Accueil  >  6 synergies alimentaires méconnues...
03-10-2018

6 synergies alimentaires méconnues à intégrer au quotidien

En Amérique du sud, les chamanes utilisent une boisson naturelle pour diminuer les douleurs de l’âme et déclencher des modifications de la perception de la réalité. C’est une boisson consommée depuis au moins 5000 ans, généralement dans le cadre de cérémonies traditionnelles, et constituée principalement de chacruna, une plante dont les feuilles contiennent un alcaloïde aux effets psychédéliques puissants (la diméthyltryptamine ou DMT).


Le breuvage chamanique hallucinatoire

En temps normal, cet alcaloïde ne procure strictement aucun effet lorsqu’il est ingéré dans l’organisme humain : une enzyme du système digestif, la monoamine oxydase, se charge de la dissoudre avant même qu’elle atteigne la circulation sanguine. Mais la recette chamanique a du génie. Lorsqu’on associe des feuilles de chacruna avec des morceaux de liane de l’ayahuasca écrasée et qu’on les cuisine ensemble pendant plusieurs heures, la DMT devient active et agit directement au niveau du cerveau. Cet effet s’explique par la présence de l’harmine et de l’harmaline dans la liane de l’ayahuasca, deux alcaloïdes qui inhibent la monoamine oxydase et permet donc à la DMT de rester active dans l’organisme. Pris séparément, les lianes de l’ayahuasca et les feuilles de chacruna n’auraient aucun effet sur l’organisme, mais lorsqu’elles sont assemblées, le miracle se produit. C’est un exemple typique de synergie nutritionnelle. Elle se produit lorsque les effets bénéfiques de plusieurs composés pris en même temps sont supérieurs aux effets des mêmes composés pris de manière isolée.

Comment les populations anciennes ont-elles pu trouver cette synergie fantastique quand on sait qu’il existe 80 000 espèces de plantes supérieures dans la forêt amazonienne (ce qui fait environ 1 chance sur 6 milliards de tomber sur la combinaison gagnante) ? Probablement de façon fortuite au cours des centaines de milliers d’années qui ont suivi leur installation sur le sol américain… Le secret aura été ensuite transmis de générations en générations, comme c’est le cas de nombreuses synergies alimentaires qu’on redécouvre aujourd’hui.

Curcuma, pipérine et bromelaïne : la synergie anti-inflammatoire


Le curcuma et le poivre noir

La curcumine présente dans le curcuma est probablement l’un des micronutriments les plus passionnants du monde végétal. De très nombreuses études ont démontré son rôle dans la prévention du cancer (en particulier ceux qui concernent la sphère digestive) et ses puissantes propriétés anti-inflammatoires sont utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise depuis des millénaires.

Seul petit problème : la curcumine est une molécule qui ne passe pas facilement la barrière intestinale. On utilise donc des associations synergiques pour faciliter ce passage et augmenter ainsi sa biodisponibilité. Parmi les candidats, on trouve la bromelaïne, une enzyme présente dans l’ananas frais, et surtout la pipérine, un alcaloïde du poivre noir. Les deux substances augmentent l’activité d’une protéine intestinale impliquée dans le transport de la curcumine et freinent son élimination dans l’urine (1-2). Dans une étude menée sur l’homme, la pipérine a ainsi permis d’augmenter la biodisponibilité de la curcumine de plus de 2000 %, ce qui permet d’exploiter au maximum le potentiel de la curcumine (3).

A quoi sert cette synergie ?

  • Prévenir le cancer (en particulier celui des voies intestinales) et contribuer à son traitement (4-5).
  • Traiter ou soulager les problèmes inflammatoires et les troubles digestifs.
  • Améliorer l’hyperlipidémie et l’hyperglycémie (qu’on retrouve dans le diabète de type 2) (6).

Prêts en 10 minutes:

  • Boisson de curcuma. Mixez les ingrédients suivants au blender avec quelques glaçons :3 cm de curcuma frais, 1 cm de gingembre, 1 banane bien mûre, une pincée de poivre noir, 1 demi-verre de lait de coco, la moitié d’un ananas.
  • Infusion de curcuma. Infusez de 1 à 1,5 g de rhizome dans 150 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes, puis rajouter 1 cuillère à soupe d’huile de coco et 1 pincée de poivre noir fraichement moulu.

Pour un effet plus puissant: Super Curcuma + Pipérine

Lycopène et acides gras : la synergie antivieillissement

Lycopène et acides gras

Le lycopène est un pigment caroténoïde qui donne la couleur orange et rouge à certains végétaux comme les poivrons et les tomates. C’est le caroténoïde le plus abondant du corps humain et probablement celui qui présente l’activité antioxydante la plus forte. Il fait partie des rares micronutriments qui sont affectés positivement par la chaleur : la biodisponibilité du lycopène d’une tomate augmente quand on la cuit.

Il y a une autre astuce pour augmenter sa biodisponibilité, c’est de le consommer avec des graisses. En augmentant la stimulation des acides biliaires et la capacité à former des micelles, les graisses améliorent la solubilisation du lycopène. Ainsi, des chercheurs ont montré que la quantité de lycopène absorbée était plus importante en présence de 20 g de lipides qu’avec des quantités allant de 3 à 8 g (7).

A quoi sert cette synergie ?

  • Prévenir le cancer (en particulier celui de la prostate) (8).
  • Lutter contre le stress oxydant et le vieillissement.
  • Prévenir les maladies coronariennes (9).

Prêt en 20 minutes: faites revenir une gousse d’ail et un oignon émincés à la poêle dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, puis coupez les tomates en morceaux. Plongez-les dans 1 L d’eau bouillante pendant 15 minutes, puis ajouter l’huile, l’ail et l’oignon et mixez le tout.

Pour un effet plus puissant: Lyc-O-Mato au moment des repas préparés à partir d’huiles végétales.

Isoflavones de soja et fructo-oligo-saccharides : la synergie de la ménopause


Isoflavones de soja et fructo-oligo-saccharides

Les isoflavones sont des substances naturelles incroyables. Une fois ingérées, elles peuvent mimer l’action de certaines hormones (les œstrogènes) si la personne présente une déficience, ou au contraire, s’opposer à leurs effets négatifs si la production est excessive.

Dans le soja, on trouve surtout de la génistéine, de la daidzéine et de la glycitéine. Les trois composés sont utilisés pour réduire les bouffées de chaleur et diminuer le risque de cancer du sein ainsi que celui de la prostate (à raison de 20 mg par jour). Mais ces effets seraient plus importants chez les personnes capables de transformer, à l’intérieur de l’organisme, la daidzéine en équol, une molécule plus active encore. Les chercheurs ont découvert que cette transformation se faisait dans le tube digestif et qu’elle dépendait essentiellement de la composition de la flore intestinale. Si on administre des prébiotiques (c’est-à-dire des composés indigestibles comme les fructo-oligosaccharides) à une personne qui consomme des isoflavones de soja, on s’aperçoit que la conversion en équol est augmentée et que les effets sont maximisés.

A quoi sert cette synergie ?

  • Réduire les bouffées de chaleur (10-11).
  • Protéger de l’ostéoporose.
  • Prévenir le cancer du sein et celui de la prostate (12).

Prêt en 5 minutes: une cuillère de Fructo-Oligosaccharides en association avec des produits de soja (graines, tofu, yaourts de soja).

Vitamine C et flavonoïdes (anthocyanines, flavanols) : la synergie cognitive


Vitamine C et flavonoïdes

Les flavonoïdes sont des composés végétaux présentant des caractéristiques antioxydants extraordinaires. On en trouve dans le vin, le chocolat, les agrumes ou les fruits très colorés comme le cassis ou les fraises. Ils présentent la particularité d’augmenter la biodisponibilité de la vitamine C, qui joue un rôle certain dans la prévention des troubles cognitifs (13) et qui, en retour, augmente la stabilité des flavonoïdes. Ces derniers influent sur deux phénomènes cognitifs, la plasticité synaptique (qui permet la création et le maintien des structures neuronales) et la microcirculation cérébrale (en renforçant la paroi des plus petits vaisseaux sanguins). Avec la vitamine C, ils protègent également les membranes neuronales de l’oxydation (14).

Cette synergie explique sans doute pourquoi l’activité antioxydante totale exercée par un mélange associant oranges, pommes, raisins et myrtilles est très supérieure au potentiel de chacun des fruits. De même, une puissante synergie antioxydante a été mis en évidence dans le cas d’une combinaison de chocolat et de fraises.

A quoi sert cette synergie ?

  • Pour améliorer l’activité cognitive (concentration, motivation, mémoire).
  • Lutter contre le déclin cognitif.
  • Fluidifier la circulation sanguine.

Prêt en 5 minutes: préparez une poêlée de poivrons (vitamine C) avec un peu d’huile d’olive et de la livèche puis ajoutez des câpres (les plus grandes sources de quercétine) en fin de cuisson.

Prêt en 5 minutes: mélangez des morceaux de pommes, de fraises, de myrtilles et d’oranges avec des morceaux de chocolat à 80 % minimum de cacao (flavanols).

Pour un effet plus puissant: Triple C (3 formes synergiques de vitamines + des flavonoïdes) + Ginkgo Biloba (kaempférol, quercétol, lutéoline).

Magnésium, Vitamine D et calcium : la synergie osseuse

Magnésium, Vitamine D et calcium

Une étude parue en mars 2018 (15) a montré que l’organisme avait besoin d’une certaine quantité de magnésium pour métaboliser correctement la vitamine D. En fait, l’activation des molécules fabriquées à partir du soleil ou apportées par l’alimentation exige la présence du magnésium. Sans lui, la vitamine D qui circule dans l’organisme est largement sous exploitée. C’est pourtant ce qui arrive à plus de la moitié de la population occidentale dont les apports en magnésium sont loin des recommandations journalières, fixées à 420 mg pour les hommes et 320 mg pour les femmes.

La synergie qui opère entre le magnésium et la vitamine D intervient dans de nombreux phénomènes comme la régulation du calcium, le maintien de la santé des os, la minéralisation osseuse, la prévention du syndrome métabolique et des maladies cardiovasculaires… Le magnésium active plus de 600 enzymes différentes et influence considérablement les quantités de calcium circulantes.

A quoi sert cette synergie ?

  • Réduire les douleurs et la faiblesse musculaire.
  • Augmenter la densité minérale de l’os (et réduire le risque de fractures et d’ostéoporose)
  • Diminuer les symptômes de dysfonctionnement vasculaire (notamment la perte de la capacité des artères à se dilater correctement).

Prêt en 20 minutes : préparez un repas à base de flétan cuit au four (vitamine D), avec des épinards cuits à la vapeur et une sauce aux noix (magnésium).

Pour un effet plus puissant : Vitamin D + Magnesium Orotate

Polyphénols et acides gras oméga-3 : la synergie du cœur

Polyphénols et acides gras oméga-3

La synergie entre les acides gras oméga-3 (bien connus pour prévenir les troubles cardiovasculaires) et les polyphénols (une classe d’antioxydants) a été identifiée grâce au régime méditerranéen. Les deux composés peuvent servir de bouclier contre les radicaux libres, mais ils modulent également la transcription de nombreux gènes. L’addition de polyphénols durant la phase de digestion des oméga-3 permet en outre de les protéger de l’oxydation et favoriser le passage dans la circulation sanguine de molécules intactes et plus fonctionnelles (16).

A quoi sert cette synergie ?

  • Maintenir la bonne santé du cœur.
  • Fluidifier la circulation sanguine.
  • Réduire les niveaux de triglycérides et l’hypertension.

Prêt en 5 minutes : mélangez des dés de pomme, des grains de raisin, des éclats de noix de Grenoble, des graines de chia et des graines de lin moulues.

Pour un effet plus puissant : Super DHA + Double Pomegranate (un concentré de polyphénols de grenade).


Références

  1. Bhardwaj RK, Glaeser H, Becquemont L, Klotz U, Gupta SK, Fromm MF. Piperine, a major constituent of black pepper, inhibits human P-glycoprotein and CYP3A4. J Pharmacol Exp Ther. 2002 Aug;302(2):645-50.
  2. Singh J, Dubey RK, Atal CK. Piperine-mediated inhibition of glucuronidation activity in isolated epithelial cells of the guinea-pig small intestine: evidence that piperine lowers the endogeneous UDP-glucuronic acid content. J Pharmacol Exp Ther. 1986 Feb;236(2):488-93.
  3. Shoba G, Joy D, Joseph T, Majeed M, Rajendran R, Srinivas PS. Influence of piperine on the pharmacokinetics of curcumin in animals and human volunteers. Planta Med. 1998 May;64(4):353-6.
  4. Sourav Banerjee, Chenggong Ji, Joshua E. Mayfield, Apollina Goel, JunyuXiao, Jack E. Dixon, Xing Guo. Ancient drug curcumin impedes 26S proteasome activity by direct inhibition of dual-specificity tyrosine-regulated kinase 2, Proceedings of the National Academy of Sciences Jul 2018, 201806797; DOI:10.1073/pnas.1806797115
  5. López-Lázaro M. Anticancer and carcinogenic properties of curcumin: considerations for its clinical development as a cancer chemopreventive and chemotherapeutic agent. Nutr Food Res. 2008 Jun;52 Suppl 1:S103-27. Review
  6. Chuengsamarn, S., Rattanamongkolgul, S., Luechapudiporn, R., Phisalaphong, C., and Jirawatnotai, S. Curcumin extract for prevention of type 2 diabetes. Diabetes Care 2012;35(11):2121-2127. View Abstract
  7. Moran NE, Rogers RB et al. Biosynthesis of highly enriched 13C-lycopene for human metabolic studies using repeated batch tomato cell culturing with 13C-glucose. Food Chem. 2013 Aug 15;139(1-4):631-9. doi: 10.1016/j.foodchem.2013.01.016. Epub 2013 Jan 23.
  8. Haseen F, Cantwell MM, et al. Is there a benefit from lycopene supplementation in men with prostate cancer? A systematic review. Prostate Cancer Prostatic Dis. 2009;12(4):325-32. Epub 2009 Sep 1. Review.
  9. Rao AV. Lycopene, tomatoes, and the prevention of coronary heart disease. Exp Biol Med(Maywood). 2002 Nov;227(10):908-13. Review.
  10. D'Anna R, Cannata ML, et al. Effects of the phytoestrogen genistein on hot flushes, endometrium, and vaginal epithelium in postmenopausal women: a 1-year randomized, double-blind, placebo-controlled study. Menopause. 2007 Jul-Aug;14(4):648-55.
  11. Williamson-Hughes PS, Flickinger BD, et al. Isoflavone supplements containing predominantly genistein reduce hot flash symptoms: a critical review of published studies. Menopause. 2006 Sep-Oct;13(5):831-9. Review.
  12. Wu AH, Yu MC, et al. Epidemiology of soy exposures and breast cancer risk. Br J Cancer. 2008 Jan 15;98(1):9-14. Epub 2008 Jan 8. Review.
  13. Harrison, F. E. A critical review of vitamin C for the prevention of age-related cognitive decline and Alzheimer's disease. J Alzheimers.Dis. 2012;29(4):711-726. View abstract.
  14. Chen CY, Milbury PE, Lapsley K, Blumberg JB. Flavonoids from almond skins are bioavailable and act synergistically with vitamins C and E to enhance hamster and human LDL resistance to oxidation. J Nutr 2005;135:1366–73
  15. Anne Marie Uwitonze, Mohammed S. Razzaque. Role of Magnesium in Vitamin D Activation and Function. The Journal of the American Osteopathic Association, 2018; 118 (3): 181 DOI: 10.7556/jaoa.2018.037
  16. Scoditti E, et al, Vascular effects of the Mediterranean diet—Part II: Role of omega-3 fatty acids and olive oil polyphenols, Vascul. Pharmacol. (2014), http://dx.doi.org/10.1016/j.vph.2014.07.001
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Super Curcuma 500 mg

Phytosomes de curcuma - Biodisponibilité élevée
Un nouvel extrait de curcuma breveté, 29 fois plus biodisponible !

www.supersmart.com
Bioperine 10 mg

Améliore de manière démontrée la biodisponibilité des nutriments.

www.supersmart.com
Lyc-O-Mato® 15 mg

Supplément optimisé de lycopène

www.supersmart.com
Fructo-Oligosaccharides

Fibres bifidoactives
Améliore le confort intestinal et renforce les défenses naturelles de l'organisme

www.supersmart.com
Triple C

Trois formes synergiques de vitamine C: Acide ascorbique + Ascorbate de calcium + Palmitate ascorbique

www.supersmart.com
Ginkgo Biloba 60 mg

Extrait (50:1) standardisé 24% ginkgoflavonglycosides

www.supersmart.com
Magnesium Orotate 500 mg

Une forme de magnésium à haute biodisponibilité

www.supersmart.com
Vitamin D3 1 000 UI

Aide à maintenir la santé des os, des muscles et des dents (nombreux bienfaits)

www.supersmart.com
Double Pomegranate

Phytonutriment antioxydant aux multiples bénéfices pour la santé. Formule enrichie et plus complète.

www.supersmart.com
Super DHA 310 mg

310 mg de DHA et 43 mg d'EPA par softgel

www.supersmart.com
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer