Accueil  >  Alzheimer (maladie d')  >  Maladie d’Alzheimer : une...
21-02-2018

Maladie d’Alzheimer : une nouvelle piste thérapeutique découverte par hasard

Alzheimer Il n'existe aujourd'hui aucun traitement permettant de guérir la maladie d’Alzheimer. C’est un constat violent et difficile à faire entendre aux 900 000 personnes touchées en France, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’espoir : les chercheurs testent actuellement de nombreuses approches dans le but de s’attaquer à son processus pathologique et l’une de ces recherches semble avoir abouti. Un médicament conçu initialement pour soigner le diabète pourrait, si les résultats se confirment, traiter la maladie d’Alzheimer et infléchir les pertes de mémoire.

Une épidémie de maladie d’Alzheimer à venir

Contrairement à une croyance très répandue, la maladie d’Alzheimer n’est pas la conséquence normale du vieillissement. Il s’agit d’une démence pathologique qui évolue graduellement et qui touche au départ la mémoire à court terme. Et selon l’Alzheimer’s Society, ce fléau pourrait bien exploser ces 30 prochaines années, alors même qu’aucune nouvelle piste sérieuse n’a été découverte depuis 15 ans. Des chercheurs ont donc entrepris une nouvelle manière de s’attaquer au problème : vérifier si les médicaments développés pour d’autres pathologies pouvaient être intéressants pour soigner la maladie.

En testant un médicament conçu pour soigner le diabète de type 2 sur des souris, ils ont remarqué une amélioration de leurs capacités d’apprentissage et de mémorisation1. Une amélioration qui s'est accompagnée d'une réduction dans le cerveau de la quantité de plaques amyloïdes associées à la maladie d'Alzheimer ainsi que d'un ralentissement de la perte de cellules nerveuses. Le médicament favoriserait la production de 3 facteurs de croissance liés à la glycémie (le glucagon, le GLP-1 et le GIP), ce qui protégerait le fonctionnement des cellules nerveuses. La piste est intéressante mais il faudra d’abord mieux comprendre le lien qui existe entre la maladie d’Alzheimer et le diabète, puis reproduire ces résultats chez l’homme, avant d’espérer le développement d’un éventuel traitement.

Que faire pour enrayer la maladie et contrer les symptômes ?

Il n’est actuellement pas possible de guérir la maladie d’Alzheimer, mais on peut tout à fait s’opposer à sa progression et enrayer le déclin qui affecte la mémoire et les fonctions cognitives ! On recense ainsi 2 remèdes naturels, très documentés dans la littérature scientifique, et malheureusement trop peu connus du grand public :

L’huperzine A :

De nombreuses études ont montré que la prise d’un supplément oral d’huperzine A améliorait la mémoire et la fonction cognitive chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, mais aussi chez les personnes en bonne santé2-7. Deux à trois semaines de traitement suffiraient pour en apprécier les premiers bénéfices.
Mécanisme d’action : l’huperzine A peut traverser la barrière hémato-céphalique et augmenter les niveaux d’acétylcholine à différents endroits du cerveau8-9.
Doses conseillées : de 50 à 200 mcg, 2 fois par jour si l’on se fie à la littérature scientifique9.

    Le Ginkgo Biloba

    Plusieurs études montrent que la prise d’un supplément naturel à base de feuilles de ginkgo améliore les symptômes de la maladie d’Alzheimer, et notamment la mémoire et la vitesse de traitement cognitif10-13.
    Mécanismes d’action : l’intérêt des feuilles de ginkgo sur la maladie d’Alzheimer s’explique par ses effets positifs sur les protéines beta-amyloïdes qui induisent la mort des cellules. Il est également fort probable qu’elles influencent les niveaux de plusieurs neurotransmetteurs-clés (des composés chimiques libérés par les neurones agissant sur d'autres neurones) 14.
    Doses conseillées : de 120 à 240 mg par jour, à diviser en 2 ou 3 doses, si l’on se fie à la littérature scientifique15.

