Accueil  >  Stress et Sommeil  >  Rhodiola rosea, Suntheanine® et...
07-11-2016

Rhodiola rosea, Suntheanine® et stress

Rhodiola - thenanine et stress À petites doses, le bon stress fournit l'énergie nécessaire à l'amélioration de nos performances et permet d'obtenir rapidement des réactions adaptées et de nous dépasser. Intense et, surtout, trop répété, le stress peut mettre en danger notre équilibre et notre santé. Des suppléments nutritionnels extraits de plantes, comme la Rhodiola rosea, ou la Suntheanine® extraite des feuilles de thé vert peuvent aider à mieux maîtriser notre réaction au stress et à nous relaxer.

Pour se défendre contre un stress, une émotion, un danger, l'organisme fait essentiellement intervenir deux mécanismes.
- D'abord, l'adrénaline et la noradrénaline, deux catécholamines respectivement sécrétées par la glande médullo-surrénale et les terminaisons nerveuses du système sympathique, apportent une réponse immédiate et multiple : elles mobilisent l'organisme pour fournir très rapidement au cerveau et aux muscles le maximum d'énergie.
- Ensuite, c'est au tour de l'hypophyse et du cortex surrénalien d'intervenir. L'hypothalamus sécrète une hormone, la CRF (corticotrophin releasing factor), qui stimule l'hypophyse. Celle-ci libère dans le sang l'ACTH indispensable à la sécrétion des corticostéroïdes (cortisone, cortisol…) par la corticosurrénale. Le cortisol, surnommé l'hormone du stress, est connu pour avoir une action hyperglycémiante. A doses élevées, il stimule le catabolisme protéique (la formation des acides aminés). Lorsque le stress se prolonge, des quantités importantes de cortisol sont sécrétées et peuvent entraîner des lésions du système limbique impliqué dans l'émotion ainsi qu'une baisse des défenses immunitaires. En outre, le CRF libéré par l'hypothalamus favorise la sécrétion de bêta-endorphine, une parente de la morphine qui combat la douleur.

Lorsque la réaction au stress prend le pouvoir dans l'organisme, il devient impossible de se relaxer convenablement. Cela conduit à l'apparition de différents problèmes et, notamment, la mémoire se détériore, la qualité du sommeil diminue, accompagnée de la survenue d'insomnies, il devient difficile de se concentrer… A terme, des troubles de la santé peuvent également se manifester. Il faut en effet savoir que les hormones-stress exercent de profondes perturbations sur le système immunitaire. Il est donc particulièrement important de parvenir à gérer son stress et à contrer ses conséquences.

Rhodiola rosea pour surmonter les effets du stress et de la fatigue

Rhodiola La médecine traditionnelle utilise la Rhodiola rosea pour augmenter l'endurance physique, la productivité au travail, la longévité, la résistance au mal d'altitude ainsi que pour traiter la fatigue, la dépression, l'anémie, l'impuissance, les troubles gastro-intestinaux, les infections ou les troubles du système nerveux.
Rhodiola rosea a été classée par la recherche scientifique russe parmi les adaptogènes. Ce terme, créé en 1947 par Lazarev, définit tout agent permettant à l'organisme de contrecarrer un stress néfaste physique, chimique ou biologique en générant une résistance non spécifique. On peut en fait comparer l'utilité d'une plante adaptogène à celle de l'entraînement d'un athlète avant une compétition. Elle prépare l'organisme à s'adapter au stress. Lorsqu'un événement stressant intervient, elle génère une adaptation généralisée qui permet à l'organisme de prendre en main sa situation de stress.
Dans un test d'endurance physique, l'administration à des rats de Rhodiola rosea augmente leur temps de nage de 135 à 159 %. Lorsque les animaux traités sont soumis pendant quatre heures à un stress non spécifique, l'augmentation prévisible des niveaux de bêta-endorphine n'est pas observée ou, sinon, dans une moindre mesure. Les chercheurs en ont tiré la conclusion qu'une supplémentation en Rhodiola rosea pouvait diminuer, voire prévenir totalement, les perturbations de l'axe hypothalamique-pituitaire-surrénal induites par le stress. La supplémentation semble avoir préparé les animaux à réagir de façon plus adaptée à une situation stressante1.
La diminution des performances intellectuelles et physiques des médecins soumis à des gardes de nuit prolongées est bien connue.
Des scientifiques ont évalué l'effet de l'administration de 170 mg d'un extrait de Rhodiola rosea pendant 14 jours sur les performances intellectuelles et la fatigue de 56 médecins, hommes et femmes, âgés de 24 à 35 ans, effectuant des gardes de nuit. La performance intellectuelle a été évaluée par des tests déterminant la vitesse de perception visuelle et auditive, la capacité d'attention et la mémoire à court terme. Un index de fatigue a été calculé à partir de cette batterie de tests. L'essai a été divisé en trois périodes :
    - deux semaines de test avec la prise quotidienne d'un comprimé de Rhodiola ou un placebo,
    - deux semaines sans traitement,
    - deux semaines pendant lesquelles les traitements ont été inversés.
Dans le groupe prenant l'extrait de Rhodiola, une nette amélioration de l'index de fatigue a été observée pendant les deux premières semaines, ainsi qu'une amélioration des performances intellectuelles qui sont revenues à leur niveau de base pendant la période d'interruption du traitement. Par contre, la prise de Rhodiola rosea pendant les deux dernières semaines de garde de nuit n'a pas pu inverser de façon significative la baisse intervenue dans les performances intellectuelles2.

L'effet de 100 mg quotidiens de Rhodiola rosea a été évalué dans une étude en double aveugle pendant 20 jours sur 60 étudiants indiens en médecine poursuivant leurs études en Russie. Cet essai a été réalisé pendant leur période d'examens de fin d'étude. En dépit de la faiblesse de la dose utilisée, les chercheurs ont constaté une amélioration du bien-être général, de la performance intellectuelle ainsi que du fonctionnement psychomoteur. Les étudiants ont rapporté une amélioration de leurs habitudes de sommeil, une diminution du besoin de sommeil, une humeur plus stable et une motivation plus importante pour l'étude3.

Une étude randomisée en double aveugle contrôlée contre placebo4 a été définie pour étudier les effets antistress et stimulant d'une seule dose de Rhodiola rosea sur de jeunes hommes en bonne santé dans un contexte de fatigue et de stress. La population étudiée était constituée par 161 cadets militaires russes.
Entre 4 et 5 heures de l'après-midi, après une journée typique d'entraînement et d'exercices, ils ont été soumis à trois séries de tests différents de leur capacité de travail intellectuel :
    - des tests d'évaluation de leur perception visuelle et du processus d'information,
    - des tests d'évaluation de la mémoire à court terme,
    - des tests impliquant des fonctions intellectuelles plus élevées.
Les cadets ont ensuite poursuivi leur service pendant le reste de la nuit et une partie de la matinée.
À 4 heures du matin, un groupe de cadets a reçu deux capsules de Rhodiola rosea (185 mg par gélule), un autre, trois capsules, un autre, un placebo et un quatrième groupe témoin n'a rien pris. Pour évaluer les résultats, les chercheurs ont créé une mesure calculée de la performance qu'ils ont baptisé l'index antifatigue (IAF). Cette mesure combinait la quantité de travail intellectuel accompli par unité de temps et la qualité de ce travail. Les résultats ont montré que les cadets privés de sommeil et stressé qui avaient pris de la Rhodiola rosea étaient significativement moins fatigués que ceux ayant pris un placebo ou n'ayant rien reçu.

L'effet à la fois relaxant et stimulant de la théanine

Thenanine L'intérêt pour la théanine est parti de l'observation contradictoire que le thé vert, malgré sa forte concentration en caféine, avait un réel effet calmant.
La L-théanine a été isolée des feuilles du thé vert en 1945 par des scientifiques japonais. Sa présence dans le thé noir et le thé oolong a été observée un peu plus tard.
La théanine est un acide aminé que l'on trouve dans le thé et qui a des effets calmants. La grande majorité des recherches a été réalisée sur un produit breveté appelé Suntheanine®. Il est important de souligner que la Suntheanine® ne contient que la forme pure « L » de la théanine et pas la forme « D » sans intérêt biochimique.
Des études animales et in vitro ont révélé ce qui arrive à la L-théanine une fois qu'elle a été ingérée par voie orale. Elle est absorbée dans le sang à travers la membrane de l'intestin grêle après 30 minutes de contact. Elle est ensuite transportée facilement dans le cerveau à travers la barrière hémato-encéphalique. Une heure après sa prise, les concentrations de L-théanine dans le cerveau augmentent de façon significative, avec un pic atteint au bout de cinq heures. La L-théanine ne semble pas s'accumuler, étant métabolisée dans le sang, le foie et le cerveau, puis complètement éliminé dans les urines en 24 heures.

Les études ont montré que la Suntheanine® exerce une action positive sur les ondes d'impulsions électriques du cerveau et qu'elle a de nombreux effets bénéfiques et, notamment, celui de soulager le stress.
Les ondes du cerveau sont réparties en ondes alpha, bêta, gamma et thêta selon l'état mental. La génération d'ondes alpha est considérée comme un signe de relaxation et de vigilance. Chez des sujets volontaires, des vagues alpha ont été générées dans les régions occipitale et pariétale 40 minutes après l'ingestion de 50 à 200 mg de théanine, indiquant une relaxation sans somnolence5.
Cet effet est comparable à celui que procurerait un massage ou un bain chaud. À la différence des tranquillisants, elle n'interfère pas avec notre capacité de penser. Des études sur des rongeurs montrent qu'elle stimule la capacité d'apprentissage et la mémoire.
La L-théanine influe sur la libération et la concentration de différents neurotransmetteurs. Elle augmente les niveaux de la dopamine, peut soit élever soit abaisser ceux de sérotonine et augmente ceux de l'acide gamma-amino-butyrique (le GABA) dans le cerveau. Chacun de ces neurotransmetteurs peut jouer un rôle de médiateur de la capacité de la L-théanine à moduler l'humeur (en créant une sensation de relaxation et ainsi en favorisant une sensation de bien-être) aussi bien qu'à réaliser un certain nombre d'autres actions, démontrées sur des études animales, comme stimuler la mémoire et la capacité d'apprendre tout comme réguler la pression sanguine.
En favorisant une sensation de relaxation et de bien-être sans interférer avec les capacités cognitives, la L-théanine permet d'augmenter la concentration et la détermination, en particulier chez les personnes soumises à un stress important. Cela améliore la capacité d'apprendre et de se souvenir. En augmentant les concentrations en dopamine et en GABA, et en influant sur les concentrations de sérotonine dans le cerveau, la L-théanine peut également aider à diminuer la pression sanguine et à inhiber les effets stimulants de la caféine.
Une étude a été réalisée pour évaluer l'effet de la L-théanine sur la perception de la fatigue. Elle a testé 20 volontaires en bonne santé âgés de 30 à 55 ans constamment fatigués depuis plus d'un mois sans qu'aucune maladie sous-jacente connue en soit responsable. Les sujets ont reçu pendant sept jours consécutifs un placebo ou une solution-test contenant 200 mg de Suntheanine®.
Les traitements ont ensuite été interchangés pendant une semaine supplémentaire. Un électroencéphalogramme a été utilisé pour mesurer les ondes cérébrales une heure après chaque prise et un questionnaire pour mesurer la sensibilité à la fatigue a été administré avant et après chacune des périodes de sept jours. Après sept jours de prise de L-théanine, mais pas avec le placebo, une augmentation des ondes alpha et une diminution des scores de fatigue ont été observées chez les sujets les plus anxieux. Ces résultats suggèrent que la L-théanine favorise efficacement la relaxation mentale et soulage la sensation de fatigue6.

Améliore la qualité du sommeil

La L-théanine ne semblant pas produire d'ondes thêta dans le cerveau, elle n'induit pas de somnolence, pas plus qu'elle ne favorise directement le sommeil par un effet sédatif. Malgré cela, on a montré qu'elle améliore la qualité et la profondeur du sommeil, l'état de rêve sans augmenter la durée du sommeil ni provoquer d'abrutissement au réveil7. Dans une étude en double aveugle, 26 hommes en bonne santé (13 ouvriers de jour âgés de 25 à 36 ans et 13 étudiants de 20 à 33 ans) se sont sentis mieux reposés et plus satisfaits en prenant de la L-théanine qu'avec un placebo.
Cette étude a englobé deux périodes de traitement de six nuits avec une période initiale d'adaptation de trois nuits et une journée sans rien avant de croiser les deux traitements. Les sujets recevaient 200 mg de L-théanine (4 comprimés de 50 mg de Suntheanine®) ou quatre comprimés placebo une heure avant de se coucher. Pendant la phase d'analyse du sommeil, chaque matin, ils répondaient à des questionnaires sur leur humeur, leur endormissement et la qualité de leur sommeil. Leurs habitudes de sommeil et d'éveil ont été analysées. Aucune différence de sensations d'envie de dormir pendant le jour n'a été observée entre la prise de L-théanine et celle d'un placebo, confirmant que la L-théanine ne provoquait pas de somnolence.



1- Lishmanov I.B. et al., Plasma beta-endorphin and stress hormones in stress and adaptation, Bull. Eksp. Biol. Med., 1987; 103: 422-424.
2- Darbinyan V. et al., Rhodiola rosea in stress induced fatigue a double blind cross-over study of a standardized extract SHR-5 with a repeated low-dose regimen on the mental performance of healthy physicians during night duty, Phytomedicine, 2000; 7: 365-371.
3- A double-blind, placebo-controlled pilot study of stimulating and adaptogenic effect of Rhodiola rosea SHR-6 extract on the fatigue of student caused by stress during examination period with repeated low-dose regimen, Phytomedicine, 2000; 7(2):78-8.
4- Shevtsov V.A. et al., A randomized trial of two different doses of a SHR-5 Rhodiola rosea extract versus placebo and control of capacity for mental work, Phytomedicine, 2003; 10: 95-105.
5- Mason R., M.S., “L-theanine boosts alpha waves, promote alert relaxation” Alternative complementary therapies, The official Journal of the Society of Integrative Medicine, vol. 7, n° 2, 91-94, April 2001.
6- Song C.H. et al., The effects of L-theanine - containing functional beverage on mental relaxation and fatigue perception, J. Korean Acad. Fam. Med., 2002; 23(5); 637-45.
7- Ozeki M. et al., “The effects of theanine on sleep with the actigraph as physical indicator”, Proceedings from the 50th Japanese society of physiological anthropology conference, 2003 Oct 25, presentation 1-2 Jpn. J. Physiologic anthropol., 2003; 8 (special issue 2) 26-7.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Rhodiola rosea 300 mg

Nouvelle formulation améliorée. Une concentration beaucoup plus élevée en principes actifs

www.supersmart.com
Suntheanine® 100 mg

La forme pharmaceutique et scientifiquement validée de la L-Theanine

www.supersmart.com
A découvrir aussi
12-11-2013
Mélatonine : un somnifère naturel
L'Union Européenne a enfin autorisé un produit naturel qui aide à mieux dormir : la mélatonine. Si vous me demandez mon avis, les personnes qui...
Lire plus
01-10-2009
L'anxiété : Retrouver la paix intérieure grâce...
Dr Thierry Hertoghe, président de la World Society of Anti-Aging Medicine L'anxiété est un des grands problèmes de notre époque. Lorsque le mot « stress...
Lire plus
Format PDF
02-02-2015
Le grand retour du tryptophane
Le L-tryptophane est l'un des 8 acides aminés essentiels de l'alimentation humaine. C'est le précurseur métabolique de la sérotonine, de la mélatonine et de la...
Lire plus
Format PDF
Suivez-nous