Accueil  >  Vitamines  >  Des chercheurs découvrent pourquoi...
30-04-2018

Des chercheurs découvrent pourquoi l'organisme d'1 personne sur 2 n’utilise pas correctement la vitamine D

Vitamine D Magnesium Une étude fraîchement publiée dans The Journal of the American Osteopathic Association montre que la vitamine D ne peut pas être correctement utilisée par l’organisme si les taux de magnésium sont trop bas. Or, c’est justement le cas pour plus de 50 % des occidentaux précisent les chercheurs.

La vitamine D resterait donc stockée dans l’organisme inutilement. Un immense gâchis quand on sait que les carences en vitamine D atteignent désormais des proportions épidémiques (voir Les raisons pour lesquelles il devient difficile de ne pas se supplémenter en vitamine D). Le problème c’est que le magnésium n’est pas mieux loti : les auteurs de l’étude estiment que l’alimentation occidentale fournit à peine 50 % des recommandations journalières, fixées à 420 mg pour les hommes et 320 mg pour les femmes. Le peu de vitamine D circulant dans l’organisme (créée à partir des rayons du soleil ou apportée par l’alimentation et les suppléments) est donc sous-exploitée.

Comment expliquer que la moitié de la population manque de magnésium ?

D’après les auteurs de l’étude, la déficience en magnésium est un phénomène assez récent. Il résulterait de plusieurs facteurs :
  • La modification des habitudes alimentaires : nous consommons de plus en plus de produits raffinés, artificiels et pauvres en micronutriments. Les aliments riches en magnésium, comme les fruits à coques et les légumineuses, sont progressivement mis sur la touche.
  • L’augmentation du stress (1) et la baisse du temps de sommeil augmentent les besoins en magnésium. Notre rythme de vie harassant perturberait notre système nerveux et épuiserait plus rapidement les stocks.
  • La consommation d’alcool (2) et la perturbation de l’équilibre acido-basique de l’organisme (qui favorise la fuite urinaire des cations comme le magnésium).
  • Certaines maladies comme le diabète (3) et le syndrome métabolique (4).
  • La prise de médicaments, notamment les diurétiques, les antibiotiques et les IPP (utilisés dans la prise en charge des ulcères gastriques et du reflux gastro-oesophagien) (5).

Quels sont les autres problèmes posés par une déficience en magnésium ?

On parle très peu de l’importance du magnésium alors que c’est un minéral indispensable au bon fonctionnement de l’organisme humain. Outre son implication dans la métabolisation de la vitamine D, on lui reconnaît plusieurs rôles fondamentaux :
  • Une optimisation du système nerveux.
  • Une contribution essentielle aux fonctions musculaires et cardiaques (avec notamment une influence notable sur la pression artérielle, la prévention des risques cardiovasculaires, le risque de diabète). Des études cliniques montrent que l’administration d’un supplément de magnésium peut avoir des effets antithrombotiques (6) et contribuer à la prévention de l’athérosclérose (7). En Amérique du nord, les autorités médicales recommandent ainsi un apport élevé en magnésium pour prévenir et traiter l’hypertension.
  • Le maintien des os et des dents en bonne santé.
  • L’implication dans plus de 300 mécanismes cellulaires à l’origine de la production d’énergie.

Comment réagir ? Les meilleures sources de magnésium

Puisque l’organisme n’est pas capable de synthétiser lui-même du magnésium, il n’y a pas 50 façons de réagir : il faut aller le chercher dans les aliments où il se cache et ne pas hésiter à recourir à des suppléments nutritionnels de qualité. Réussir à puiser suffisamment de magnésium à partir des aliments devient une véritable prouesse à notre époque : il faut bien connaître les produits et être vigilant en permanence.

Voici un récapitulatif des meilleures sources de magnésium à réintégrer au plus vite à l’alimentation.
Sources de
magnésium
élémentaire
Portion Quantité
1 OptiMag (supplément) 2 gélules 204 mg
2Graines de courge 60 ml200 mg
3Noix du Brésil60 ml 130 mg
4Haricots blancs cuits 250 ml120 mg
5Magnesium Orotate (supplément) 3 gélules105 mg
6Amandes rôties 60 ml100 mg
7Saumon cuit 100 g100 mg
8Noix de cajou rôties 60 ml90 mg
9Pignons de pin 60 ml85 mg
10Arachides 60 ml85 mg
11Epinards cuits 125 ml80 mg
12Lentilles et pois cassés 250 ml75 mg
13Yaourt de soja 1 yaourt70 mg
14Quinoa 125 ml65 mg
15Pomme de terre avec la pelure 1 moyenne50 mg

Quel est le supplément de magnésium idéal ?

Pour les suppléments de magnésium, qui sont très pratiques, ce n’est pas la quantité de magnésium qui compte mais la qualité. Les formes de magnésium de qualité médiocre ne seront pas assimilées totalement par l’organisme ce qui peut provoquer quelques symptômes gênants (on parle de diarrhée osmotique). De plus, au-delà d’une certaine quantité (évaluée à 400 mg en une prise), le risque augmente également car l’organisme est rapidement débordé et ne peut tout assimiler en même temps.

Il faut donc privilégier une forme de magnésium avec une bonne biodisponibilité, une bonne solubilité et un dosage modéré en « magnésium élément » compris entre 100 et 250 mg.

Pour fabriquer des suppléments de magnésium, il faut réussir à associer l’ion positif (cation) magnésium (Mg2+) à un autre ion négatif (anion). On forme ainsi un « sel de magnésium » ou un « oxyde de magnésium ». Les sels de magnésium peuvent être de forme organique (c’est-à-dire contenant du carbone, de l’hydrogène et de l’oxygène) ou de forme inorganique (dans laquelle on ne retrouve pas ces trois éléments de base). Il faut savoir que généralement les sels organiques sont nettement plus assimilables et plus utiles à l’organisme que les sels inorganiques.

Une fois dans l’estomac, cet assemblage se dissocie sous l’effet de l’acidité de l’estomac, ce qui permet au magnésium de passer au travers des cellules de l’intestin et d’être utilisé par l’organisme. Plus cet assemblage est soluble, c’est-à-dire capable de se dissoudre dans le milieu liquide de l’estomac, plus il aura de facilité à gagner la muqueuse intestinale et passer au travers.

On peut également former un complexe plus stable en liant l’ion magnésium à un chélateur contenant de l’azote. Cela donne des formes de magnésium chélatées ou amino-complexées. Ce sont les suppléments les plus chers à produire et généralement les mieux absorbés par l’organisme. Ils n’ont pas besoin d’être solubles puisqu’ils utilisent le transport des protéines pour passer au-delà des membranes cellulaires.

Enfin, il semble que certains sels de magnésium, en particulier le lactate de magnésium, le sulfate de magnésium et le chlorure de magnésium, contribuent à une acidose de faible niveau, c’est-à-dire une perturbation de l’équilibre acido-basique suspectée d’entraîner des fuites de calcium et de magnésium. A l’inverse, le bicarbonate de magnésium serait alcalinisant. Il existe cependant peu d’études scientifiques permettant aujourd’hui de valider cette théorie.

Pour mieux vous y retrouver, voici un tableau récapitulatif des critères de sélection de votre supplément de magnésium, basé sur plusieurs études (8-11) :

Formes de magnésium Nom Assimilation Solubilité Autres effets
Sels organiques Citrate de magnésium BonneBonne Alcalinisant
Malate de magnésium (disponible en supplément de malate de magnésium) BonneBonne
Lactate de magnésium MauvaiseMoyenne Acidifiant
Aspartate de magnésium BonneMoyenne Neuro-excitateur
Gluconate de magnésium BonneMoyenne
Glycérophosphates BonneBonne
Sels inorganiques Chlorure de magnésium MoyenneExcellente Acidifiant
Hydroxyde de magnésium MauvaiseFaible
Carbonate de magnésium MauvaiseTrès faible
Bicarbonate de magnésium MauvaiseFaible Alcalinisant
Sulfate de magnésium Mauvaise FaibleAcidifiant
Formes chélatées de magnésium Orotate de magnésium (disponible en supplément d’orotate de magnésium) Excellente Critère non pertinent
Glycinate de magnésium Excellente Critère non pertinent
Lysinate de magnésium Excellente Critère non pertinent
Oxyde de magnésium Oxyde de magnésium MauvaiseMoyenne

Pour plus de simplicité, vous pouvez aussi solliciter des combinaisons de plusieurs formes différentes comme le supplément OptiMag. Ce complément bien connu contient notamment du malate de magnésium, du citrate de magnésium et du glycérophosphate de magnésium, trois formes qui ne présentent que des avantages. Et puisque chaque gélule contient 102 mg de magnésium, vous pouvez y avoir recours à chaque repas sans risque sur le plan digestif.

Les points essentiels de l’article

  • Le manque de magnésium empêche l’organisme d’utiliser la vitamine D.
  • Une personne sur deux en Europe et aux Etats-Unis ont des taux de magnésium préoccupants.

L’étude principale de l’article

Anne Marie Uwitonze, Mohammed S. Razzaque. Role of Magnesium in Vitamin D Activation and Function. The Journal of the American Osteopathic Association, 2018; 118 (3): 181 DOI: 10.7556/jaoa.2018.037


Références

1. Seelig MS. Consequences of magnesium deficiency on the enhancement of stress reactions; preventive and therapeutic implications (a review) J Am Coll Nutr. 1994;13:429–46. doi: 10.1080/07315724.1994.10718432.

2. Elisaf M, Merkourpoulos M, Tsianos EV, Siamopoulos KC. Pathogenetic mechanisms of hypomagnesemia in alcoholic patients. J Trace Elem Med Biol. 1995;9:210–4. doi: 10.1016/S0946-672X(11)80026-X.

3. Gommers LM, Hoenderop JG, Bindels RJ, de Baaij JH. Hypomagnesemia in Type 2 Diabetes: A Vicious Circle? Diabetes. 2016;65:3–13. doi: 10.2337/db15-1028.

4. Lima Mde L, Cruz T, Rodrigues LE, Bomfim O, Melo J, Correia R, et al. Serum and intracellular magnesium deficiency in patients with metabolic syndrome–evidences for its relation to insulin resistance. Diabetes Res Clin Pract. 2009;83:257–62. doi: 10.1016/j.diabres.2008.11.019.

5. de Baaij JH, Hoenderop JG, Bindels RJ. Magnesium in man: implications for health and disease. Physiol Rev. 2015;95:1–46. doi: 10.1152/physrev.00012.2014.

6. Shechter M, Merz CN, et al. Oral magnesium supplementation inhibits platelet-dependent thrombosis in patients with coronary artery disease. American Journal of Cardiology1999;84:152-6.

7. Kishimoto Y, Tani M, et al. Effects of magnesium on postprandial serum lipid responses in healthy human subjects. Br J Nutr. 2010 Feb;103(4):469-72. Epub 2009 Nov 27.

8. Coudray C, Rambeau M, Feillet-Coudray C et al (2005) Study of magnesium bioavailability from ten organic and inorganic Mg salts in Mg-depleted rats using a stable isotope approach. Magnes Res Off Organ Int Soc Dev Res Magnes 18:215–223

9. Firoz M, Graber M (2001) Bioavailability of US commercial magnesium preparations. Magnes Res Off Organ Int Soc Dev Res Magnes 14:257–262

10. Lindberg JS, Zobitz MM, Poindexter JR, Pak CY (1990) Magnesium bioavailability from magnesium citrate and magnesium oxide. J Am Coll Nutr 9:48–55

11. Dualé C, Cardot JM et al. An Advanced Formulation of a Magnesium Dietary Supplement Adapted for a Long-Term Use Supplementation Improves Magnesium Bioavailability: In Vitro and Clinical Comparative Studies, Biol Trace Elem Res. 2018 Mar 9. doi: 10.1007/s12011-018-1277-2.

Commander les nutriments évoqués dans cet article
OptiMag

8 formes synergiques de magnésium pour une biodisponibilité optimale Nouvelle formule plus assimilable et mieux tolérée

www.supersmart.com
Magnesium Orotate 500 mg

Une forme de magnésium à haute biodisponibilité

www.supersmart.com
Magnesium Malate 800 mg

Une forme brevetée à la biodisponibilté améliorée pour chélater les excès toxiques d'aluminium. 20 % magnésium, 69 % acide malique.

www.supersmart.com
A découvrir aussi
13-02-2018
Vitamine C : Linus Pauling avait-il raison...
Feriez-vous confiance à un homme qui a reçu deux prix Nobel dans deux catégories différentes au cours de sa vie ? Il est fort probable...
Lire plus
10-07-2017
Le magnésium : un nouvel anti-inflammatoire ?
Jusqu’à aujourd’hui, on connaissait principalement le magnésium comme un minéral essentiel pour l’équilibre nerveux, la fonction musculaire, la régulation cardiaque ou encore la santé osseuse....
Lire plus
28-06-2017
Nutrition : comment bien nourrir son cerveau...
Véritable centre de contrôle de notre système nerveux central, notre cerveau doit traiter quotidiennement des millions d’informations. Face à ce flux permanent de données, cet...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer