Science, Nutrition, Prévention et Santé
Partenaires
Accueil
  >  
Acides gras essentiels
  >  
La supplémentation en acides...

La supplémentation en acides gras oméga-3 associée à un moindre risque de décès toutes causes confondues


Omega 3 Publiés le 25 Décembre 2013 dans la revue « Nutrition, Metabolism and Cardiovascular Disease » , les résultats d'une méta-analyse, qui a regroupé des essais randomisés d’une durée de trois mois à près de cinq ans, révèlent que les patients atteints de maladies coronariennes qui se supplémentent en oméga-3 ont moins de risque de mourir, toutes causes confondues.

Des chercheurs de l'Université de Nanjing en Chine ont répertoriés quatorze essais cliniques randomisés impliquant 16 338 sujets supplémentés en oméga-3 (EPA et/ou DHA) et 16 318 patients des groupes de contrôle (placebo). Ils ont ainsi évalué les effets d’une telle supplémentation sur les événements cardiovasculaires majeurs, la mort subite d’origine cardiaque et le décès toutes causes confondues. Les essais ont porté sur des patients atteints d'athérosclérose coronarienne, d’angine de poitrine, de maladie coronarienne, d’'infarctus du myocarde et d’insuffisance cardiaque ischémique.

Globalement, sur les périodes de suivi des études, les participants supplémentés en oméga-3 avaient des risques d'événements cardiovasculaires majeurs légèrement réduits comparés aux sujets témoins.
Une analyse distincte, limitée à ceux diagnostiqués avec une athérosclérose coronarienne - avant toute apparition d'une crise cardiaque ou d’une insuffisance cardiaque- a révélé une réduction de 51% du risque d'événements cardiovasculaires majeurs avec une supplémentation en oméga-3 par rapport au placebo.
De surcroît, des dosages plus élevés en oméga-3 (plus de 1 gramme par jour) ont été associés à un risque inférieur de 22% des événements cardiovasculaires majeurs.

Les patients ayant reçu une supplémentation en oméga-3 avaient également et surtout en moyenne un risque plus faible : de mourir de causes cardiaques (-13%), de mort subite d’origine cardiaque (-14%) et de décès toutes causes confondues (-8%), comparativement aux sujets ayant reçu un placebo.

« Une caractéristique impressionnante indiquée par notre méta-analyse est que la supplémentation en acides gras polyinsaturés oméga-3 chez les patients atteints de coronaropathie est associée à une réduction significative des risques de décès » indiquent YT Wen et ses collaborateurs.

Ils ont également remarqué que les bienfaits des oméga-3 sur la maladie coronarienne englobent des améliorations au niveau des lipides, de la pression artérielle, de la fonction cardiaque et vasculaire, des prostanoïdes, de la coagulation et des réponses immunologiques.

Wen YT, Dai JH, Gao Q. Effects of Omega-3 fatty acid on major cardiovascular events and mortality in patients with coronary heart disease: A meta-analysis of randomized controlled trials. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2013 Dec 25. pii: S0939-4753(13)00308-6. doi: 10.1016/j.numecd.2013.12.004

Commander les nutriments évoqués dans cet article
Recherche
Thèmes
® 1997-2016 Fondation pour le Libre Choix
Tous droits de reproduction réservés