Accueil  >  Sexualité  >  Stimuler la sexualité masculine...
01-01-2010

Stimuler la sexualité masculine

Stimuler la sexualité masculine (1er février 2010)

Hommes et femmes recherchent depuis l'aube des temps les moyens de stimuler, dynamiser leur sexualité. Des extraits de plantes comme le Cnidium monnieri, le suma ou Pfaffia paniculata et le Mucuna pruriens, la niacine et la yohimbine peuvent agir en synergie sur les différents mécanismes physiques de la sexualité masculine et de ses médiateurs chimiques, et la rendre plus durable et plus épanouie.

sexualiteLe mécanisme de l'érection commence par des stimulations visuelles, auditives, tactiles, fantasmatiques, dans un environnement de détente. Dans des conditions optimales, un message est transmis par l'intermédiaire de la dopamine qui va entraîner l'influx nerveux le long des nerfs parasympathiques non cholinergiques, puis la sécrétion d'oxyde nitrique (NO) dans l'endothélium du corps caverneux du pénis. Les extraits de plantes et la niacine vont intervenir à toutes les étapes de ce processus.

Le Cnidium monnieri accroît la production de NO

Le Cnidium monnieri est une variété de carotte, une plante connue de la médecine traditionnelle asiatique depuis des milliers d'année. Combiné à d'autres plantes, le Cnidium monnieri est fréquemment utilisé pour aider à traiter l'impuissance et la stérilité. Les graines du Cnidium monnieri sont considérées comme des stimulants naturels de la libido.
Le Cnidium monnieri augmente naturellement la libération de l'oxyde nitrique, accroissant par ce biais la production de guanosine monophosphate cyclique (GMPc), une substance indispensable à l'obtention et la pérennité d'une puissante érection. Le Cnidium monnieri est également supposé inhiber l'activité de la 5-phosphodiestérase, une enzyme qui stoppe ou inverse l'érection.
En fait, la relaxation du muscle caverneux est obtenue par la diffusion d'oxyde nitrique dans le corps caverneux à partir des cellules endothéliales sous l'influence du système nerveux parasympathique non cholinergique. Il va activer la guanylate cyclase, produisant la guanosine monophosphate cyclique qui, à son tour, videra la cellule de son calcium responsable de l'état de contraction. Enfin, lorsque la 5-phosphodiestérase va dégrader la GMPc en GMP, le calcium retournera dans la cellule et rétractera le muscle, faisant cesser l'érection. Pour qu'une érection se maintienne, la GMPc doit être produite en permanence ou il faut que sa dégradation soit inhibée. Chez des sujets souffrant de dysfonctionnement érectile, les niveaux de GMPc sont extrêmement faibles parce que la 5-phosphodiestérase dégrade la GMPc, éteignant ainsi l'érection.
Cnidium monnieriLe Cnidium monnieri contient notamment un principe actif, l'osthole (C15H16O3), de la famille des coumarines, auquel sont attribuées ses propriétés de stimulation de la sexualité. Une étude montre en effet l'action relaxante de l'osthole extrait de Cnidium monnieri sur les tissus du corps caverneux de lapins attribué à la libération d'oxyde nitrique de l'endothélium sinusoïdal, ainsi qu'à la potentialisation du signal de la GMPc et/ou AMPc médiant la relaxation des muscles lisses caverneux par inhibition de la phosphodiestérase1. Une autre étude sur des rats castrés suggère que l'osthole a des effets similaires à ceux d'androgènes et à ceux de la gonadrotropine2, augmentant significativement l'activité de l'oxyde nitrique synthase et les niveaux sériques de testostérone.

Le Pfaffia paniculata augmente les performances sexuelles

Le Pfaffia paniculata ou suma est connu en Amérique du Sud comme le ginseng brésilien. Les populations indigènes d'Amazonie l'utilisent depuis des générations pour un vaste éventail de problèmes de santé, et comme tonique général, énergie rajeunissante ou tonique sexuel. C'est une plante médicinale importante pour plusieurs tribus indiennes de la forêt amazonienne. Dans la phytothérapie actuelle, le suma est considéré comme un adaptogène et un tonique.
Pfaffia paniculataLe suma a aussi été appelé le « secret russe » parce qu'il a été utilisé par des athlètes olympiques russes pendant de nombreuses années et qu'on lui a attribué la capacité d'augmenter la construction musculaire et l'endurance, sans les effets secondaires associés aux stéroïdes. Cette action est attribuée à la présence de substances de type anabolique appelées bêta-ecdystérones dont le suma est particulièrement riche.
Des chercheurs ont vérifié l'utilisation traditionnelle du suma comme stimulant sexuel et aphrodisiaque. En 1999, une étude a montré qu'un extrait de racine de suma pouvait augmenter les performances sexuelles chez des rats en bonne santé, sexuellement apathiques et impuissants3. En 2001, un brevet a été déposé aux États-Unis pour une formulation contenant plusieurs plantes dont du suma et précisant que l'extrait de suma testé augmentait la fonction et les performances sexuelles.

Le Mucuna pruriens

Il y a plus de 1 000 ans, Shushruta, un médecin ayurvédique, écrivait que le Mucuna, associé au Tribulus terrestris, était un puissant aphrodisiaque et un tonique. Des études4 ont montré qu'il augmente les niveaux de testostérone. Supplémenter des rats albinos en Mucuna pruriens augmente la population de leurs spermatozoïdes. Une étude a comparé les effets d'un extrait de graines de Mucuna pruriens sur le comportement sexuel et la libido de rats mâles Wistar albinos à ceux d'un médicament traditionnellement utilisé sur les problèmes de dysfonctionnement érectile, le citrate de sildénafil. L'expérience a duré 45 jours. Les résultats ont montré que l'extrait de graine de Mucuna pruriens produisait une augmentation significative et durable de l'activité sexuelle chez des rats normaux5.
Le Mucuna contient naturellement de la L-dopa connue comme un stimulant de la libido. En Inde, le Mucuna est l'un des deux principaux remèdes à base de plantes prescrits chez l'homme ayant des problèmes érectiles, ainsi que chez la femme ayant une faible libido ou ménopausée.
Des études suggèrent qu'un fort intérêt pour le sexe pourrait être relié à des niveaux élevés de dopamine. Inversement, de faibles niveaux de dopamine sont corrélés à la dépression et à une perte d'intérêt pour le sexe.
De faibles niveaux de dopamine sont aussi associés à la maladie de Parkinson. Cependant, lorsque des patients parkinsoniens sont traités avec de la L?dopa, non seulement ils commencent à se sentir mieux, mais ils manifestent aussi un effet secondaire quelque peu alarmant appelé syndrome d'hypersexualité. Ce syndrome, caractérisé par une augmentation marquée du désir et de l'intérêt sexuels, est un effet secondaire relativement courant de la L-dopa.
La L-dopa est le précurseur chimique de la dopamine qui, à son tour, est le précurseur de la norépinéphrine ou noradrénaline, un autre neurotransmetteur cérébral associé au comportement sexuel. La norépinéphrine stimule directement le centre sexuel du cerveau dans l'hypothalamus et est considérée comme un stimulant sexuel naturel.
Mucuna pruriensAprès la relaxation musculaire activement commandée par le système nerveux central par l'intermédiaire du système nerveux parasympathique non cholinergique, dont le neurotransmetteur principal est l'oxyde nitrique, un deuxième influx nerveux est indispensable dans un but de régulation par le système sympathique avec la noradrénaline. La noradrénaline est le reflet de l'excitation sexuelle mais aussi le moteur de l'acte physique (en dehors de l'érection). L'activité sexuelle est aussi liée à une activité musculaire striée des membres et du tronc, ainsi que des muscles du périnée nécessaires à l'éjaculation.

La niacine


La niacine, ou vitamine B3, connue également sous le nom de nicotinamide ou acide nicotinique, joue un rôle essentiel dans un grand nombre de voies énergétiques. La vitamine B3 est nécessaire au bon fonctionnement de plus de 50 enzymes. Sans elle, notre corps serait dans l'incapacité de produire de l'énergie et de fabriquer des graisses à partir des hydrates de carbone. La vitamine B3 est également employée par l'organisme pour fabriquer des hormones sexuelles et d'autres molécules importantes de signaux chimiques.
NiacineL'effet stimulant de la sexualité de la niacine peut être considéré comme un effet secondaire de la vitamine. Peu de temps après son ingestion, la niacine peut produire une intense sensation de chaleur qui se répand comme un frisson dans tout le corps. Il produit également une rougeur sur la peau, particulièrement prononcée dans les extrémités. Cet effet qui se produit à travers l'organisme produit une dilatation des vaisseaux et capillaires sanguins et, par suite, un flux sanguin qui s'accroît avec la production du « flush ». Cet effet dure généralement une vingtaine de minutes et peut accroître le plaisir sensuel et sexuel. Un autre effet de la niacine est que ce « flush » s'accompagne souvent d'une augmentation de la sécrétion de mucus dans la bouche et les organes sexuels, ce qui peut encore enrichir l'expérience sexuelle. Lorsqu'elle est prise pour stimuler la sexualité, la niacine augmente les sensations et la sensibilité de tout le corps.


Le yohimbehe stimule la libido et augmente l'intensité des orgasmes

Corynanthe johimbe est le nom botanique d'un grand arbre à feuilles persistantes qui pousse en Afrique occidentale. Il est utilisé depuis des siècles en Afrique de l'ouest pour ses vertus aphrodisiaques. Les tisanes concoctées à partir de son écorce étaient utilisées lors des nuits de noce ou des fêtes orgiaques pour stimuler la libido et augmenter l'intensité des orgasmes. Elle est introduite dans les pharmacopées européennes à la fin du xixe siècle pour les mêmes propriétés.
Le yohimbehe contient de nombreux alcaloïdes dont le principal est la yohimbine, à laquelle il doit ses vertus aphrodisiaques. Elle augmente le désir, les sensations et les orgasmes chez la femme comme chez l'homme. Elle est utilisée en Europe depuis plus de 75 ans pour traiter les dysfonctionnements érectiles.
La yohimbine est un alpha-bloqueur qui agit en inhibant le système adrénergique alpha-2 en dilatant les vaisseaux sanguins et en augmentant le flux sanguin dans le pénis, aidant ainsi à améliorer la fonction érectile. Elle agit aussi sur la libido féminine. Elle est également utilisée avec succès pour traiter les dysfonctionnements érectiles chez les diabétiques6. Des études suggèrent qu'elle agirait principalement sur l'appétit sexuel en activant indirectement le système dopaminergique7.
Bien que le nombre d'études sur le yohimbehe soit relativement limité, il a un long passé d'efficacité et de sécurité. Des travaux sur l'animal ont montré qu'il a un remarquable effet bénéfique sur les performances sexuelles. Les méta-analyses des quelques études humaines contrôlées randomisées ont nettement montré la supériorité du yohimbehe sur le placebo8

libido

 

Dans une étude, 45 hommes âgés d'environ 57 ans avec un dysfonctionnement érectile ont reçu trois traitements différents et séparément pendant chacun deux semaines : 3,25 g d'arginine avec 6 mg de yohimbine, de la yohimbine seule ou un placebo. Les traitements ont été pris par voie orale sur un estomac vide une à deux heures avant un rapport sexuel. C'est le traitement associant la yohimbine et l'arginine qui s'est montré le plus efficace. La yohimbine agissait mieux que le placebo mais la différence n'était pas statistiquement significative. 40 % des participants ont considéré comme efficace le traitement associant les deux principes actifs, contre 28,9 % pour la yohimbine et 17,8 % pour le placebo. Les hommes ayant un trouble léger à modéré de la fonction érectile ont mieux répondu au traitement que ceux qui avaient de plus sérieuses difficultés9.

 

Retrouvez le produit relatif à cet article (Prosexual Booster Formula) sur le site www.supersmart.com

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------

Références :

1. Chen J. et al., « Effect of the plant extract osthole on the relaxation of rabbit corpus cavernosum tissue in vitro », J. Urol., 2000 Jun, 163(6):1975-80.
2. Yuan J. et al., « Effect of osthol on androgen level and nitric oxide synthase activity in castrate rats », Zhong Yao Cai, 2004 Jul, 27(7):504-6.
3. Arletti R. et al., « Stimulating property of Tumera diffusa and Pfaffia paniculata extracts on the sexual behavior of male rats », Psychopharmacology, 1999, 143(1):15-9.
4. Amin K.M.Y, Fitoterapia, 1996, 67:53-58.
5. Lakshmanasamy A. et al., « Dose-time dependant effects of ethanolic extract of Mucuna pruriens Linn. Seed on sexual behavior of normal rats », J. Ethnopharmacol., 2009 Apr 21.
6. Ernst E. et al., « Yohimbine for erectile dysfonction : a systematic review and meta-analysis of randomized clinical trials », J. Urol., 1998, 159(2):433-436.
7. Adimoelja A., « Phytochemicals and the breakthrough of traditional herbs in the management of sexual dysfunctions », Int. J. Androl., 2000, 23 suppl. 2 (-HD-):82-4.
8. Carey M.P. et al., « Effectiveness of yohimbine in the treatment of erectile disorders : four meta-analytic integrations », Arch. Sex Behave, 1996, 25(4) ;341-360.
9. European Urology, 2002, 41:608-13.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Tribulus Terrestris 500 mg

Influence positivement les paramètres de la sexualité

www.supersmart.com
LJ-100® 100 mg

Seul extrait de Tongkat ali standardisé pour apporter 40% de glyco-saponines, 22% d'eurypeptides et 30% de polysaccharides

www.supersmart.com
Prosexual Formula Man

Formule améliorée et renforcée, pour une sexualité pleine de vitalité.

www.supersmart.com
Prosexual Booster Formula

Entièrement reformulé pour plus d’efficacité
Pour une sexualité pleine et libérée

www.supersmart.com
A découvrir aussi
23-06-2015
Une sexualité épanouie avec des aphrodisiaques naturels
Depuis la nuit des temps, les hommes ont cherché dans les plantes les moyens de stimuler ou de réveiller leur sexualité. Tongkat ali, yohimbe, zallouh,...
Lire plus
08-08-2018
Booster sa libido en cette période estivale
L’été, les vacances, la chaleur, les tenues légères sont propices à une augmentation de la libido. Mais si malgré ces bonnes dispositions, elle reste au...
Lire plus
01-09-2008
Stimuler naturellement la production de testostérone
Chez l'homme, la testostérone atteint son pic le plus le plus élevé vers l'âge de 30 ans, puis commence ensuite à décliner d'environ 1,6 %...
Lire plus
Format PDF
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer