Accueil  >  Immunitaire  >  Une étude pilote prometteuse...
16-03-2015

Une étude pilote prometteuse révèle que l’AHCC pourrait éradiquer le Papillomavirus

AHCC et Papillomavirus Un premier essai humain très concluant vient de démontrer que la prise d’AHCC (Active Hexose Correlated Compound), un composé rare provenant de la racine du Shiitaké, pourrait être le premier traitement contre le VPH, actuellement incurable, le virus sexuellement transmissible responsable du cancer du col de l’utérus.

Le virus du papillome humain (VPH) a été détecté chez plus de 99% des patientes atteintes de cancer du col utérin. Selon les centres de contrôle et de prévention des maladies aux Etats-Unis, plusieurs autres cancers sont liés à l’HPV : 95% des cancers de l'anus, 60% de l'oropharynx, 65% des cancers du vagin, 50% des cancers de la vulve et 35% des cancers du pénis.
A l’heure actuelle, on estime que 70% des adultes qui sont sexuellement actifs contracteront le virus au cours de leur vie. Malheureusement, il n’existait jusqu’alors ni complément ni supplément, sûr et efficace, capable de traiter efficacement le VPH.

Lors de la 11ème Conférence internationale de la société pour l’oncologie intégrative, Judith A. Smith, pharmacien et professeur associée à l'University of Texas Medical School, a présenté les résultats d'une petite étude pilote montrant que le supplément AHCC peut éliminer le virus HPV. L’Active Hexose Correlated Compound (AHCC) est le supplément nutritionnel immunostimulant le plus utilisé au Japon. Cet extrait est préparé à partir de mycélium de co-cultures de plusieurs espèces de champignons basidiomycètes. Les études précliniques ont montré que cette substance possède des propriétés anti-cancéreuses, à la fois in vitro et in vivo.

Dans cette étude pilote, les chercheurs ont donné quotidiennement par voie orale a 10 femmes âgées de plus de 30 ans et diagnostiquées positives au VPH, 3 grammes d’AHCC pendant une période allant jusqu’à 6 mois.
La moitié des participantes ont obtenu, à l’issue de l’étude, un résultat négatif pour l'infection au VPH. Trois avaient cessé de prendre le supplément après trois mois, et deux autres ont continué l'étude encore trois mois.

L’AHCC est un supplément nutritionnel qui fonctionne comme une immunothérapie. Les études humaines et précliniques ont montré que l'AHCC augmente le nombre et / ou l'activité des cellules tueuses naturelles (NK), des cellules dendritiques et des cytokines qui aident l’organisme à combattre les infections et à bloquer la croissance tumorale.

Judith A. Smith a donc déclaré : "Avec cette étude, pour la première fois, nous avons démontré qu'il est possible d'éradiquer le VPH chez les femmes utilisant de l’AHCC pendant six mois. »

Ces données préliminaires ont ainsi permis de définir la dose et la durée d'un traitement approprié et un essai de phase II, contrôlé et en double aveugle contre placebo, est actuellement en cours à l'école de médecine de Houston. Si cette étude confirme les premiers résultats, «un clinicien pourrait recommander l'AHCC comme supplément nutritionnel pour traiter les infections au VPH», a conclu Judith A. Smith. Elle a même ajouté "Nous aimerions voir s’il peut aider à renforcer le système immunitaire au point de résister à l'infection."

Les chercheurs étudieront également l’impact de l’AHCC pour traiter les verrues plantaires et génitales causées par le VPH puisque plusieurs personnes ont déjà signalé la disparition de ces dernières suite à l’utilisation de l’AHCC.

11th International Conference of the Society for Integrative Oncology. Abstract 138. Presented October 26, 2014.
Commander le nutriment évoqué dans cet article
AHCC 500 mg

Le plus puissant et le mieux validé des suppléments immunostimulants

www.supersmart.com
A découvrir aussi
11-12-2017
L’AHCC : l’histoire d’un champignon japonais qui...
Bien avant l’arrivée des médicaments, les hommes savaient utiliser les propriétés des éléments du vivant pour se soigner. Certains champignons, par exemple, étaient utilisés pour...
Lire plus
25-09-2017
Le PEA, l’antidouleur naturel universel
Plus connu sous les initiales PEA, le palmitoyléthanolamide est un puissant principe actif naturel découvert en 1957. Depuis sa découverte, cette substance fait régulièrement l’objet...
Lire plus
03-01-2018
Les 8 secrets des personnes qui ne...
Chaque année, les mêmes personnes semblent passer miraculeusement entre les gouttes des épidémies de grippe ou de gastro-entérite. En réalité, la chance n’a rien à...
Lire plus
Suivez-nous

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer