Accueil  >  Ayurveda  >  Le shilajit,un puissant remède...
01-11-2004

Le shilajit,un puissant remède ayurvédique

Le shilajit est un des remèdes les plus importants de la médecine ayurvédique qui lui attribuait le pouvoir de guérir toutes les maladies. La recherche moderne est venue confirmer un grand nombre des propriétés que lui donnait la médecine traditionnelle. Dans sa forme naturelle, c'est une substance bitumineuse que l'on trouve notamment dans les montagnes de l'Himalaya. En sanskrit, shilajit signifie «conquérant des montagnes et destructeur de faiblesse».

Déjà, il y a 3 000 ans

Des textes sacrés sanskrits vieux de plus de 3 000 ans font déjà référence à une mystérieuse substance, appelée shilajit, qu'ils décrivent comme destructeur de la faiblesse. Les textes listent ses puissants bénéfices pour la santé et l'esprit, ainsi que les changements bénéfiques qu'il apporte dans la vie de ceux qui l'utilisent. Cette substance sacrée a été prescrite pendant des milliers d'années pour de nombreux problèmes de santé différents et est devenue un puissant outil de la médecine ayurvédique.

Le pouvoir du shilajit redécouvert par des villageois de l'Himalaya

On raconte que la redécouverte du pouvoir du shilajit a été faite par des villageois de l'Himalaya qui avaient observé que, pendant les mois chauds de l'été, les grands singes blancs migraient dans les montagnes. Ils ont vu les singes mâcher une substance à moitié molle qui suintait entre les parois des roches. Les villageois ont attribué à cette substance la grande force, la longévité et la sagesse des animaux.

Ils ont alors commencé à en consommer eux-mêmes et ont constaté un grand nombre d'améliorations de leur santé. Le shilajit semblait leur donner davantage d'énergie, soulager leurs problèmes digestifs, accroître leur libido, améliorer leur mémoire et leur cognition, mieux contrôler leur diabète, réduire les allergies, améliorer la qualité et la durée de leur vie. Enfin, pour résumer, il semblait guérir toutes les maladies.

Les principes actifs

Le shilajit est un exsudat qui suinte des roches, notamment des montagnes de l'Himalaya. Il est principalement composé d'humus, ce constituant organique caractéristique des sols, et d'autres composants organiques. L'humus est constitué de résidus organiques ayant perdu leur structure originelle à la suite d'une décomposition rapide dans l'environnement. L'humus contient deux composants intéressants : l'acide fulvique et l'acide humique.
Les extraits d'humus du shilajit possèdent une structure similaire à un treillis, perforée par des vides de dimensions variables. Ces derniers sont remplis de molécules organiques ou de mélanges de métaux pouvant être responsables de ses effets thérapeutiques.

Des chercheurs ont suggéré que les propriétés physiologiques du shilajit étaient dues à des composants comme le dibenzo-a-pyrone associé à des triterpènes et des lipides phénoliques. Les acides fulviques peuvent également avoir un rôle physio-logique en agissant comme transporteur de molécules pour des composants bioactifs plus petits.
La composition du shilajit est influencée par des facteurs comme les espèces de plantes concernées et la nature géologique de la roche, la température, l'humidité et l'altitude.

Ce que dit la recherche

Des recherches cliniques ont permis de montrer que le shilajit a des effets bénéfiques sur l'homme. Il augmente la longévité, améliore la mémoire et les capacités cognitives. Il diminue allergies et problèmes respiratoires, réduit le stress et soulage les troubles digestifs. Il a des activités anti-inflammatoire et antioxydante, il stimule l'immunité et augmente la force et l'endurance.

Plusieurs groupes de recherche, au cours de ces 20 ou 30 dernières années, ont, en effet, commencé à prendre au sérieux les revendications de remarquables pouvoirs thérapeutiques du shilajit. Plus récemment, une équipe a voulu comparer les résultats de recherches scientifiques relatés dans des textes ayurvédiques anciens avec ceux obtenus par la recherche moderne. Ils ont trouvé de nombreuses similitudes. Les plus importantes d'entre elles portaient sur la capacité du shilajit à transporter d'autres molécules. Par ailleurs, les effets bio-logiques du shilajit révélés par la recherche moderne donnent du crédit à ses propriétés antivieillissement et rajeunissantes revendiquées par la médecine ayurvédique1.

Des chercheurs de l'université Banaras Hindu ont recueilli des échantillons de shilajit à Badakstan, à la frontière du Tadjikistan, en Afghanistan, à 2 800 mètres d'altitude et ont préparé des solutions aqueuses pour étudier son action pharmacologique sur le système nerveux central, le système cardiovasculaire, les muscles squelettiques, les sécrétions gastriques et l'inflammation sur des rats albinos2.

Ces simples solutions aqueuses avaient une activité biologique. Ainsi, l'activité anti-inflammatoire du shilajit était comparable à celle du bêtaméthasone, un glucocorticoïde donné par voie orale à la dose de 0,55 mg. Ces résultats suggèrent que le shilajit pourrait avoir un rôle dans le traitement des rhumatismes, comme le suppose la médecine traditionnelle. L'étude a également montré que le shilajit est un analgésique et un possible agent antiulcère, des doses allant jusqu'à 1 g par kg ne posant aucun problème apparent.

En 1989, le groupe de Banaras a publié un papier sur le rôle du shilajit dans le traitement des troubles allergiques3. Les chercheurs ont alors réalisé que les solutions aqueuses non transformées de shilajit avaient une valeur limitée et qu'utiliser une combinaison des principaux constituants serait le meilleur moyen de déterminer les principes actifs. Ils ont étudié les effets du shilajit et les effets combinés de ses différents constituants. Les résultats ont été prometteurs. Le shilajit et différentes combinaisons de ses principaux constituants semblaient offrir un traitement potentiel des troubles allergiques, exactement comme la médecine traditionnelle le suggèrait.
Des investigations sur une possible activité adaptogène du shilajit ont fait émerger certaines caractéristiques suggérant qu'il pourrait avoir une activité nootropique et anxiolytique.

Une équipe de chercheurs a étudié ces deux actions du shilajit en utilisant des paradigmes comportementaux acceptables sur des rats albinos. Les modifications dans les monoamines ou leurs métabolites ont été examinées chez ces animaux pour expliquer les effets pharmacologiques observés. Les résultats ont indiqué que le shilajit avait une activité nootropique et anxiolytique significative.

Les études neurochimiques ont indiqué que le shilajit induisait dans le cerveau des rats une diminution du renouvellement du 5-HTP associée à une augmentation de l'activité dopaminergique expliquant les effets bénéfiques4.

Le shilajit est utilisé dans la médecine indienne pour atténuer des déficits du fonctionnement cérébral, incluant l'amnésie chez des patients en gériatrie. Une étude a été réalisée pour évaluer si les effets stimulants sur la mémoire d'extrait de Withania somnifera et de shilajit étaient dus à des altérations neurochimiques de systèmes spécifiques de neurotransmetteurs. Les résultats ont montré que les deux extraits augmentaient la capacité des récepteurs à acétylcholine de type muscarinique, ce qui pourrait expliquer en partie les effets stimulants de la cognition et de la mémoire5.

Une étude a évalué chez des rats les possibles activités anti-inflammatoires et protectrices de l'ulcère du shilajit. Ce dernier augmente le rapport hydrates de carbone sur protéines et diminue l'index d'ulcère gastrique, indiquant une augmentation des effets bénéfiques de la barrière mucosale. Les résultats ont également montré un effet anti-inflammatoire significatif sur l'arthrite. Les résultats de cette étude sont en faveur d'une utilisation du shilajit dans les ulcères peptiques et l'inflammation6.


1- Ghosal S. et al., Indian Journal of Indegenous Medicine, 1995 Apr-Sep ; 17(1) : 1-10.
2- S.B. Acharya et al., Indian J Exp Biol, 1988 ;28 : 775.
3- S. Ghosal et al., Phytotherapy Res., 1989; 6: 249.
4- A.K. Jaiswal et al., Indian J. of Pharmacology, 1992 ; 24 : 121-17.
5- PaFlechsig P., Neurochem Int. 1997 Feb ; 30(2) : 181-90.
6- Goel R.K. et al., J Ethnopharmacol. 1990 Apr ; 29(1) : 95-103.
Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Super Shilajit 250 mg

Une forme nouvelle plus pure, plus concentrée et plus active d’un tonique ayurvédique ancien et révéré.

www.supersmart.com
A découvrir aussi
21-08-2017
Médecine ayurvédique : les multiples bienfaits du...
Si vous ne connaissez pas encore le gymnéma, cette plante médicinale va vous surprendre par ses nombreux bienfaits pour la santé. Plante grimpante originaire d’Asie,...
Lire plus
09-08-2017
Foie : les effets hépatoprotecteurs de la...
Vous avez sûrement déjà entendu parler des bienfaits du curcuma pour la santé ? En plus de son usage alimentaire, la plante Curcuma longa L....
Lire plus
06-12-2017
Remède ayurvédique : les bienfaits naturels de...
Derrière les lettres "Amla", se cache un puissant régénérant ayurvédique : l’Amalaki rasayana. Dans la langue indienne, Amalaki signifie « infirmière » tandis que "rasayana"...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer