Accueil  >  Foie  >  Foie : les bienfaits...
08-05-2017

Foie : les bienfaits de la berbérine contre la stéatose hépatique non alcoolique

Berberine Que savez-vous sur la stéatose hépatique non alcoolique ? Cette pathologie est considérée comme l’une des affections du foie les plus fréquentes dans les pays occidentaux. Selon certains experts, elle serait une des causes majeures des cirrhoses et des insuffisances hépatiques. Autant dire que cette maladie ne doit pas être prise à la légère. Elle est due à une accumulation de graisses au niveau du foie mais est étroitement liée à d’autres troubles pour la santé comme l’obésité, l’hyperlipidémie, l’hypertension ou encore le diabète de type 2. A ce jour, aucun traitement spécifique n’a été identifié pour traiter la stéatose hépatique non alcoolique. Néanmoins, une nouvelle étude scientifique ouvre des perspectives prometteuses. Faisons le point sur cette découverte.

Une plante pour lutter contre la stéatose hépatique non alcoolique

Publiée dans la revue Hepatitis Monthly1, cette étude a porté sur une plante très répandue en Iran : la berbérine ou berberis vulgaris. Appartenant à la famille des Berberidaceae, cette plante est connue pour ses usages en médecine traditionnelle. Plusieurs études ont révélé que cette plante médicinale renferme pas moins de 22 alcaloïdes, ce qui semble lui conférer une action pour améliorer le profil lipidique, la sensibilité à l’insuline et la perte de poids. Les chercheurs iraniens se sont quant à eux intéressés à ses vertus pour le foie. Pourrait-elle permettre de lutter contre la stéatose hépatique non alcoolique ? Convaincus, les scientifiques ont tenté de confirmer leur hypothèse avec des preuves scientifiques.

Evaluation des effets d’une supplémentation en berbérine

Pour évaluer les bienfaits de la berbérine pour le foie, les chercheurs se sont intéressés aux effets de cette plante sur le taux d’enzymes hépatiques. En effet, cette concentration enzymatique a tendance à augmenter lors d’une stéatose hépatique non alcoolique. Leur étude a été menée auprès de 80 patients, dont 32 hommes et 48 femmes. Avant le début de l’étude, ces patients présentaient tous une accumulation de lipides dans le foie ainsi qu’une augmentation d’enzymes hépatiques. Ils ont été répartis en deux groupes : un groupe contrôle et un groupe supplémenté en berbérine, à hauteur de deux capsules par jour dosées à 750 mg. Pendant trois mois, les chercheurs ont suivi les effets de cette supplémentation, en mesurant différents paramètres : le poids, le taux de certaines enzymes hépatiques et le profil lipidique.

Des résultats encourageants pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique

Au terme des trois mois de supplémentation, l’analyse des chercheurs a révélé des résultats prometteurs. En comparaison au groupe contrôle, les patients supplémentés en berbérine présentaient un taux plus faible en certaines enzymes hépatiques : alanine transaminase et aspartate transaminase. Les chercheurs ont également constaté une baisse significative du poids, des triglycérides et du cholestérol chez les patients supplémentés en berbérine. Ces premiers résultats laissent à penser que la berbérine pourrait être une piste intéressante pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique.

Cette nouvelle étude sur les bienfaits de la berbérine confirme l’engouement croissant pour cette plante médicinale. Si des études avaient déjà porté sur son intérêt pour les personnes atteintes de diabète de type 2, ces nouveaux résultats élargissent le spectre d’activité de la berbérine. Elle pourrait en effet s’avérer bénéfique pour toutes les personnes présentant un risque de stéatose hépatique non alcoolique, lors d’hyperlipidémie, d’hypertension ou encore d’obésité. Pour capitaliser sur les vertus naturelles de cette plante, celle-ci est désormais disponible sous forme de complément alimentaire dans le catalogue Supersmart : Berbérine.



> Source :
1. Raziye Iloon Kashkooli, Seyed Saeed Najafi, Farkhondeh Sharif, Azadeh Hamedi, Mohammad Kazem Hoseini Asl, Majid Najafi Kalyani, Mehdi Birjandi, The Effect of Berberis Vulgaris Extract on Transaminase Activities in Non-Alcoholic Fatty Liver Disease, Hepat Mon. 2015 Feb; 15(2): e25067.
Commander le nutriment évoqué dans cet article
Berberine 500 mg

Une nouvelle arme naturelle et puissante contre le diabète de type II

www.supersmart.com
A découvrir aussi
10-10-2016
Les incroyables vertus polyvalentes du curcuma (2/2)
En Inde, le curcuma est utilisé pour traiter toute une variété d'indispositions incluant des problèmes gastro-intestinaux, des troubles inflammatoires, des maux de tête, des infections...
Lire plus
05-12-2016
La glycation, une cause méconnue du vieillissement
La Glycation est le troisième et le moins connu des mécanismes fondamentaux du vieillissement après l'oxydation et le déclin hormonal. Nous ne sommes pas seulement...
Lire plus
10-05-2017
Diabète de type 1 : de nouveaux...
Des chercheurs chinois pourraient avoir fait une découverte majeure pour le traitement du diabète. En effet, les premières conclusions de leurs travaux semblent confirmer l’intérêt...
Lire plus
Suivez-nous