    Références
    1. Jingjing Tai, Weizhen Liu, Yanwei Li, Lin Li, Christian Hölscher. Neuroprotective effects of a triple GLP-1/GIP/glucagon receptor agonist in the APP/PS1 transgenic mouse model of Alzheimer's disease. Brain Research, 2018; 1678: 64 DOI: 10.1016/j.brainres.2017.10.012
    2. Xu SS, Gao ZX, Weng Z, et al. Efficacy of tablet huperzine-A on memory, cognition, and behavior in Alzheimer's disease. Zhongguo Yao Li Xue Bao 1995;16:391-5.
    3. Zhang RW, Tang XC, Han YY, et al. [Drug evaluation of huperzine A in the treatment of senile memory disorders]. Chung Kuo Yao Li Hsueh Pao 1991;12:250-2
    4. Zhang SL. [Therapeutic effects of huperzine A on the aged with memory impairment]. New Drugs and Clinical Remedies 1986;5:260-2.
    5. Xu SS, Cai ZY, Qu ZW, et al. Huperzine-A in capsules and tablets for treating patients with Alzheimer disease. Zhongguo Yao Li Xue Bao 1999;20:486-90.
    6. Zhang, Z., Wang, X., Chen, Q., Shu, L., Wang, J., and Shan, G. [Clinical efficacy and safety of huperzine Alpha in treatment of mild to moderate Alzheimer disease, a placebo-controlled, double-blind, randomized trial]. Zhonghua Yi Xue Za Zhi 7-25-2002;82(14):941-944.
    7. Xiong ZQ, Cheng DH, Tang XC. Effects of huperzine A on nucleus basalis magnocellularis lesion-induced spatial working memory deficit. Chung Kuo Yao Li Hsueh Pao 1998;19:128-32.
    8. Cheng DH, Tang XC. Comparative studies of huperzine A, E2020, and tacrine on behavior and cholinesterase activities. Pharmacol Biochem Behav 1998;60:377-86v 9. Camps P, Cusack B, Mallender WD, et al. Huprine X is a novel high-affinity inhibitor of acetylcholinesterase that is of interest for treatment of Alzheimer's disease. Mol Pharmacol 2000;57:409-17.
    10. Rigney U, Kimber S, Hindmarch I. The effects of acute doses of standardized Ginkgo biloba extract on memory and psychomotor performance in volunteers. Phytother Res 1999;13:408-15.
    11. Canevelli M, Adali N, Kelaiditi E, Cantet C, Ousset PJ, Cesari M; ICTUS/DSA Group. Effects of Gingko biloba supplementation in Alzheimer's disease patients receiving cholinesterase inhibitors: data from the ICTUS study. Phytomedicine 2014;21(6):888-92.
    12. Birks, J. and Grimley, Evans J. Ginkgo biloba for cognitive impairment and dementia. Cochrane Database Syst.Rev. 2009;(1):CD003120.
    13. Zhang, S. J. and Xue, Z. Y. Effect of Western medicine therapy assisted by Ginkgo biloba tablet on vascular cognitive impairment of none dementia. Asian Pac.J Trop.Med 2012;5(8):661-664.
    14. Bastianetto S, Ramassamy C, Dore S, et al. The ginkgo biloba extract (EGb 761) protects hippocampal neurons against cell death induced by beta-amyloid. Eur J Neurosci 2000;12:1882-90.
    15. Le Bars PL, Katz MM, Berman N, et al. A placebo-controlled, double-blind, randomized trial of an extract of Ginkgo biloba for dementia. North American EGb Study Group. JAMA 1997;278:1327-32.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Ginkgo Biloba 60 mg

Extrait (50:1) standardisé 24% ginkgoflavonglycosides

www.supersmart.com
Huperzine-A 50 mcg

Alternative naturelle pour les déficits cognitifs

www.supersmart.com
A découvrir aussi
07-08-2017
Les nouveaux espoirs pour contrer le développement...
Aux côtés des compléments classiques (acétyl-L-carnitine, acide alpha-lipoïque, oméga-3, thé vert, curcuma, Ginkgo biloba), apparaissent des molécules novatrices pour préserver les facultés cognitives. En agissant...
Lire plus
12-01-2017
Le remède naturel N°1 en Allemagne
Beaucoup d'entre-vous sont probablement déjà adeptes du ginkgo biloba. Son efficacité n'est plus à prouver. Le ginkgo biloba est surtout utilisé pour prévenir la maladie...
Lire plus
20-02-2017
Vitamines B : l’acide folique pour diminuer...
Une étude récente donne un nouvel espoir dans la lutte contre les maladies neurodégénératives dont la maladie d’Alzheimer et la démence. Si plusieurs chercheurs avaient...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer