Accueil  >  Antioxydants  >  A propos de la...
01-03-2003

A propos de la recherche sur la Préparation de Papaye Fermentée

En janvier dernier, une conférence a rassemblé, à Paris, des chercheurs venus du Japon, des Etats-Unis, d'Italie, d'Israël et de France pour parler de leurs travaux de recherche sur la Préparation de Papaye Fermentée (FPP). Ils ont tous souligné son action antioxydante et ses effets immunostimulants.

Professeur Luc Montagnier
Président de la Fondation mondiale Recherche et Prévention Sida

Un des marqueurs du déclin du système immunitaire avec les années est l'évolution du thymus qui joue un rôle fondamental dans la maturation des lymphocytes T (des cellules immunitaires). A la naissance, un milliard de cellules passent à travers ce filtre, à 70 ans il n'y en plus que 100 000. Cette évolution génétiquement programmée entraîne des dysfonctionnements, des maladies auto-immunes, une diminution de la surveillance des cellules cancéreuses, ….
Par ailleurs, nous sommes tous soumis au stress oxydant. La question se pose de savoir quelle relation peut exister entre le stress oxydant et le déclin du système immunitaire.

Certains micro-organismes, certains microbes génèrent des quantités très importantes de radicaux libres. L'environnement moderne dans lequel nous vivons augmente ce stress oxydant impliqué dans l'apparition et le développement de nombreuses maladies dégénératives.
Avec le Dr Henry Chenal, du Centre Intégré de Recherche Biologique d'Abidjan de sa Fondation, le professeur Montagnier a entrepris un essai clinique sur des patients infectés par le sida. Sans autre traitement, la FPP n'a aucune action. Par contre, donnée en complément de la tri-thérapie, elle accélère la restauration du système immunitaire. D'autres essais devraient être conduits sur des maladies comme la maladie de Parkinson mais, également, sur des infections oro-pharyngées.

Professeur Lester Packer
Professeur de pharmacologie moléculaire et de toxicologie à l'école de pharmacie de l'Université de Californie du Sud à Los Angeles aux Etats-Unis.

Le professeur Lester Packer est certainement l'un des plus grands spécialistes des antioxydants. Il a effectué plusieurs travaux de recherche sur la Préparation de Papaye Fermentée.
Il a ainsi montré que ses propriétés antioxydantes sont dues à sa capacité à neutraliser le radical hydroxyle, un radical libre particulièrement agressif, ainsi qu'à ses propriétés de chélateur du fer.
Dans d'autres travaux, sur cultures cellulaires, il a mis en évidence que la FPP agit en synergie avec l'interféron gamma pour produire des espèces réactives d'oxyde nitrique.

Ces résultats laissent penser qu'elle pourrait avoir des applications thérapeutiques dans des pathologies requérant un renforcement du système immunitaire.
Une étude de supplémentation animale lui permet de souligner que la FPP semble être un modulateur des radicaux libres, régulant le statut oxydant/antioxydant à travers des événements biologiques tels que des effets de neutralisation de radicaux libres et d'activation des cellules immunitaires effectrices.

Professeur Francesco Marotta
Gastro-entérologue à l'hôpital de Milan

Lorsqu'il a découvert au japon la FPP, le professeur Marotta a été favorablement impressionné par les recherches déjà réalisées et, notamment, par celles du professeur Lester Packer. Il a alors décidé de tester la FPP sur des patients alcooliques.
L'objectif de sa dernière étude était de comparer les effets de différents antioxydants sur des anomalies enzymatiques et des lésions radicalaires de l'ADN associées à des changements pré-cancéreux dans la muqueuse du système gastro-intestinal supérieur. Soixante patients avec une gastrite atrophique et des métaplasies intestinales ont été sélectionnés et divisés en trois groupes qui ont reçu quotidiennement de façon aléatoire 300 mg de vitamine E, deux comprimés d'une préparation de multivitamines ou 6 g de FPP.

Un groupe séparé de patients dyspeptiques sans anomalie histologique a servi de témoin. Des paramètres histologiques et biochimiques ont été évalués après trois et six mois de traitement.
Cela a montré que la supplémentation avec des antioxydants mais, surtout, avec la FPP avait une très nette action sur le stress oxydant et diminuait les paramètres indicateurs des lésions de l'ADN. Beaucoup plus active que la vitamine E, la FPP pourrait être un possible agent chimio-préventif de ce type de lésions pré-cancéreuses.

Professeur Marc Weksler
Collège Médical Weill de l'Université de Cornell à New-York, aux Etats-Unis

Il y a deux ans, le professeur Marc Weksler a réalisé une étude très simple avec la FPP. Lorsque des personnes âgées sont vaccinées contre la grippe, l'efficacité du vaccin ne joue que dans 50% des cas. L'objectif était de regarder s'il était possible d'utiliser un antioxydant pour améliorer cette efficacité. L'étude a été faite à New-York et à Jérusalem sur des hommes et des femmes en bonne santé qui ont pris quotidiennement pendant 21 jours 6 g de FPP ou un placebo avant d'être vaccinés contre la grippe. A Jérusalem, chez les patients supplémentés avec la FPP, la réponse des anti-corps au vaccin contre la grippe était augmentée mais pas à New-York. Cette différence s'explique par le fait que les Américains prenaient déjà des antioxydants avant de participer à l'étude.

Professeur Kishida
Centre de Recherches Louis Pasteur de Kyoto, au Japon

Le professeur Kishida a travaillé longtemps sur les interférons et a réalisé plusieurs travaux pour tester les effets de la FPP.
Il a ainsi examiné les effets d'un mois de supplémentation avec la FPP sur les fonctions immunologique, hématologique, biochimique et antioxydante dans le sang et le plasma de 14 sujets malades ou en bonne santé. Elle a augmenté la capacité de production d'interférons gamma fournissant ainsi une plus grande résistance aux cellules immunitaires pour combattre infections et maladies. C'était la première étude montrant l'effet immuno-modulateur de la FPP.

Professeur Eliezer Rachmilewitz
Département d'hématologie du centre médical Wolfson de Bethléem, Israël

Le Pr. Rachmilewitz est l'un des spécialistes de la recherche sur la thalassémie, une forme d'anémie associée à une déficience dans la synthèse d'une ou de plusieurs des quatre chaînes formant l'hémoglobine des globules rouges.
Les patients atteints de thalassémie ont un stress oxydant très important en même temps que leurs niveaux d'anti-oxydants endogènes sont diminués. Une étude a montré qu'une supplémentation avec la FPP réduit de façon importante la formation des radicaux libres responsables du stress oxydant.

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander le nutriment évoqué dans cet article
FPP

Remarquable supplément japonais, antioxydant et immunostimulant

www.supersmart.com
A découvrir aussi
04-07-2016
Astaxanthine : l'antioxydant de l'été
Des chercheurs travaillent depuis quelques années sur une molécule produite par des micro-algues et que l'on appelle l'astaxanthine. Cette molécule est considérée par beaucoup comme...
Lire plus
16-11-2016
L'astaxanthine un antioxydant particulièrement puissant
L'astaxanthine appartient à la grande famille des caroténoïdes dont elle possède les puissantes propriétés antioxydantes. L'astaxanthine est fabriquée par plusieurs genres d'algues et de planctons...
Lire plus
13-02-2017
Zinc : une prise quotidienne pour réduire...
Vous vous posez des questions sur une supplémentation en zinc : quels bienfaits ? quels effets ? quelle efficacité ? Le point grâce à une...
Lire plus
Suivez-nous