Accueil  >  Système immunitaire et Infections  >  Les protéines de pois...
01-01-2010

Les protéines de pois

Les protéines sont des molécules complexes indispensables au bon développement et au fonctionnement de l'organisme. Elles jouent en plus un rôle important dans la prévention de certaines maladies chroniques. La supplémentation en protéines de pois constitue une alternative sûre pour tous ceux qui souffrent d'allergies alimentaires et ceux qui préfèrent consommer les protéines d'origine végétale.
protéines de pois


La plupart des protéines disponibles sur le marché sont dérivées de soja, de riz, d'œufs ou de lait, ce qui est souvent problématique pour tous ceux qui sont sujets à des allergies alimentaires. Les protéines de pois sont, elles, extrêmement faiblement allergéniques.
Les pois jaunes (Pisum sativum) sont connus depuis des siècles comme un légume sain, qui fait partie d'une alimentation équilibrée grâce à son absence de lipides et à la richesse de son contenu en protéines, fibres et amidon. L'isolat de protéines de pois a une haute valeur biologique, très similaire à celle d'un isolat de protéines de soja. Un essai chez des volontaires en bonne santé montre une valeur biologique de 78 % (proportion d'azote absorbé retenu dans l'organisme). Son contenu en acides aminés est particulièrement bien équilibré et inclut les neuf acides aminés essentiels.

Les bénéfices pour la santé des protéines

Lorsque l'on pense aux effets bénéfiques des protéines alimentaires, ce sont en premier lieu leur rôle dans le « bodybuilding » qui vient immédiatement à l'esprit. Aucun tissu ne peut être fabriqué sans elles. Cependant, la recherche suggère également que la consommation de protéines de haute qualité pourrait avoir des effets bénéfiques sur le poids et la composition corporels, ainsi que jouer un rôle dans la prévention de certaines maladies chroniques.
Les protéines - des molécules complexes composées d'une chaîne d'acides aminés - sont indispensables pour la croissance et l'entretien de l'organisme. Elles jouent un rôle essentiel dans pratiquement tous les processus biologiques de l'organisme. Toutes les enzymes sont des protéines et jouent un rôle clé dans le métabolisme. Les contractions musculaires, le système immunitaire, la transmission de l'influx nerveux sont tous dépendants des protéines. Elles fournissent le support structurel de la peau et des os.

Une aide pour gérer le poids

Une alimentation riche en protéine pourrait jouer un rôle important dans la gestion du poids. Une telle alimentation peut en effet favoriser de façon significative une perte de poids plus importante qu'une alimentation plus pauvre en protéines, en raison de l'effet des protéines sur la satiété.
protéines et poidsUne étude a ainsi montré que l'isolat de protéines de pois peut jouer un rôle dans le contrôle de la consommation d'aliments, réduisant le taux de remplissage gastrique tout en améliorant la satiété. Contrôler la consommation alimentaire dans l'objectif de gérer le poids est actuellement une grande préoccupation. De récentes données scientifiques ont démontré que la satiété est associée à la libération de peptides gastro-intestinaux qui stimulent le système nerveux central pour initier ou stopper un repas1. Onze sujets volontaires en bonne santé, âgés de 38 ans en moyenne, ont pris part à cette étude. On leur a demandé de consommer un petit déjeuner standard suivi deux heures et demie plus tard par un en-cas riche en protéines (48 g de protéines de pois) ou un en-cas témoin sans protéine. Un déjeuner classique a ensuite été servi deux heures et demie après. Les résultats ont montré que l'isolat de protéines de pois a un effet plus important sur la satiété que le placebo. Cet effet a perduré tout au long de la journée, suggérant que lorsqu'une différence de satiété est gagnée, elle demeure inaltérée.
Des chercheurs français ont découvert qu'alimenter des rats avec une alimentation riche en protéines accroissait l'activité de gènes qui jouent un rôle dans la production de glucose dans l'intestin grêle des animaux. Cela augmente la production de glucose, incitant les rongeurs à se sentir moins affamés et à consommer moins d'aliments2.


Lutter contre la fonte musculaire liée à l'âge

Après 40 ans, la plupart des adultes perdent chaque année entre 0,5 et 1 % de leur masse musculaire squelettique. Cette fonte musculaire peut au début passer inaperçue car elle peut être masquée par l'augmentation de la masse grasse. La perte musculaire chronique - ou sarcopénie - est estimée affecter près de 30 % des personnes de plus de 60 ans et plus de 50 % de celles ayant dépassé les 80 ans. Une consommation insuffisante de protéines peut contribuer à cette perte musculaire. Bien que la quantité optimale de protéines indispensable à la prévention de la sarcopénie n'ait pas été précisément définie, des données scientifiques suggèrent qu'une consommation de protéines légèrement au-dessus des recommandations actuelles quotidiennes de 0,8 g par kg de poids (par exemple 1 g ou plus par kg de poids et par jour) renforce la masse musculaire des personnes âgées qui pratiquent régulièrement une activité physique.


Prévenir l'ostéoporose


La nutrition joue un rôle fondamental dans le développement et l'entretien de la résistance des structures osseuses. À côté du calcium et d'un apport adéquat en vitamine D, les protéines jouent un rôle majeur dans la santé osseuse et, par suite, dans la prévention de l'ostéoporose. Chez les personnes âgées, une faible consommation de protéines est souvent observée chez des patients ayant une fracture du col du fémur. Une étude d'intervention chez de tels patients après une gestion orthopédique du problème a montré qu'une supplémentation en protéines atténuait les pertes osseuses postérieures à la fracture, augmentait la force musculaire, réduisait les complications médicales et la durée du séjour à l'hôpital. Des vastes études prospectives et épidémiologiques indiquent qu'une consommation relativement élevée de protéines est associée à une augmentation de la masse minérale osseuse et réduit l'incidence des fractures ostéoporotiques3. ostéoporoseLa recherche sur des populations âgées a identifié une association positive entre la consommation de protéines et un changement de la densité de la masse osseuse chez ceux qui en consomment associées à du calcium et de la vitamine D.

Aide à abaisser les niveaux de cholestérol sanguin

La capacité des protéines de soja à abaisser le cholestérol a été largement démontrée. Une étude a comparé les effets de protéines issues de différentes sources sur les niveaux de cholestérol sanguin de rats mâles Sprague-Dawley. Les animaux (dix par groupe) ont reçu pendant quatre semaines des protéines de pois, de la caséine, des protéines de pois additionnées de cholestérol ou de caséine additionnée de cholestérol. Les résultats ont indiqué que les protéines de pois ont réduit de façon significative le cholestérol et les triglycérides plasmatiques des animaux, ainsi que leur cholestérol hépatique, respectivement de 61, 47 et 94 % versus caséine lorsque le cholestérol était exclu de l'alimentation. Les protéines de pois ont également diminué le cholestérol et les triglycérides plasmatiques de respectivement 27 et 40 % lorsque le cholestérol était inclus dans l'alimentation. Cette étude indique que les protéines de pois peuvent réduire le cholestérol et les triglycérides plasmatiques comparés à de la caséine alimentaire4.

L'isolat de protéine de pois et l'hypertension

hypertension

Des chercheurs de l'université de Manitoba, au Canada, ont donné à des rats élevés pour avoir un type grave de maladie rénale appelée maladie rénale polycystique, quotidiennement une petite dose d'hydrolysat de protéines de pois. Après 8 semaines d'alimentation avec les protéines de pois, la pression sanguine des animaux avait chuté de 20 % par rapport à celle de rats ayant reçu une alimentation sans protéines de pois. Chez les rats comme chez l'homme, la maladie polycystique rénale réduit sévèrement la production d'urine, empêchant les reins d'être capables d'éliminer les toxines de l'organisme. Dans cette étude, la production d'urine chez les rats a été augmentée de 30 %, revenant ainsi à un niveau normal. Les chercheurs espèrent maintenant tester les protéines de pois chez des hommes avec une légère hypertension. Spéculant sur la façon dont les protéines de pois exercent ces effets, les chercheurs ont suggéré qu'elles pourraient stimuler la production de Cox-1 (cyclooxygénase-1), une protéine qui stimule la fonction rénale, mais ils n'en sont pas encore sûrs5.

 

-------------------------------------------------------------------------

Références :

1. Cummings D.E. et al., Gastrointestinal regulation of food intake, J. Clin. Invest., 2007, 117:13-23.
2. Mithieux G. et al., Portal sensing of intestinal gluconeogenesis is a mechanistic link in the diminution of food intake induced by diet protein, Cell Metab., 2005 Nov, 2(5):321-9.
3. Bonjour J.P., Dietary protein: an essential nutrient for bone health, Journal of American College of Nutrition, 2005, vol. 24 n° 6, 526S-536S.
4. Lasekan J.B. et al., Influence of dietary golden pea protein versus casein on plasma and hepatic lipids in rats, 1994, doi:10.1016/02 71(95)91654-U.
5. Ajuko R., Pea protein fights blood pressure and kidney disease, American Chemical Society's 237th national meeting, 22-23 March 2009, Salt Lake City, Utah, USA.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
03-01-2018
Les 8 secrets des personnes qui ne...
Chaque année, les mêmes personnes semblent passer miraculeusement entre les gouttes des épidémies de grippe ou de gastro-entérite. En réalité, la chance n’a rien à...
Lire plus
24-06-2019
Le PEA, l’antidouleur naturel universel
Plus connu sous les initiales PEA, le palmitoyléthanolamide est un puissant principe actif naturel découvert en 1957. Depuis sa découverte, cette substance fait régulièrement l’objet...
Lire plus
07-08-2019
La dysbiose : un facteur de risque...
On parle de dysbiose lors d’un déséquilibre du microbiote intestinal. Aussi connue sous le nom de flore intestinale, ce microbiote participe au bon fonctionnement de...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frendeesitnlpt

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer