Accueil  >  Cardio-vasculaire  >  Une association efficace contre...
22-05-2017

Une association efficace contre le mauvais cholestérol

cholesterol - Aloe 
Vera - Probiotiques Une équipe de recherche indienne vient de faire une découverte surprenante pour réduire l’accumulation de « mauvais cholestérol » au niveau des artères1 ; Une association de deux produits naturels pourraient en effet contribuer à lutter contre l’hypercholestérolémie. Caractérisée par un excès de cholestérol dans le sang, cette dernière peut être à l’origine de troubles cardiovasculaires. Découvrez cette association inédite et les résultats prometteurs de cette étude.

L’association de deux produits efficaces au niveau digestif

Les chercheurs indiens se sont intéressés à deux produits connus pour leurs bienfaits au niveau du système digestif :
    - les probiotiques de la souche Lactobacillus rhamnosus GG, qui sont des microorganismes vivants qui, lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates, produisent des effets positifs sur l’organisme ;
    - la plante succulente aloe vera, dont est extrait le mucilage pour produire un gel aux nombreuses propriétés bénéfiques.
Compte-tenu de leurs nombreuses vertus, ces produits pourraient avoir de nombreuses applications thérapeutiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’équipe de recherche indienne a évalué l’efficacité de ces produits et d’une association de ces deux produits pour améliorer le profil lipidique.

L’intérêt de ces produits pour lutter contre l’accumulation de « mauvais cholestérol »

Pour évaluer l’intérêt des produits, les chercheurs ont étudié les effets d’une supplémentation sur 35 rats, répartis en 5 groupes. Le premier groupe de rats, dit « contrôle », possède un régime alimentaire normal, sans aucune supplémentation. A l’inverse, les quatre autres groupes possèdent un régime alimentaire riche en cholestérol. De plus, certains groupes sont soumis à une supplémentation nutritionnelle :
    - le second groupe n’est pas supplémenté ;
    - le troisième groupe a reçu une supplémentation en probiotiques de la souche Lactobacillus rhamnosus GG ;
    - le quatrième groupe a reçu une supplémentation à base de gel d’aloe vera ;
    - le cinquième groupe est soumis à une supplémentation à base de probiotiques de la souche Lactobacillus rhamnosus GG et de gel d’aloe vera.
Pour mesurer les effets de ces différentes cures de compléments alimentaires, les chercheurs ont pris en compte différents paramètres dont les taux de cholestérol. Pour mieux comprendre leurs résultats, il faut bien distinguer le HDL-cholestérol et le LDL-cholestérol. Ce dernier est surnommé « mauvais cholestérol » car il désigne les particules transportant le cholestérol dans le sang, du foie vers les cellules qui ont besoin. Malheureusement, le cholestérol contenu dans ces particules peut s’accumuler au niveau des artères et être à l’origine de complications pour la santé. C’est pourquoi les chercheurs se sont particulièrement intéressés aux effets des suppléments sur le taux de LDL-cholestérol.

Une combinaison aux effets positifs sur le profil lipidique

Au terme de leurs analyses, les chercheurs ont révélé des effets positifs sur le profil lipidique chez les rats supplémentés en probiotiques de la souche Lactobacillus rhamnosus GG , chez les rats recevant une supplémentation à base de gel d’aloe vera, ainsi que chez les rats soumis à la combinaison des deux suppléments naturels. Cette association des deux produits s’est d’ailleurs révélée particulièrement efficace car les chercheurs ont mis en évidence :
    - une diminution du cholestérol total de 43% ;
    - une baisse des taux de triglycérides de 45% ;
    - une augmentation de 12% du « bon cholestérol » et une diminution de 30% du « mauvais cholestérol » ;
    - une baisse de l’index athérogénique ;
    - une augmentation du nombre d’espèces de Lactobacillus.
Ces résultats positifs confirment l’hypothèse des chercheurs. Une association de probiotiques (Lactobacillus rhamnosus GG) et de gel d’aloe vera peut présenter un fort intérêt thérapeutique pour lutter contre l’accumulation de « mauvais cholestérol » au niveau des artères. Une supplémentation de ces deux produits pourrait ainsi permettre de limiter l’apparition et le développement de certaines maladies cardiovasculaires.



> Source :
1. Kumar M1 et al., Probiotic Lactobacillus rhamnosus GG and Aloe vera gel improve lipid profiles in hypercholesterolemic rats, Nutrition, 2013 Mar, 29(3):574-9.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Aloe Vera 500 ml

Soulage le système digestif sans irriter

www.supersmart.com
Lactobacillus rhamnosus GG

Contribue naturellement au maintien de la flore intestinale et de la flore vaginale.

www.supersmart.com
A découvrir aussi
22-03-2017
Santé cardiovasculaire : de nouveaux résultats alarmants
Des chercheurs allemands viennent de faire un constat alarmant pour la santé cardiovasculaire. Ils ont en effet révélé que de nombreuses personnes pourraient présenter un...
Lire plus
16-05-2017
Des nutriments bénéfiques contre l'hypertension artérielle
A l’occasion de la Journée Mondiale contre l’hypertension, il convient de rappeler l’importance de la prévention et du diagnostic de ce trouble cardiovasculaire. Caractérisée par...
Lire plus
07-06-2016
Ce nutriment rajeunit la peau et les...
Imaginez un aliment naturel qui empêche la peau de se rider, de se distendre, de vieillir, aussi bien sur le visage (paupières, joues, lèvres) que...
Lire plus
Suivez-nous