus par les parasites africains trypanosomes pourraient être responsables de la mort de certains animaux.

Cette étude montre que le Jobelyn peut augmenter les niveaux d'hématocrite et les concentrations d'hémoglobuline chez des lapins de laboratoire anémiés. Le rétablissement progressif des lapins infectés par T.b. brucei traités par le Jobelyn peut laisser penser à une diminution progressive de la parasitémie chez les animaux infectés ainsi qu'à la restauration de l'hématocrite et des concentrations d'hémoglobine. Les chercheurs ont conclu que, bien que cette étude ait été réalisée sur des animaux de laboratoire, le Jobelyn peut probablement faire revenir à la normale l'hématocrite et les concentrations d'hémoglobine anémiés et pourrait représenter un bon substitut aux transfusions sanguines. Mais cette étude devrait être suivie d'essais cliniques pour confirmer son potentiel complet dans l'anémie et d'autres états pathologiques chez l'homme.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
03-01-2018
Les 8 secrets des personnes qui ne...
Chaque année, les mêmes personnes semblent passer miraculeusement entre les gouttes des épidémies de grippe ou de gastro-entérite. En réalité, la chance n’a rien à...
Lire plus
24-06-2019
Le PEA, l’antidouleur naturel universel
Plus connu sous les initiales PEA, le palmitoyléthanolamide est un puissant principe actif naturel découvert en 1957. Depuis sa découverte, cette substance fait régulièrement l’objet...
Lire plus
10-07-2017
La dysbiose : un facteur de risque...
On parle de dysbiose lors d’un déséquilibre du microbiote intestinal. Aussi connue sous le nom de flore intestinale, ce microbiote participe au bon fonctionnement de...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer