Sorry, this article does not exist in this language. Click to see it in french.Content-type: text/html Le Tribulus, cette plante ayurvédique traditionnelle, remis en cause ? - Desporto e resistência - Nutranews
Início   >  Desporto e resistência  >  Le Tribulus, cette plante...
15-04-2014

Le Tribulus, cette plante ayurvédique traditionnelle, remis en cause ?

Tribulus Depuis la publication d'une méta-analyse1 en mars 2014, les critiques vont bon train sur cette plante traditionnelle indienne. Cette recherche documentaire, basée sur des essais contrôlés et des études, autant animales qu’humaines, n’a pas permis de mettre en avant clairement que la prise de Tribulus terrestris augmenterait les niveaux de testostérone sérique de manière significative… Mais, était-ce vraiment ce qu’il fallait rechercher ?

L’efficacité d’une plante ne sera jamais aussi « miraculeuse » que celle d’un médicament et c’est justement ce qui la rend plus compatible avec la physiologie humaine…

Il est vrai que les compléments alimentaires sont parfois surmédiatisés et qu'on leur attribue des vertus qui s'avèrent au final peu fondées, mais le Tribulus terrestris n'est pas une « nouvelle » plante. Son utilisation traditionnelle en médecine ayurvédique et chinoise en fait déjà une solution naturelle intéressante, puisque testée et reconnue depuis plusieurs centaines d’années. En effet, dans la médecine traditionnelle indienne, des extraits de ses parties aériennes et de ses fruits ont depuis longtemps été utilisés pour leurs propriétés diurétiques, toniques et aphrodisiaques.
Bien d’autres plantes ou substances plus communes n'ont pas des effets « spectaculaires » sur l’organisme comme ceux des médicaments allopathiques, mais elles sont réellement efficaces pour une grande majorité de la population qui ne présente pas de symptômes sévères.
Et cela est particulièrement le cas pour le Tribulus terrestris qui n'est pas de la testostérone pure mais qui agit sur ce paramètre d’une manière plus lente et plus douce que ne pourrait le faire une substance allopathique. En effet, le mode d’action du Tribulus est complexe et ses composés actifs (saponines stéroïdiens, protodioscine, protogracilline) semblent avoir des effets hormonaux en agissant en particulier sur les niveaux de LH, l’hormone lutéinisante, qui elle-même pourrait agir sur les niveaux de testostérone. Le Tribulus pourrait donc avoir une action sensibilisatrice sur certaines cellules qui produisent la testostérone en réponse à la LH.

Ainsi, même si les études bulgares sur le Tribulus (en fait sur le médicament Tribestan) ne sont pas parfaites, et qu’elles ne montrent pas une exceptionnelle augmentation de la testostérone, elles ne sont pas pour autant négatives et permettent de mettre en lumière des effets positifs sur les hommes déficients en cette hormone2.
L'efficacité des plantes étant variable d'un individu à un autre, tout comme l'alimentation ou l'allopathie, quand des améliorations existent sur une partie de la population, il semble tout à fait naturel de continuer à prendre cette plante même si elle n'est pas "miraculeuse". D'ailleurs quelles substances naturelles peuvent se targuer d'être "miraculeuses" ?

Parfois, certaines plantes s’avèrent plus efficaces quand elles sont couplées avec le Tribulus, comme c’est le cas avec le Mucuna pruriens puisque leurs prises concomitantes accroit la quantité de L-dopa qui atteint le cerveau. Et cette manière naturelle d’améliorer les effets de la prise de Mucuna pruriens est connue des médecins ayurvédiques depuis plus de 1000 ans. Et d’autre part, une étude réalisée en 2010 a démontré que lorsque le Tribulus terrestris est pris en association avec entre autre le Mucuna pruriens, il augmente la fertilité3.

D’autres études ont également mis en avant que la protodioscine qu’il contient a été cliniquement approuvée pour améliorer le désir sexuel et l'érection par la conversion de protodioscine en DHEA4 et également par une élévation du relarguage de NO (oxyde nitrique) par l'endothélium et les terminaisons nerveuses. Donc par une voie totalement indépendante du taux de testostérone. Ainsi, l’efficacité d’une plante ne se résume pas uniquement à une seule de ses actions sur l’organisme mais bel et bien à de multiples petits changements qui améliorent globalement le fonctionnement du corps.

D’autre part, réduire la prise de Tribulus terrestris aux sportifs de haut niveau, aux athlètes, aux culturistes et à ceux qui font partie de l'élite des jeux olympiques, c'est oublier que le reste de la population, légèrement en déficit de testostérone, peut en bénéficier de manière naturelle sans recours aux hormones.

Sain et dénué de toxicité

Certains compléments sont non conformes à la réglementation parce qu’ils sont adultérés par l’ajout de substances illicites non indiquées sur l'étiquetage. Mais pour les entreprises de compléments alimentaires qui œuvrent depuis plusieurs dizaines d'années pour offrir des actifs sains et sans toxicité, il est non seulement inconcevable d'y adjoindre de telles substances mais tout à fait improbable, aux vues de tous les contrôles effectués, qu'une telle chose se produise.
Si vous avez l'habitude de prendre un complément contenant du Tribulus, vous pouvez continuer à en prendre de façon régulière puisque les études montrent que le produit est dénué de toxicité jusqu’à la dose de 5000 mg / kg !

Ainsi, vous verrez toujours tout et son contraire en matière de nutrition et de supplémentation mais rappelez-vous que certaines petites améliorations sont bien plus en accord avec votre physiologie qu’une efficacité soudaine et ce n’est pas parce qu’une plante est peu efficace sur un paramètre qu’elle ne l’est pas pour de multiples autres !..

1- Qureshi A1, Naughton DP, Petroczi A. A systematic review on the herbal extract tribulus terrestris and the roots of its putative aphrodisiac and performance enhancing effect. J Diet Suppl. 2014 Mar;11(1):64-79. doi: 10.3109/19390211.2014.887602.
2- Tribestan effect on the concentration of some hormones in the serum of healthy volunteers, Milanov S et al., Med-Biol Inf, 1985;4:27-9
3- Riaz A1, Khan RA, Ahmed S, Afroz S. Assessment of acute toxicity and reproductive capability of a herbal combination.
4- Adimoelja A. Phytochemicals and the breakthrough of traditional herbs in the management of sexual dysfunctions. Int J Androl. 2000;23 Suppl 2:82-4
Encomendar o nutriente evocado neste artigo
Tribulus Terrestris 500 mg

Influencia positivamente os parâmetros da sexualidade

www.supersmart.com
Descubra também
12-05-2019
Desporto – nutrientes para propiciar a recuperação...
Quer seja desportista amador ou profissional, com certeza já se interrogou sobre como pode melhorar a sua recuperação física após o esforço. Esta questão é,...
Saber mais
08-08-2018
Reforçar a libido neste período estival
O Verão, as férias, o calor, as roupas leves são propícios a um aumento da libido. Mas se, apesar destas boas condições, ela continuar “na...
Saber mais
07-02-2018
Os desportistas correm mais rápido com esta...
Podemos conseguir melhorar os nossos desempenhos desportivos em apenas um mês com a ajuda de um suplemento? Sim – acaba de demonstrar uma equipa de...
Saber mais
Siga-nos
Seleccione o idioma à sua escolha
ptfrendeesitnl

Gratuito

Obrigado pela sua visita; antes de partir

INSCREVA-SE NO
Club SuperSmart
E beneficie
de vantagens exclusivas:
  • Gratuito: a publicação científica semanal "Nutranews"
  • Promoções exclusivas para membros do clube
> Continuar